Les fixations à cable

Bonjour à tous,
J'ai découvertt le SRN lors d'un stage dans le Vercors il y a 3 ans, mais ce début a été difficile : neige dure, fixatiion nnn bc, chaussures souples etc… beaucoup de gamelles et grosse perte de repères pour quelqu'un comme moi qui vient du ski alpin. Mais malgré cela, une grosse envie de continuer, le virus était pris ! Auprès moultes recherches, j'ai découvert votre site, puis fini par investir dans  des chaussures rigides Scott et des skis Madchus Epoch + fixation Voile 3pin câble. Tout de suite, je me suis sentie plus à l'aise. 
Comme j'habite en Dordogne, je ne peux malheureusement pas sortir très fréquemment, à mon grand regret, Pour le moment, j'ai testé le SRN en Auvergne, dans les Pyrénées (Bouillouses, Camporells) et dans le Jura, le tout avec des conditions de neige et de pentes très variables ! Quand la neige est souple ou poudreuse, je m'en sors même si ça n'est pas très académique , et je m'amuse bien ! En neige dure ou croutée, ça devient galère !
Autout début, j'ai mis les câbles, mais comme je ne voyais pas trop de différence, je les ai enlevés et ils restent au garage. A quoi servent vraiment ces câbles ? Sont-ils sensés apporter un vrai plus en descente ? 
Merci pour vos réponses
Catherine
Modifié il y a 3 ans
catherine24
Autout début, j'ai mis les câbles, mais comme je ne voyais pas trop de différence, je les ai enlevés et ils restent au garage. A quoi servent vraiment ces câbles ? Sont-ils sensés apporter un vrai plus en descente ?
Au fil des mes diverses expériences, j'aurais envie de dire que le câble est utile (dans le cas auquel je pense, c'était les tiges de la Voile Hardwire, mais je me permets d'extrapoler)  si les chaussures sont sous dimensionnées par rapport aux skis. Mais si l'ensemble est homogène, que le skieur n'est pas obligé de pousser sa technique dans les derniers retranchements, qu'il n'est pas obligé de forcer pour tourner, que la neige est facile…mouais…
Et dans ton cas où les chaussures sont "surdimensionnées" (j'ai mis des guillemets !) par rapport aux skis, cas que je ne connais pas, on pourrait peut-être penser que tes questionnements sont fondés ???
Par contre, si le terrain devient plus délicat, que la technique du skieur atteint ses limites, cas que tu n'as peut-être pas connu, le câble a certainement son intérêt…outre celui de préserver les 3 trous de la chaussure.

Par ailleurs je me demande souvent si l'utilité d'un câble ne serait pas proportionnelle à la pointure de la chaussure, même si petits pieds induiraient skis plus courts, donc plus faciles à faire tourner.
Et dans le même registre, l'utilité de la cale de réhausse n'est-elle pas proportionnelle à la largeur du ski ?  mais dans tous les cas, elle ne mange pas de pain, contrairement à un câble enclanché sur le plat ou en montée, et a fortiori pour des petits pieds il me semble. 
smile

catherine24
Mais malgré cela, une grosse envie de continuer, le virus était pris !
Désolé de te l'apprendre, mais c'est incurable, une véritable drogue dure ! on ne peut que te souhaiter bon courage… smile
Modifié il y a 3 ans
Bonjour N75,
Merci pour ta réponse. 
Penses tu que des chaussures genre Crispy Svartisen seraient mieux adaptées à mes skis ? Ma crainte est d'être vraiment moins bien tenue (comparé aux Scott) et de me retrouver en galère en descente un peu raide avec une neige dure, voir dure et pleine de trous de raquettes, chaussures etc…. ce qui m'est déjà arrivée malgré mes grosses Scott ! En fait, il faudrait que je puisse essayer pour comparer et on ne trouve de locations de ce type de chaussures ni en Auvergne, ni dans les Pyrénés. 
Bonnes balades si tu as encore l'occasion de profiter de la neige qui semble tomber abondamment. Malheureusement, je reprends le boulot demain. 😕
Bonjour Catherine,
J'ai comme toi des Scott. Dans la pente en neige difficile, y a pas photo, elles te donnent beaucoup plus de facilité.
Jeudi, dans le val de coure (Sancy) il y avait au dessus de 1500 m de la neige très dure et en dessous une sorte de gros sel avec une croute en surface. J'ai vraiment apprécié les Scott dans ces conditions.
Bonnes ballades quand tu reviendras dans le Sancy !
JMC
Bonjour Catherine
Je ne connais des chaussures rigides que des modèles typés descente Telemark avec plusieurs crochets et montants bien plus hauts que les modèles rando. Mais si tu te trouves bien dans les tiennes pourquoi changer dans un premier temps, à moins d'avoir le budget pour ? J'aurais envie de dire, gagne de la confiance avec ce matériel, et quand tu te sentiras mûre, passe aux Svartisen dans lesquelles tu gagneras probablement en liberté si j'ose m'exprimer ainsi. Leur confort est comparable à celui de chaussures de randonnée pédestre.
En fait je pense que tout dépend des terrains que tu fréquentes, s'ils sont pentus ou pas trop.
Le binôme Epoch + Svartisen semble convenir à plein de monde. Et avec des chaussures plus rigides, tu dois gagner beaucoup en descentes coriaces comme celles que tu indiques.
Je pense que malheureusement le SRN restera confidentiel tant que les points de location ne se multiplieront pas à travers les massifs smile. C'est plus simple de louer de la raquette, ou des skis de fond à des néophytes…
Modifié il y a 3 ans
Merci N75 et jmc63. 
Je vois de la neige fraiche tomber (merci les webcams) et j'espère bien me retrouver à nouveau sur la neige en SRN avant la fin de la saison smile… probablement dans le Sancy. C'est le plus accessibe quand on habite en Dordogne.