Présentez votre (vos) GPS

Bonjour à tous,
Il y a déjà pas mal de sujets sur les GPS, mais souvent orientés sur un besoin particulier, et c'est un domaine qui évolue rapidement notamment avec la généralisation des smartpads.
l'idée est de présenter les appareils, logiciels et sites utiles.


Je me lance avec mon Geonaute Keymaze 500 1ère génération (une grosse montre ronde):

- Cartographie et suivi d'itinéraire:
Le keymaze 500 n'a pas de cartographie, mais a une représentation du tracé en cours en superposition avec la route (gpx) que l'on suit.
Le nord est fixe sur l'écran, comme une carte, une flèche indique la direction du prochain point (direction définie par le déplacement GPS ou la boussole)
Attention, les routes sont limités à 100 points. un logiciel assez doué pour réduire le nombre de points en limitant la perte de qualité est keymaze++

Je prépares les itinéraires à la maison avec 2 sites, en dessinant sur la trace elle-même les indices qui serviront de point de repère (cabane, intersection, gouffre…smile.
- création de l'itinéraire avec en parallèle la carte IGN de géoportail et la vue aérienne de google : http://www.calculitineraires.fr/
- édition / réutilisation des traces : http://www.mapmyride.com ou http://www.openrunner.com/ suivant le besoin.

- Personnalisation:
Il y a 4 écrans customisables avec un maximum de 4 infos en même temps.
Pratique pour les différentes activités (vélo, rando, voile…smile
Les unités système s'appliquent à tous les écrans (quand on passe en unités nautiques, toutes les vitesses sont en noeuds)

- Ergonomie:
Les boutons sont faciles à trouver, même sous des gros gants, mais un peu durs.
Rentrer les waypoint avec l'appareil… je n'ai jamais essayé… mais ça doit être faisable en étant patient :-D

- Autres fonctionnalités:
peut être utilisé comme récepteur GPS NMEA pour PC (il faut un petit soft pour émuler un port série NMEA)
mesure des calories et tout et tout (jamais utilisé)

- Autonomie:
toujours 8h (si porté sous les gants), moins s'il reste au froid.

je trouve cette petite machine très pratique, super compact et facile à utiliser, l'autonomie est un peu faible mais il se recharge très facilement. Je l'avais acheté suite à une nuit improvisée en igloo, et finalement il me suit partout (VTT, bateau…smile
Modifié il y a 9 ans
J'ai succombé à la modernité et j'ai maintenant un smartphone Android. L'offre logicielle est impressionnante.
J'utilise trekbuddy avec Trekbuddy Mapmaker.
trekbuddy ne se limite pas au tactile et existe sur d'autres plateformes qu'android.


- Cartographie et suivi d'itinéraire:
Trekbuddy utilise des cartes ou atlas présents en mémoire, donc fonctionne en offline. Je crois qu'il existe des plugin pour les données en ligne mais je n'ai jamais utilisé cette fonction.
C'est là que trekbuddy mapmaker intervient, il permet de générer des cartes et atlas au format trekbuddy à partir de différentes sources (internet, fichiers OZI…smile, j'utilise google maps et geoportail.
On peut préparer de grandes zones (geoportail IGN jusqu'au 1/25000 encadrant le Vercors, geoportail littoral de méditerranée en 3 zones, google maps de l'europe)

On peut superposer et suivre une route GPX, ainsi que le tracé en cours. je n'ai pas encore trouvé de limite au nombre de points.
Le nord est fixe sur l'écran, comme une carte.

Gros défaut à mon sens, la pause du tracé ne désactive pas le GPS. ça permettrait pourtant de faire rapidement le point sans vider la batterie (principalement utile pour la voile).

- Personnalisation:
trekbuddy n'intègre pas d'écrans de visualisation des données par défaut, cependant des modules CMS peuvent être créés ou téléchargés.
J'en utilise 2 avec des fonctionnalités de base ou dédiés à la navigation (bateau).
Ca semble assez puissant et il doit y avoir pas mal de choses à faire coté bateau avec notamment la progression rapporté à la route optimale.
Je n'ai pas vu de limite au nombre de CMS.

- Ergonomie:
On atteint la limite du tactile: il faut le sortir de la poche, la luminosité de l'écran peut ne pas être suffisante, il faut des gants fins ou faits pour le tactile comme certains gants de moto, ou un stylet.
L'appli en elle même est simple et épurée, la sélection d'une route à suivre ou le choix de l'atlas ou de la carte pourraient être mieux faits, plus intuitifs.
La définition des waypoints via les coordonnées ou la carte sont faciles.

- Autres fonctionnalités:
on peut imaginer ce qu'on veut avec les CMS, il suffit de le faire :-D

- Autonomie:
l'autonomie dépend du terminal utilisé, en coupant le GSM je tiens la journée sans soucis, mais le problème est que la recharge d'un smartphone est assez gourmande en énergie, sans commune mesure avec le keymaze présenté plus haut.

En rando j'utilise le keymaze, le smartphone est un bon backup et permet de vérifier facilement sa position sur carte.
PS : le user guide de trekbuddy
édit décembre 2012: Treckbuddy map maker a évolué, il permet maintenant de générer des cartes pour Ozi, et prend en compte de nombreuses webmaps dont certains site de nos pays nordiques préférés :-D bon ça vaut pas IGN mais qu'en disent ceux qui ont testé les cartes papier?
Modifié il y a 9 ans
Un peu d'histoire :
J'ai commençé avec un gentil e-trex jaune qui n'est plus commercialié . Bon souvenir ! Ca vous donnait votre position sur la carte et basta . C'était pas si mal après tout ….
par la suite une petite merveille : le AIRIS 620T : une petite bécanne qui avait son club de fanatiques …et c'était justifié : Un window assez pratique et la possibilité d'emmener des tonnes de e-book et de les lire en voyage , de se connecter sur internet en wifi et surtout de faire tourner deux logiciels avec son GPS : Route 66 pour le guidage routier et Ozi explorer pour les randos . C'était encore mieux !
enfin un HTC HD2 : par rapport au précédent , un meilleur écran donc plus de lisibilité et le téléphone . Il était en plus fourni avec un autre logiciel de guidage routier : Co-Pilot qui me conviens parfaitement ( testé aussi bien en écosse, en laponie ou dans la banlieue lyonnaise , il est parfait ) . C'est un engin assez robuste que je n'hésite pas à emmener partout et surtout en rando .
En résumé pour cette gamme d'engins , je retiens que chacun fonctionne encore parfaitement et fait le job . Globalement le fait de voir sa position sur une carte est un plus indéniable , mais ça reste assez limité par la lisibilté et les dimensions de l'écran …
A l'autre bout de la chaine mon portable : Un ASUS EP121 : En gros c'est un véritable ordinateur mais on peut se passer du clavier bluetooth ( la reconnaissance d'écriture marche très très bien ) Comme la taille est ( en gros ) celle d'un Ipad on peut ( théoriquement ) l'embarquer dans une valise ou…un sac a dos . Avec sa taille d'écran le " moving map " est un véritable bonheur ( liaison GPS par bluetooth Holux M 1200 + Ozi Explorer )
Bien entendu je n'ai jamais risqué cette petite merveille dans un sac a dos : J'aurais trop peur de l'abimer ! En fait , il n'est certainement pas plus fragile que mon smartphone , mais la taille d'un smartphone permet de le proteger efficacement des chocs ( entre deux t-shirt au fond du sac , il peut supporter une bonne chute ) . Proteger un ordinateur portable , c'est une autre paire de manches !
Bref , j'en suis là et je me dis que les tablettes 7 pouces ont un format d'affichage interessant : c'est pas le grand luxe d'un écran de portable , mais c'est tout de mème 2 fois la taille de l'écran d'un smartphone : la consultation internet est facile et c'est la taille idéale pour les e-books . Pour l'affichage d'une carte Ozi c'est lisible .
J'ai testé un petit MID 74 C et vu qu'ozi sera bientot transposé sur Android . En tout état de cause un petit programme permet déja d'utiliser les cartes OZI .. Je n'ai pas pu tester grand chose de plus dans la mesure ou il s'agit d'un engin d'entrée de gamme dépourvu de GPS ou de liaison bluetooth .
Je retiens surtout qu'on commence a trouver des petites tablettes a très bas prix , qu'on peut envisager sans trop de crainte de glisser dans un sac a dos et qui feront le job si elles ont un GPS integré : Coté logiciel , je ne suis pas prèt d'abandonner ozi explorer : c'est pas évident au début , mais petit a petit on finit par le manipuler sans problème et on peut sans trop de peine se constituer une bonne bibliothèque de cartes .
Modifié il y a 9 ans
Garmin Dakota carto garmin sud est, simple, fiable, facile d'utilisation
POL
POL
BC70, Fish BX6, Gar Dakota
Nanosonic skating madshus
Acadia skating peltonen
Modifié il y a 9 ans
Je me pose des questions sur la meilleure appli android à utiliser pour la lecture des cartes.

trekbuddy affiche la carte ou atlas sélectionné manuellement, mais ne fait pas le changement automatiquement vers une autre carte plus adaptée lorsque l'on s'approche des limites. Lors de la consultation d'un atlas, le zoom change la couche (échelle) affichée. Un atlas peut facilement couvrir un massif comme le vercors au complet jusqu'au 1/25000eme.

Pour le peu que j'ai testé androzic, il change de carte automatiquement en fonction de la position GPS. Cependant je me pose des questions sur la capacité d'androzic à gérer de nombreuses cartes, couvrant plusieurs massifs par exemple.
Au niveau du zoom, il agrandi réellement l'image de nombreuses fois avant de changer d'échelle, il y a peut-être une option mais je n'ai pas trouvé ça très ergonomique.

Des retours sur l'utilisation d'Androzic ou équivalent?
Modifié il y a 8 ans
Je suis passé d'Androzic à Locus Pro, une appli bien faite sur un Sony Xperia active.

Du coup j'ai laissé mon bon vieux GPS Silva à la maison.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 8 ans