Nouveaux skis pour robert

grandsteak a écrit :
j'ai testé les skis courts (revendu à robert par la suite), pour être honnête, j'ai pas aimé, trop "casse gueule" à la descente pour mon niveau de ski (à la fois, c'est éducatif).

Forcément, je fais 65 kgs tout mouillé et ces skis sont
un poil ( 5 cm ) trop courts pour moi et un tout petit
poil trop étroit ( quelques mmm ) . Vu ton gabari t'étais
forcément pas à l'aise, un peu comme si tu avais enfilé
les pompes de Madame ( que je salue au passage)

En fait ce type de ski est forcément un peu casse geule si tu cherches à skier comme avec des skis normaux sur piste mais c'est pas des skis faits pour aller vite et encore moins sur piste . Par contre, va te promener dans un sous-bois avec plein d'obstacles , de branchages , de cailloux
et là , c'est un vrai bonheur . Je me suis surpris a aller
relativement vite dans des coins pas possibles, là ou n'importe quel skieur se serait emmèlé les lattes tous les
deux mètres … Le petit plus , c'est que tu es relativement en sécurité : mème avec des fixations
Hagan ou 75mm sans sécurité , tu risques beaucoup moins
en cas de chute avant qu'avec des skis longs .



Modifié il y a 8 ans
en fait, on arrive à un concept de raquettes qui glissent !

pratiques (pas de pompes spéciales, on les prête sans se poser de questions, assez sécurisantes (courtes, chaussures et fixations souples),

parfaites pour une ballade, une initiation.


je reviens tout de même sur une notion, la pointure de madame. je ne vous la donnerai pas car la plupart de ces messieurs prendraient peur :-)

a plus
Modifié il y a 8 ans
Voilà une petite vidéo québécoise (un petit peu commerciale) sur la construction et l’utilisation des Skis/Raquette Altai « The Hok ».

http://tva.canoe.ca/emissions/salutbonjour/chroniques/sbwe/pleinair/111326/un-beau-compromis-entre-le-ski-et-la-raquette

Bon visionnage

Rémi
Modifié il y a 8 ans
Pas mal …J'aime bien le système d'inserts et la toile
de jute comme motif décoratif .
A mon avis ça aurait certainement beaucoup de succès en
France . Tu en es ou de tes discussions avec eux, Régis ?
Au fait, grandsteak , toi qui trouvais que les skis courts
sont casse-geule , tu devrais jetter un oeil à ceci :



http://www.youtube.com/watch?v=aufGVEMbYEI


Modifié il y a 8 ans
Voici une autre vidéo, remplie de légèreté, de ces "The Hok", .
http://www.youtube.com/watch?v=zYlixBuwYRM&feature=related
Modifié il y a 8 ans
…Ca a l'air de te brancher autant que moi Moucomchik !

Ce qui me branche surtout dans ces skis , c'est une idée finalement assez neuve: skier AVEC des peaux .
Ca va bien sur à l'encontre de la tendance générale : au
cours de ces 30 ou 40 dernières années , j'ai remarqué que
le skieur moyen skiait de plus en plus vite .
Evidemmment avec des peaux permanentes on ne skie pas
très vite ( encore que cette vidéo montre qu'on peut faire
pas mal de choses en descente ) mais si on est ralenti
a la descente par une peau permanente , on n'est pas
obligé de repeauter à la montée qui suit …et c'est énorme
du point de vue plaisir de la progression . C'est un peu
comparable en alpinisme à la progression sur rochers en
conservant ses crampons . Je crois en tout cas que si l'option des Altai se développe ( peaux permanentes ) on
verra se développer des peaux plus adaptées et performantes
pour l'usage montée+descente .

Tu crèches ou Moucomchik , c'est grand les Coulmes ! Comme
je suis pas loin , je te ferai essayer mes skis courts
à l'occasion .

Modifié il y a 8 ans

Il est vrai que ces petits skis «peautés» m’ont l’air forêstement ludiques (à défaut d’être ultra performant), et je les voie bien à mes pieds pour m’amuser dans quelques pessières vallonées, voir pour passer quelques Pas de chez moi que je n’ose pas tenter avec mes Epoch.

Sinon, j’habite sur Rencurel, et c’est avec grand plaisir que je testerai tes petits skis quand la neige sera aux rendez-vous. De plus, n’hésites pas à m’appeler si tu fais des parcours Coulmesquement nordiques.

J'arrête d’inviter des mots et retourne chercher des vidéos AltaÏenne.

Rémi
Modifié il y a 8 ans
les videos sont extras, (je vais aller prendre quelques courts)
en revanche, je n'ai pas réussi à voir celle concernant la fabrication des skis.
la technique des peuples de l'altaï semblerait avoir inspiré celle que l'on appelle la sorcière et qui fonctionne ma foi très bien, pas si éloigné de la descente avec la pulka entre les jambes : ce 3° point d'appui apportant une plus grande stabilité.
Modifié il y a 8 ans
Moucomchik a écrit :
.. et je les voie bien à mes pieds pour m’amuser dans quelques Pas de chez moi que je n’ose pas tenter avec mes Epoch.

Rémi


Pas de la Chèvre, Pas de Pertuson, Pas des Rages ?
Sur le papier …je veux dire la carte IGN, les solutions
pour basculer de Rencurel sur le plateau d'Autran ne manquent pas ….Mais ces passages que je ne connais pas
doivent ètre à peu près pratiquables en été et …plutot
dangereux en hiver ( je me trompe ? ) En tout état de cause ,ça vaut la peine d'y jetter un oeil mais a plusieurs et quitte à renonçer si c'est trop craignos . En fait dans des passages difficiles voire scabreux des mini-skis ou des
Epoch c'est kif-kik : la solution c'est souvent de mettre
les skis sur le sac et de progresser à pied , voire avec des crampons …Je ne pense pas que ça soit contraire au
code d'éthique du parfait skieur de rando nordique , lequel
à ma connaissance ne procrit que deux choses :
-La dépose en hélico
-Le jet de papiers gras

PS Rencurel, c'est à une quarantaine de bornes de chez moi
à vol d'oiseau
Modifié il y a 8 ans

Tu ne te trompes pas Robert, ce sont des passages difficiles, même si le Pertuson et autre Pierre taillée sont praticables en raquette (à la condition de bien aimer galérer sur certain passage avec un piolet à porter de main, et bien sûr selon le type de neige).
Cela ne posera pas de gros problème à la montée avec des petits skis peautées (à vérifier quand même), mais demandera une bonne technique et maniabilité à la descente.
D'où les petits skis Altai à accrocher sur le sac à dos pour des passages difficiles (le Passage du Pas en lui même et certaines portions de la descente), pour ensuite slalomer entre les arbres.

Tout cela reste à tester sur le terrain, quitte à faire demi-tour.

Sinon, faudra que l'on s'organise une petite sortie SRN (sans hélico bien sûr)







Modifié il y a 8 ans