Nouvelle paire de skis de fond de randonnée dans ma collection

Ma collection va s'agrandir et compter une paire de skis supplémentaire : de beaux Madshus bc 55 mgv qui ont l'avantage de pouvoir aussi fréquenter les traces des pistes de ski de fond damées.



Mensurations de ces nouveaux outils :
  • longueur : 200 cm
  • Lignes de cotes: 68-55-62mm
  • Fixations : Rottefella Riva 2 en norme 75 montée sur des cale de réhausse qui seront utilisées avec des Crispi Svartissen

J'espère que l'étrier des fixations normes 75 ne frottera pas dans les traces. N'hésitez pas à me faire part de votre expérience.

Je souhaite tester ce type de ski en descente et gagner du temps pour passer d'une combe vierge à une autre dans mon secteur jurassien où la densité de pistes damées est élevée et les rend trop souvent difficilement évitable.

En véritable terrain sauvage, je reste fidèle à mes Annum qui ont fait leurs preuves en matière de polyvalence et de solidité.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 4 jours
T'auvergnatiserais-tu…smile

Depuis la saison dernière je possède des Fischer Outback 68 en 179cm (68-59-64 en ligne de cotes), utilisés avec exactement le même matériel fix-chaussures.
Cela le fait dans les rails, limite mais ça passe, et d'autant plus facilement s'il y a eu de la fréquentation pour les élargir un poil.
J'apprécie la légèreté de ce matériel, et je pense j'ai envie de penser…smile que les fixations et les chaussures compensent l'étroitesse du ski pour trouver du plaisir à descendre avec, en comparaison de matériel plus large. Mais vu la saison dernière assez morne, c'est un peu tôt pour avoir un avis définitif, et de plus par chez moi où les pentes sont assez douces et plutôt courtes. Les jours de grosse couche tu auras les Annum, et je pense que je les apprécierai sur les neiges dures.
En venant du ski de fond et du SRN sur des aiguilles à tricoter smile, je n'ai pas été dépaysé du tout, d'autant plus que je conjugue également le SRN avec le plat (pas le choix par chez moi).
Par contre, de mémoire la cale de talon de la Voilé Traverse déborde, et je n'ai pas installé la première cale qui fait quelques millimètres d'épaisseur, qui est un peu plus large que la cale proprement dite, et qui sert à je sais pas quoi.
Modifié il y a 4 jours
N_75
T'auvergnatiserais-tu…smile
J'ai un nom de famille limouzi et mon grand père paternel est originaire de Corrèze… des terres proches de l'Auvergnesmile

Je vais effectivement conjuguer le verbe "s'auvergniser" à la sauce jurassienne et remplacer l'excellente fourme par du remarquable bleu de Gex fromagé à Lajoux et disponible à la fromagerie de Longchaumoissmile.

N_75

Par contre, de mémoire la cale de talon de la Voilé Traverse déborde


Merci pour ta remarque sur les cales de ré-hausse. J'ai un modèle en stock qui ne frottera pas, une bonne vieille paire de talon aiguille de la maison Rottefella, hauts de 35 mm.






Je les utilisais en telemark alpin et de randonnée sur mes bon vieux Tua One Ten, qui avaient les mêmes lignes de côte que les Annum mais une structure remarquable avec boîte de torsion… des armes de guerre à la descente.

Direction les BC 55, la base de la cale est large comme le haut du ski (50 mm). Je pourrais ainsi vérifier si ces descendants des Glittertind valent leurs aînés.

Avis de Steve Barnett sur les Glittertinds :

"En quoi les Glittertinds sont-ils fabuleux?"

 
«On peut les faire tourner à merveille dans toutes sortes de neige infâmes, même la croûte cassante, pas seulement parce que ce sont des skis étroits (55mm au patin), mais surtout grâce à la qualité de leur flex régulier sur toute la longueur du ski."

Eh oui, les lignes de cotes ne font pas tout. La construction et le flex d'un ski sont essentiels comme son pop ou rebond. Je suis impatient de les tester, je les récupère la semaine prochaine.

Au plaisir de te faire découvrir mon terrain de jeu en pays chaumerand.





Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 4 jours
talonlibre
les lignes de cotes ne font pas tout
C'est bien là toute la difficulté à choisir une paire de skis pour des gens comme moi, même en les ayant dans les mains. D'ailleurs en ligne de cotes similaires aux Outback 68, j'ai de vieux E99 de la même marque, mais 15cm plus longs, et un semi-remorque sur une route de montagne s'il s'agit de jouer sur la neige. Par contre un régal pour filer droit devant !

talonlibre
Je suis impatient de les tester, je les récupère la semaine prochaine.
prends bien du plaisir avec…
talonlibre
Eh oui, les lignes de cotes ne font pas tout. La construction et le flex d'un ski sont essentiels comme son pop ou rebond
N_75
j'ai de vieux E99 de la même marque, mais 15cm plus longs, et un semi-remorque sur une route de montagne s'il s'agit de jouer sur la neige. Par contre un régal pour filer droit devant !
et justement, dans le cas des Fischer, c'est probablement le cambre (et le flex) qui, bien que permettant une bonne accroche dynamique des écailles et une bonne glisse "tout droit", en limite le côté joueur…smile

talonlibre
de beaux Madshus bc 55 mgv
ça va te changer des Voilé !! Avec des skis si fins, tu prépares la TransJu'  ? smile
j'éspère que ça va en remettre que tu puisse en profiter…
Que la fente soit avec vous !
stofdefou
Avec des skis si fins, tu prépares la TransJu'  ?
Non, c'est pour manger mon bol de nouilles chinoises…

Et accessoirement utiliser des jonctions tracées en fond, plonger dans la nostalgie du telemark revival, me laisser pousser la barbe et les cheveuxsmile

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
talonlibre
me laisser pousser la barbe
bien venu chez les barbus !!smile
Que la fente soit avec vous !
stofdefou
et justement, dans le cas des Fischer, c'est probablement le cambre (et le flex) qui, bien que permettant une bonne accroche dynamique des écailles et une bonne glisse "tout droit", en limite le côté joueur…smile
Bonjour à vous !

… La bonne accroche, c'est parfois grâce à elle que le jeu ne se termine pas trop mal …

smile  eria  smile
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Salut Eria,

Cela fait plaisir de te lire à nouveau.

Toute la difficulté pour un ski de SRN c'est de concilier le difficilement conciliable, mais certains fabricants y sont plutôt bien arrivés.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Salut Eria,
quoi de neuf dans le Dévoluy ?
le ski "qui va bien partout"  et les chaussures "a tout faire" n'existant pas encore, et à moi d'avoir un parc de skis (et de bottes) à la Talonlibre smile , c'est toujours une histoire de compromis… mais l’essentiel est de se faire plaisir avec ses moyens, tant physiques que matériel !
Que la fente soit avec vous !