Orientation Cartes / GPS

Désolé Stef, je n'avais pas lu ton post avant d'envoyer le même lien.

Mon GPS (un bon vieux Silva multinavigator) m'indique en permanence l'écart et la distance par rapport à ma route.

Par contre, je pars toujours avec des batteries de rechange car l'autonomie est assez limitée (5 à 6h) en cas d'utilisation intensive.

Il intègre une boussole et un altimètre barométrique.

Le GPS me parait être un outil très utile mais il ne remplace pas une bonne connaissance de l'orientation classique (alti, boussole, carte…smile.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 9 ans
Merci à tous pour vos réponses.
Je vais lire l'article du clubalpin-idf et faire l'exercice du cas concret.
Je vais aussi aller sur le terrain pour pratiquer.
Je vous tiens au courant.
N'hésitez pas à m'envoyer d'autres articles.
Modifié il y a 9 ans
Salut à tous,

merci pour le lien vers le site du CAF, l'exercice est clair et très utile. Je viens de refaire le même avec un ou deux points que j'avais enregistrés pendant une rando, et maintenant je comprends l'intérêt du GPS smile

Ayant une bonne expérience de la rando, sachant naviguer avec la combinaison carte + boussole, je voulais élargir cette discussion vers un sujet un peu plus vaste en fait: quelle est l'utilité du GPS dans l'orientation?

Partant du principe que l'orientation sert à:
- savoir où on est
- savoir d'où on vient
- savoir comment aller là où on veut se rendre

Il me semble que le GPS va servir d'appoint, ou de substitut temporaire, à la combinaison carte + boussole (+ altimètre éventuellement) en permettant à n'importe quel moment:

- de nous donner les coordonnées de notre position, directement affichée sur le fond de carte du GPS, et reportables sur une carte papier compatible; donc de savoir où on est
- d'enregistrer notre parcours, donc de nous afficher/donner les coordonnées des endroits par lesquels on est déjà passé
- de nous afficher le cap à suivre vers un point préenregistré dans le GPS, que l'on veut atteindre


Je me fais cette réflexion car j'ai acheté un GPS (le même modèle que Francois, un Etrex vista hcx) dans l'optique de pallier ma carte si celle ci devait devenir inutilisable :

- carte détruite ou perdue
- impossibilité de se repérer à cause de la visibilité dégradée (nuit, pluie ou brouillard important)
- j'ai été trop gourmand et suis sorti de la carte…

Dans le contexte de rando sur plusieurs jours, le GPS va me servir essentiellement à relever ma position toutes les heures ou deux, vérifier que je ne m'écarte pas trop de ma route et éventuellement guider ma progression vers le refuge le plus proche en pleine tempête…

Y a t-il d'autres façons d'utiliser son GPS? Est ce que j'ai bien compris l'intérêt du truc? Quels sont vos avis là-dessus?

Merci à tous!
http://www.mondesauvage.blogspot.com/
Modifié il y a 9 ans
sagger a écrit:

Il me semble que le GPS va servir d'appoint, ou de substitut temporaire, à la combinaison carte + boussole (+ altimètre éventuellement)

C'est la même réflexion qui m'a poussé à acheter il y a qq temps un GPS (le même que toi). Mais petit à petit, dans ma pratique de l'itinérance, c'est plus la carte et la boussole qui sont devenus des appoints de mon GPS.

Autre intéret du GPS qui à mon avis s'ajoute à ce que tu dis, mais là on quitte un peu le domaine du SRN sauf pour les grandes itinérances, c'est de pouvoir disposer (notamment pour la cyclo-rando) d'une couverture topo très grande et qui transposée en format papier, représenterait beaucoup de cartes à emporter et à manipuler.

Intéret aussi de l'interface Mapsource (ou Googlearth)/GPS pour la conservation des itinéraires et de leur préparation (notamment les données linéaires ou de dénivelé), la possibilité d'envoyer ou de recevoir des itinéraires sous forme de fichiers.

J'apprécie aussi sur le terrain les champs de données proposées par le GPS : tps de parcours, Km, dénivelé, alti, vitesse d'ascension, vitesse de déplacement instantanée ou moyenne (en vélo)…
Ce ne sont pas des choses capitales ou essentielles qui conditionnent une sortie mais en amont ou en aval, elles offrent à mon avis de nouvelles approches.
Modifié il y a 9 ans
autre utilisation du GPS:
- transmettre ses coordonnées aux secouristes (certains GPS avaient même un gros bouton rouge HELP qui faisait le message et l'expédiait au bon endroit)
- transmettre sa position pour un suivi "live" sur Internet, sur son site, ça dépend de l'expé et des sponsors… Dépend du GPS aussi, qui doit être "communicant" (par antennes au sol ou satellites)
Marc
Papa pulkeur depuis 2005
Webmaster et communication pour Nordic Spot
Illustrations pour Ski Randonnée Nordique
Modifié il y a 9 ans
Je rejoins tout à fait Lifou et talonlibre sur "Le GPS est très utile mais il ne remplace pas une bonne connaissance de l'orientation classique (alti, boussole, carte…smile."

Je confirme les dires de plusieurs sur les batteries si on veut faire du tracking avec un etrex. Un jeu de piles par jour ça fait beaucoup pour un paquetage au gramme près. Si vous partez pour une semaine de bivouac: garder le GPS au chaud (attaché autour du cou, sous la veste - tel Mike Horn avec son Summit pendant Arktos) et l'utiliser que pour "pointer" de temps en temps sa position.

Le GARMIN Summit est basique, avec les fonctions basiques, écran noir/blanc sans carte de fond (très bien pour ceux qui n'ont rien besoin de plus!). Et en plus du soucis de durée de la batterie il y a le soucis de mémoire pour enregistrer tous les points de progression (voir sortie Crapahutage dans le Jura et la carte qui va avec.)

Le Garmin Etrex Vista HCx est moderne, en couleur, il a la carte mémoire microSD sur laquelle on peut charger plein de jolies cartes et toutes nos infos. Eviter de devoir changer de carte mémoire en cours de route: dur dur de l'attraper avec les gants après avoir ouvert le compartiment avec les dents.

J'ai eu des élèves au cours GPS qui avaient un Vista mais n'avaient pas encore trouvé où étaient affichées les coordonnées X et Y… Mal parti. Ou interface mal conçue? Ou manuel utilisateur jamais ouvert? (manuel et "quick guide" téléchargeables sur le site de Garmin, même pour ceux qui n'ont pas de GPS, ça donne une idée des fonctions. Sur ces sites, les tableaux de comparaison des modèles est très instructif sur ce que font ces petits joujoux, du plus utile au plus futile…smile
Marc
Papa pulkeur depuis 2005
Webmaster et communication pour Nordic Spot
Illustrations pour Ski Randonnée Nordique
Modifié il y a 9 ans
sagger a écrit:

Dans le contexte de rando sur plusieurs jours, le GPS va me servir essentiellement à relever ma position toutes les heures ou deux, vérifier que je ne m'écarte pas trop de ma route et éventuellement guider ma progression vers le refuge le plus proche en pleine tempête…

Y a t-il d'autres façons d'utiliser son GPS? Est ce que j'ai bien compris l'intérêt du truc? Quels sont vos avis là-dessus?

Le Gps te permettra de faire bien plus que de relever ta position régulièrement. Il te permettra aussi de :

<ul><li>Relever un itinéraire et l'afficher ensuite sous forme de tracé sous une API informatique type API IGN ou Google Maps, je m'en sers régulièrement pour topographier des itinéraires skiables, notamment des descentes dans des forêts préalpines assez denses, voici des exemples : [url=http://perso.numericable.com/jean.christophe.roumailhac/topo.html]pointe d'orsière[/url] - à voir de préférence avec Firefox</li><li>Suivre un itinéraire composé de waypoint entrés à l'avance, c'est très pratique dans un secteur mal connu ou en cas de mauvais temps[code]</li></ul>
Le GPS est une remarquable invention… ceci n'est qu'un bref aperçu

Mais utiliser ce merveilleux engin demande du temps, de la patience et un bon apprentissage et cela n'a rien à voir avec les GPS routiers.

Là, il faut être autonome, utiliser la carte, de superbes outils comme NewClicGPX ou GPS Vizualizer mais après on tombe dans de l'informatique, du langage GPX (une forme de XML)…

Tu peux aussi faire appel à un formateur spécialisé (je le suis mais je ne suis pas là pour faire de la pub) qui te fera gagner beaucoup de temps.

Un GPS s'exploite à fond avec de bons outils informatiques.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 9 ans
Désolé j'ai un peu buggé avec le BBCODE





sagger a écrit:

Dans le contexte de rando sur plusieurs jours, le GPS va me servir essentiellement à relever ma position toutes les heures ou deux, vérifier que je ne m'écarte pas trop de ma route et éventuellement guider ma progression vers le refuge le plus proche en pleine tempête…

Y a t-il d'autres façons d'utiliser son GPS? Est ce que j'ai bien compris l'intérêt du truc? Quels sont vos avis là-dessus?



Le Gps te permettra de faire bien plus que de relever ta position régulièrement. Il te permettra aussi de :


–> Relever un itinéraire et l'afficher ensuite sous forme de tracé sous une API informatique type API IGN ou Google Maps, je m'en sers régulièrement pour topographier des itinéraires skiables, notamment des descentes dans des forêts préalpines assez denses, voici des exemples : pointe d'orsière - à voir de préférence avec Firefox

–> Suivre un itinéraire composé de waypoint entrés à l'avance, c'est très pratique dans un secteur mal connu ou en cas de mauvais temps


Le GPS est une remarquable invention… ceci n'est qu'un bref aperçu

Mais utiliser ce merveilleux engin demande du temps, de la patience et un bon apprentissage et cela n'a rien à voir avec les GPS routiers.

Là, il faut être autonome, utiliser la carte, de superbes outils comme [url=http://clic0.free.fr/api_ign/clic0_gpx.php]NewClicGPX[/url] ou [url=http://www.gpsvisualizer.com/]GPS Vizualizer[/url] mais après on tombe dans de l'informatique, du langage GPX (une forme de XML)…

Tu peux aussi faire appel à un formateur spécialisé (je le suis mais je ne suis pas là pour faire de la pub) qui te fera gagner beaucoup de temps.

Un GPS s'exploite à fond avec de bons outils informatiques.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 9 ans
Bonjour à toutes et à tous ! smile
Ne sachant trop où poser ma question, j'ai fait un peu d'archéologie en trouvant ce sujet smile

Je fais appel à vos connaissances au cas où vous connaitriez un GPS archi-simple d'utilisation, avec les fonctions basiques suivantes qui me semblent suffisantes :
> fonctionnant sans cartes à charger
> indiquant le point où on se trouve (latitude et longitude)…mais il existe apparemment plusieurs unités, et là peut se poser un problème de compatibilité entre les cartes de différents pays (je possède des cartes suisses qui n'ont pas le même repérage que les IGN)
> indiquant à l'aide d'une flèche la direction d'un point enregistré préalablement dans l'appareil.

utilisation principalement hivernale pour, par exemple, être certain de trouver la cabane repérée pour passer la nuit, ou estivale pour trouver une source.

concrètement sur le terrain (avec carte IGN + boussole employées en priorité) : à un moment, bug cérébral au niveau orientation, ou alors le brouillard qui se lève, et mise en route du GPS qui va indiquer.
> les coordonnées du lieu, qui seront reportées sur la carte (voir problème éventuel cité précédemment) …mais avec une précison peut-être un peu olé olé, mais toujours mieux que rien (j'ai cru voir qu'il existait des grilles pour faciliter l'opération).
> indiquer la direction de la cabane ou de la source dont les coordonnées ont été entrées lors de la préparation de l'itinéraire.

et cette démarche peut bien évidemment être multipliée lors d'une rando pour indiquer des points de passage repérés lors de la préparation de l'itinéraire. En cas de mémoire réduite à peu de points, pourquoi ne pas en noter sur un papier, qu'on enregistrera au fil du parcours en effaçant ceux atteints.

Voila, il me semble qu'il y a le nécessaire pour être certain de trouver son chemin. A MON sens, tous le reste est superflu, et coûte cher en sesterces (après renseignements, le prix des cartes fait s'envoler le prix initial du GPS), et en matière grise.
Pas besoin de relever la trace pour fantasmer ensuite sur le dénivelé, la moyenne horaire et la distance parcourue, pas besoin de connaître les pulsations, pas besoin de beaucoup de trucs qui plombent le budget d'un GPS et compliquent son utilisation (tout le monde n'est pas un as de l'informatique).

En fait, je pense que l'idée globale est de pouvoir se passer d'ordinateur pour manipuler un GPS. J'ai bien tenté de suivre quelques pages trouvées sur la toile, mais je suis complètement hermétique au vocabulaire employé, et dès que je lis "téléchargement", il se produit un bug chez moi !

Pour infos, j'ai cru trouver mon bonheur ici
http://bushnell.eu/fr/produits/all/gps/backtrack/
http://bushnell.eu/fr/produits/all/gps/backtrack-d-tour/
mais comme son nom l'indique, leur fonctionnement n'est prévu que pour revenir à un point où on est déjà passé, mais pas un point où on veut aller.
Mais ils semblent indiquer la position (mais dans quelle unité compatible ou pas avec les cartes ?) ce qui pourraient néanmoins les rendre intéressants.


Modifié il y a 4 ans
Bonjour N75,
Je ne suis pas un spécialiste mais pour ceux que je connais le mieux (garmin), il me semble que l'etrex 10 devrait te convenir globalement.
Après je te dirais quand même, après avoir eu un gps basique au départ, que les cartes peuvent apporter un plus assez sympa (sans remplacer pour autant la carte papier quii reste pour moi incomparable pour avoir simplement une vision globale).
Ensuite je te dirais aussi que la grande force d'un gps à mon sens est de pouvoir au moins charger à l'avance des points (waypoints) ou un parcours (points reliés dans l'ordre) : et pour mettre ça sur le gps il faut en principe préparer le parcours à l'avance sur une carte et l'envoyer sur le gps.
Donc commence par le basique mais tu peux y gagner pas mal en approfondissant un peu.
Pour info si besoin : jusqu'au 10 avril je crois ils font -20% sur le matériel été (dont GPS ) au Vieux Campeur.
4981875N - 0698785E - 1761m
http://cedricleclercq.wordpress.com/