Préserver (un peu) la durée de vie des "3 pins"

Merci pour tes réponses Mac !

Je vais continuer de creuser : soit changement de chaussures et je garde les 3 pins, soit changement de fixation…

Remets toi bien de ton angine !!
Modifié il y a 9 ans
Bonjour Geoff,

Je n'ai jamais rencontré de soucis avec des 3 pins sauf à mes débuts avec une paire de chaussures d'occasion dont les trous étaient usés.

J'utilise depuis des fixations avec câbles. En rando nordique 2 modèles sont à mon avis intéressants :

–> la Voilé 3 pins cables
–> la Voilé 3 pins hardwire

J'utilise sur le terrain une vieille Riva 1 hélas introuvable aujourd'hui sauf rarement en occasion.

Pour les chaussures, des chaussons thermoformés pourraient sans doute te soulager.( http://www.palau-boutique.com/index.cfm )

Vérifier aussi le serrage des chaussures.

Bon ski et surtout bonne réparation des pieds.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 9 ans
Bonjour Talon libre,

Ton expérience est intéressante et confirme que le problème vient de mes chaussures d'occase.

reste deux solutions : changer de chaussures ou revoir complètement mon matériel (et également chaussures).

Les Chili m'intéressent beaucoup. Je me demande si le manque de débattement souvent pointé du doigt est si différent que mes voilé 3 pins câble montées avec le câble ; je conserve ce dernier pratiquement tout le temps et n'ai pas beaucoup de gêne… Ici j'alterne beaucoup longue montée, descente courte mais bien inclinée, long plat/faux plat en champ de neige profonde etc. Et je dois dire que conserver le câble tout le temps, je m'y suis vite fait ça ne m'empêche pas d'avancer de manière fluide et souple sur les longues portions plates.

J'ai lu un récit d'un gars sur un forum de ski suédois qui corrobore cela. Lors d'un raid avec un ami, lui était équipé des Chili + Scarpa T4, son ami des voilé 3 in câble. S'interrogeant sur la pertinence de son matériel, il échangea ses spatules avec l'autre gars. Il ne mit pas longtemps à reprendre son matos : il explique qu'il n'a senti aucune (ou alors peu perceptible) différence entre les chili et voilé 3 pin ; les différences sont surtout au niveau du maintien, contrôle etc. et pour lui c'était plus adapté. Évidemment c'est très personnel comme jugement.. mais je viens encore de voir quelques vidéos de traversée du Sarek et Kungsleden avec des groupe de skieurs équipés + télémark léger (chili et autre rottefella), et je dois dire que sur les sections planes, ils ont l'air de bien carburer !

Bref, je me demande si un couple du genre epoch/chili et scarpa T4/Garmont excursion n me conviendrait pas mieux… A méditer :-D
Modifié il y a 9 ans
talonlibre a écrit :
Bonjour Geoff,

Je n'ai jamais rencontré de soucis avec des 3 pins sauf à mes débuts avec une paire de chaussures d'occasion dont les trous étaient usés.

J'utilise depuis des fixations avec câbles. En rando nordique 2 modèles sont à mon avis intéressants :

–> la Voilé 3 pins cables
–> la Voilé 3 pins hardwire
bonjour
Avec l'esprit d'un néophythe en matériel srn, on se dit que les trous peuvent se boucher de neige dure si on est obligé de faire des passages à pieds (comme je l'ai fait récemment dans le jura mais avec des fix sns) et donc mon instinct tend à aller vers des chaussures fischer bcx 875 et les rottefella chili ; j'ai tout faux ?

oui les chaussures à coques rigides ca fait peur si on se dit qu'il y a des gros passages en marche (sur route ca peut arriver aussi)

cordialement
Modifié il y a 9 ans
Salut Manu,

Effectivement, j'ai eu le cas le week-end dernier : moins 28 le matin et une marche d'approche de 15 min pour chausser les skis. Résultat, les trous des 3 pins étaient tout englacés. J'avais heureusement prévu le cure-dent et, après une petite lutte, j'ai pu insérer les chaussures dans les fixes.

Quant aux passages de marche avec coque plastique, j'avais un peu peur également. Au final, si on sert un peu moins les crémaillères de serrage, ça passe ; on les oublie même !

Pour revenir aux fixations, j'ai pour l'instant une pratique et un terrain de jeu immédiat qui me permet de conserver le câble des Voilé 3 pin tout au long de la sortie. Évidemment cela demande un petit effort supplémentaire sur le plat, mais au bout d'un moment, on ne s'en aperçoit plus…

J'ai également remarqué qu'en neige bien profonde, le déroulé de mes pas est beaucoup plus agréable avec les câbles montés. C'est pour cette raison que je vais sûrement partir vers les Chili (en conservant donc 2 type de matériel : 3 pins câble pour mes sorties "longues et plates/vallonnées", et Chili + ski un poil plus large pour mes sorties hebdomadaires autour de chez moi. Je m'initie en plus au télémark qui m'attire énormément, donc je vais faire d'une pierre 2 coups !)
Modifié il y a 9 ans
manu3139 a écrit :
(…smile
oui les chaussures à coques rigides ca fait peur si on se dit qu'il y a des gros passages en marche (sur route ca peut arriver aussi)

D'après mon expérience (Scarpa T4) cette peur est injustifiée.

On marche très bien avec des chaussures de ski de rando au pied. C'est aussi fait pour.
Modifié il y a 9 ans
geoff a écrit :
Petite piste concernant les Chili et le plat :

http://www.expedition.fi/greenland2008/envaruste-esittely.html

Traversée du Groenland avec les riva 3, qui sont je crois proche des chili (qu'on me reprenne si je dis n'importe quoi).

Elles se ressemblent mais ne sont pas identiques.
La Riva 3 n'existe plus que dans les brocantes (et une paire sur mes skis hihi)…. Elles sont plus légères que les Chili.
Elles offrent plus de débattement mais moins de contrôle en descente. Elles sont moins solides que les Chili. Il faut régulièrement changer le câble qui à la longue se cisaille. C'est à mon avis l'une ou la meilleure fixation de SRN (qui n'est plus fabriquée par Rottefella)

En ce qui concerne les différences entre Chili, Voilé 3 Pin, SuperTelemark, 3 Pin Voilé c'est de la discussion de forum…

Souvent, nous discutons des différences entre une Super Telemark et une Voilé 3 Pin : pour la majorité des skieurs vous n'en verrez aucune sauf sur le forum :-) Je vous met au défi et même question solidité

La Chili doit se monter sur un ski large. C'est une question d"équilibre. L'exemple sur ton lien (Glittertind + Chili) n'est valable que dans le cas d'expédition sur des longues étendues, type Groenland.

La Chili conviendra sur tes Outtabounds.
Idem pour le problème des 3 pins… En faisant un peu attention, on préserve les semelles très longtemps… Pour moi, c'est pas un critère de choix de fixation.

Mais la tu as choisi une chaussure d'occas qui a déjà bien servie !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 9 ans
Juste pour info, les Riva 2 (fermeture sur le côté) se trouvent facilement dans les surplus militaires des pays nordiques, de couleur blanche et vendue généralement avec des skis pour quelques centaines de couronnes…
Modifié il y a 9 ans
Merci pour l'info, aurais-tu des adresses car je suis fan de cette bonne vieille Riva, elles n'abîment pas mes chaussures en cuir et leur débattement est agréable en montée.


Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 9 ans
leur débattement est agréable en montée.

et ca ca a l'air bien (mais cher) pour avoir le cable et aussi un debattement plus libre en plat avec son systeme a 2 positions
http://www.voile-usa.com/Merchant2/merchant.mvc?Screen=PROD&Product_Code=608-130&Category_Code=Voile_Backcountry_Telemark_Bindings&Product_Count=0

cf une vision vers la minute 11 pour le principe
http://www.youtube.com/watch?v=bOUlO0rQocg

vous devez connaitre j'imagine
Modifié il y a 9 ans