Pour débuter: achat fusible VS le bon équipement?

Bonjour,

Je remarque qu'en fonction des activités pratiquées il y a deux tendances quand une personne se lance.

La première consiste à faire un achat prudent. C'est le cas du matériel d'occasion. Ou du matériel d'initiation avec des caractéristiques permettant de gommer les fautes avec en contre partie moins de performance ou un poids plus élevé.

La seconde étant de prendre des valeurs sûres quitte à payer beaucoup plus cher avec l'objectif de garder le produit longtemps.

Dans le vélo couché il est pratiquement impossible d'acheter le bon vélo dès le départ. Donc pratiquement systématiquement les personnes revendent très vite leur premier vélo. Du coup le marché de l'occasion est prisé et soutenu.
Même avec le recul c'est pratiquement impossible d'aider une personne à choisir le bon vélo, car les critères vont beaucoup changer en quelques centaines de km d'utilisation.

Dans un autre domaine, le kayak je prône plutôt la seconde méthode.

Qu'en est-il du SRN?

Quand je lis vos post et les détails sur lequel vous pouvez discuter je suis à des années lumières de pouvoir en saisir la nuance. Ce n'est peut être qu'une question de temps, mais surtout je pense d'utilisation.

Comme je l'ai expliqué je compte m'équiper en SRN. J'ai trouvé pour moins de 150 euros des chaussures, des skis avec leurs fixations d'occasion.
Neuf la facture est au moins *4 voir *6.

J'imagine que out dépend de l’utilisation que l'on en fait.

Pour ma part c'est s'entrainer avec comme objectif dans un second temps de faire de l'itinérant en autonomie.
Je ne cherche pas du tout des dénivelés de fou, ni la performance à tout prix.

A vous lire
Modifié il y a 9 ans
En cherchant un peu j'ai trouvé des équipements neufs pour 250 euros… La différence n'est pas si importante et pour avoir du matériel neuf….

Ce n'est donc pas du *4 mais du *2 ou 3… désolé
Modifié il y a 9 ans
Une bonne façon de se faire une idée est de louer le matériel… En fonction, on appréhende mieux la pratique… et pour le coup on peut essayer divers matériels.

Ensuite le matériel d'occasion est pratique pour saisir la discipline, les nuances et l'esprit…

Il n'est cependant pas incohérent d'acheter tout de suite du matériel neuf. Il suffit de bien définir ses besoins.

On a encore la chance en randonnée nordique de trouver du matériel neuf qui n'est pas hors de prix. Je l'accorde c'est un budget mais en regard de ce qui se pratique sur les disciplines du fond ou de la randonnée alpine, il n'y a de gros écarts.

Le prix est un critère pour le portefeuille
Le prix n'est pas un critère pour le SRN. L'esprit de la pratique, l'envie d'être dehors, la découverte, la convivialité doit rester le premier critère…

On doit pouvoir trouver du matos pas cher et performant, d'occasion ou neuf.

Il faut garder à l'esprit que le matos qui est vendu actuellement chez lez bons marchands permet de rendre le SRN accessible à tous. La plupart d'entre-nous ne discuterais même pas sur ce forum si la rando nordique moderne n'était pas née….

Louer, essayer, tester, partir accompagné avec un pro ou des copains… pour se faire une idée vraie de la randonnée nordique.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans