LA chaussure de SRN dont vous rêvez

Gaspard a écrit :
Salut à tous

après bien des déboires avec mes Svartissen (elles sont en ce moment même chez Canin, à Grenoble), je me greffe au fil de discussion et j'apporte ma pierre à l'édifice.

Quels genres de déboires?
Décollage de semelles?
Pour l'instant mon parc de godillos vieilli bien, mais j'aimerais avoir une idée de toutes les sources d'usures prématurées que les uns ou les autres ont pu constaté.
Pour anticiper un peu avant le prochain renouvellement de matos.
Modifié il y a 6 ans
Gaspard a écrit :
Salut à tous
Il se trouve que ma compagne est italienne et, cerise sur le gâteau, elle est originaire non pas de Montebelluna mais pas très loin ! Nous y allons régulièrement pour voir ses parents et en plus c'est sur la route pour aller dans les Dolomites où nous allons aussi chaque hiver…

Tu réalise la chance que tu as ? :-D
Vous avez visité le musée de la chaussure de ski de Montebelluna ? Ca vaut la peine !
Sinon , c'est super les Dolo , sauf que la dernière fois j'ai voulu faire le tour de " la Grand Guerre " avec des SRN …C'était pas tout a fait adapté :-(
C'est sympa, si vous pouvez faire un peu " l'interface ", les gars du coin sont certainement des artistes du cuir , mais on a un peu l'impression que le commerce international , c'est pas tout a fait leur tasse de thé !
Modifié il y a 6 ans
Quels genres de déboires?

Salut Sancho,

la chaussure vieillie bien mais j'aimerais faire en sorte que mon pied vieillisse bien lui aussi !
Pour l'heure il m'est impossible d'utiliser la boucle de serrage au niveau du coup de pied, ça me fait trop mal. C'est quand même regrettable d'avoir ce problème sur une chaussure dont le principal intérêt est d'avoir une boucle de serrage au niveau du coup de pied :-?

M. Canin s'est gentiment penché sur le problème. Il a rajouté une pièce de résine sous la boucle pour répartir la pression côté externe. On va maintenant tenter la même opération côté interne ! Mais selon lui, vu comme la chaussure est conçue, c'est pas étonnant que ça fasse mal et visiblement il s'attendait à mieux de la part de crispi…

la suite la semaine prochaine…
Modifié il y a 6 ans
Bonjour à tous, sommes-nous sûr que la Artico Rubber détient un chausson ? Car sinon, j'ai l'impression que cette chaussure a une forme et une hauteur qui font penser à une bonne chaussure de trekking (type Meindl par exemple), le maintien de la cheville semblant assuré pour les descentes, si l'on est équipé de fixations câblées type Rotefella Chili ? J'ai eu l'occasion d'enfiler des Crispi Svartisen tout dernièrement, sans pourvoir skier avec bien sûr, mais justement je me suis posé la question du serrage à collier sur le coup de pied ? Me demandant si ça ne finissait pas par être une contrainte à la fin d'une journée de SRN ? Car je pratique le skating d'autre part, avec des chaussures de skate Salomon, qui ont le même système mais sur le coup de pied, et le positionnement de la boucle de serrage particulière à SALOMON, pour le serrage du lacet doit être positionnée avec grand soin sous peine d'ampoule sur la jointure coup de pied-cheville ? Pour revenir à la Crispi Svartisen, bien que je répète que n'ayant pas skié avec, j'ai eu l'impression lors de ce double essayage d'ailleurs, et en plus un peu prolongé malgré tout, qu'il manquait une paire de crochets intermédiaire pour le laçage entre les 2 dernières paires de crochets en haut côté chevilles, qu'en pensez-vous, pour ceux qui ont déjà eu l'occasion de les essayer ? enfin dernière question, quelqu'un parmi vous connaît-il le prix d'achat d'une paire d'Artico Rubber ? La rainure dans la semelle talon AR fait d'ailleurs penser à la possibilité d'accrocher des crampons à glace ?
mrmts7739
Modifié il y a 6 ans
Autant pur moi, par rapport à mon dernier commentaire, pour la rainure dans la semelle du talon de la Artico Rubber, il s'agit bien sûr de l'emplacement pour fixer le crochet AR d'une fixation à câbles ou tiges métal…
mrmts7739
Modifié il y a 6 ans
Si la nature vous a pourvu d'un coup de pied fort, effectivement la crispi peut être un brin problématique. La languette de serrage est un peu trop courte, ce qui peut avoir pour effet désagréable de ressentir des points de pressions fort sur les rivets qui tiennent la languette et le crochet.
A défaut que crispi daigne se pencher sur ce problème en rajoutant 1 à 2 cm de languette (c'est pas grand chose quand même), on peut y palier si c'est supportable en enclenchant juste le premier cran, en resserrant en haut des descentes qui valent la peine, et en desserrant en bas. Dès la première année, ce problème leur a été évoqué, mais manifestement ils n'ont pas cru bon d'en tenir compte. :-(
Modifié il y a 6 ans
A défaut que crispi daigne se pencher sur ce problème en rajoutant 1 à 2 cm de languette (c'est pas grand chose quand même), on peut y palier si c'est supportable en enclenchant juste le premier cran, en resserrant en haut des descentes qui valent la peine, et en desserrant en bas. Dès la première année, ce problème leur a été évoqué, mais manifestement ils n'ont pas cru bon d'en tenir compte. smile [/quote

Victime du même problème que toi Gaspard, je confirme que ça marche et que je n'ai plus mal depuis que j'applique la technique Sancho.
Ça fait des manips parfois un peu pénible mais bon, on a pas le pied qui a doublé de volume à la fin de la journée.
J'ai essayé le cordonnier mais il 'était visiblement pas fan des dérivés du pétrole et m'a envoyé bouler smile

Mais c'est vrai que pour le coup (de pied, ha !), la chaussure perd quand même son principal atout.

M
Modifié il y a 6 ans
Victime du même problème que toi Gaspard, je confirme que ça marche et que je n'ai plus mal depuis que j'applique la technique Sancho

et bien pas pour moi ! hors descente je laisse la sangle du coup de pied libre sinon c'est déjà insupportable, ensuite si un peu de neige et venu se loger entre la boucle et la chaussure j'ai un mal fou à enclencher ne serait ce que le premier cran !
et pourtant je ne pense pas avoir un coup de pied sur-développé !

Si le problème a déjà été signalé à Crispi ça peut valoir le coup d'insister un peu, de manière plus sérieuse.
On est en plein dans le sujet là, car il me semble bien (Régis pourrait le confirmer) qu'à l'origine la Svartisen était concue pour la nomre NNNBC et qu'à la demande d'aventure nordique Crispi a fait un modèle en norme 75. Si tel est le cas, il y déjà eu une prise de contact pour une demande spécifique, et qui a aboutie.
Modifié il y a 6 ans
je n'ai pas eu ce genre de déboires (de coup de pied),
mais plutôt des soucis de déchirures de becs de cannards, et d'effritement de la fibre de carbone tenant les sangles, voici une bidouille aisée à réaliser qui pourrait résoudre votre souci :


pour en revenir au programme de chaussure rêvée :

1. norme 75 en cousu norvégien
2. cuir majoritaire
3. chausson intérieur
4. sangle à cliquet uniquement sur le coup de pied
5. un poids mesuré, grâce à un cuir peut être moins épais que les 2.8mm annoncé par andrew sur son site,
6. objectif : déroulé correct et un contrôle de la torsion
7. guêtre intégrée (je sais qu'il y en a beaucoup qui s'en passe, mais je trouve qu'au bivouac, pouvoir se relever en slibard , en enfilant uniquement les godasses et en remontant les guêtres, ça me plaît bien)
8. membrane imper respi : pas forcément
9. couleur rose (non, mais je n'aime pas trop le rouge ferrari, ça ne colle pas avec la pratique SRN, le noir ira très bien).

dans l'esprit du titre du fil, et s'y retrouver, je vous propose de traiter l'ensemble et l'ordre des points.
Modifié il y a 6 ans
voici une bidouille aisée à réaliser qui pourrait résoudre votre souci :

Salut Grandsteak, je ne vois pas bien en quoi ça consiste. Visiblement (sur la photo) ça ce situe au niveau de l'attache de la sangle mais je ne vois pas en quoi c'est une "bidouille aisée"
Modifié il y a 6 ans