problème semelle vibram

Les miennes sont quasi identiques : c'est le même modèle mais avec une seule boucle
Modifié il y a 8 ans
Un seul soucis : un léger décollage du cuir mais sans aucune conséquence particulière , même sur l'étanchéité . J'ai eu la flemme jusqu'ici de mettre un point de colle …
Modifié il y a 8 ans
Par contre : rapport qualité prix assez épatant : Je les ai achetées d'occaz pour une bouchée de pain il y a trois ans
Elles avaient bien , bien vécu !
Une coupure du cuir à la pliure du coup de pied : j'ai mis une petite tartine d'araldite et ça n'a pas bougé . Rien a dire sur le bloc avant : Il est manifestement conçu pour durer . Confère Photo .
Ce qui me fait dire que pour tes crispi , mon cher Grandsteak , il y a peut ètre une erreur de conception dans la mesure ou le bloc avant est assez sous-dimensionné .
Tu as deux solutions a mon sens : Tu tartines tout l'avant a l'araldite ou tu coupes le bec de canard et tu utilise ces pompes dans des Xtrace ….
Modifié il y a 8 ans
le modèle mis en lien est le modèle fuzion, modèle femme je crois
je lorgne régulièrement les sites de ventes d'occasion tout horizons, des fois que je trouve ces fmeuses et fabuleuses merrell, à ma pointure
pour des tailles plus normales, les istes us en regorgent, mais sachez qu'il faudra débourser plus de 100 dollars pour dégoter ces bijoux d'occasion.

après, si vibram ressort son moule et me colle ces blocs semelles sur les svartisen, je prends.

dans tous les cas, je crois que robert à vu juste, le bloc semble largement sous dimensionné, d'autant plus lorsque l'on regarde l'évolution du srn vers du un peu plus pentu, un peu plus large.

Mr vibram, au travail !
Modifié il y a 8 ans
et, robert, l'araldite, j'en ai mis, mais elle craque à l'étirement
de là a couper le bec, je préfère te le clouer !

enfin, concernant ton décollage cuir/bloc, je lance au printemps un atelier réparartion à la néoprène, tu connais l'adresse de la boutique
Modifié il y a 8 ans
Robert a écrit :
Le fait que la semelle d'une chaussure de marche présente un arrondi , c'est ce qui différencie une chaussure de marche d'un sabot .
Erreur mon cher Robert 8-)
Le sabot présente un arrondi rigide à la manière des chaussures de randonnée alpines, tandis que les chaussures de marche présentent un arrondi moins prononcé mais étant souples elles plient.

Cependant avec une chaussure de marche, comme avec un sabot d'ailleurs, quand tu poses le talon la pointe se lève. Hors avec nos becs, elle reste collée au ski, d'où ce problème de déchirement / décollement.

En gros je suis complètement d'accord avec toi, le
déroulé du pieds est primordial et justement je le trouve pas extra avec la norme 75. (et encore pire sur terrain sec, les marches d'approches de fin de printemps sont moins pénibles en sra qu'en norme 75)

D'où ma question première, est-ce que le fait que l'avant du chausson se décolle du bec a un impact sur le confort du skieur (à part l'étanchéité et le triste constat de voir sa chaussure de déchirer / décoller)?
Modifié il y a 8 ans
grandsteak a écrit :
et, robert, l'araldite, j'en ai mis, mais elle craque à l'étirement
de là a couper le bec, je préfère te le clouer !

enfin, concernant ton décollage cuir/bloc, je lance au printemps un atelier réparartion à la néoprène, tu connais l'adresse de la boutique

Araldite+alcool à bruler ( je sais plus trop les proportions, faut faire des essais ) Faut passer de petites couches et c'est long a sècher , mais ça craque moins , voire pas du tout .

Pour l'avant : effectivement la néoprène , c'est mieux .
Modifié il y a 8 ans
ToneTroope a écrit :
Hors avec nos becs, elle reste collée au ski, d'où ce problème de déchirement / décollement.
D'où ma question première, est-ce que le fait que l'avant du chausson se décolle du bec a un impact sur le confort du skieur (à part l'étanchéité et le triste constat de voir sa chaussure de déchirer / décoller)?

Je ne suis pas certain que ça soit la cause unique du décollement , mais dans le cas de Grandsteak , ça a du jouer un peu plus du fait de sa pointure ( bras de levier plus important ) Je pense que si certains n'ont eu aucun problème avec des N75 c'est du , pour l'essentiel au matériel lui même ( bloc avant plus ou moins conséquent ) et dans certains cas,pour une petite part a l'équilibre du skieur sur ses skis .
Mais si tu en arrives a la conclusion que la norme 75 est dépassée , je commence a hésiter : ce qui me fait dire ça , c'est qu'il existe a présent des chaussures mixtes ( tlk rando alpine ) c'est du lourd pour le moment , mais ça pourrait bien débarquer un jour sur le marché dans une version plus légère .
Modifié il y a 8 ans
Et moi qui pensait changer mes tongues (Salomon XAVD smile pour des Ficher BCX 875 ou les Crispi,
Cela ne donne pas envie !!!!
J'ai vu que les Fischer BCX 875 existaient aussi en norme Nnn : il serait intéressant de comparer les performances (en terme de maitrise des skis) des deux fixations (Mnn vs N75) avec ma même chaussure.
JMC
Modifié il y a 8 ans
connaissais pas le coup de l'araldite diluée à l'alccol
remorque, avec l'alcool, on arrive à diluer de nombreux maux …

sinon, connaissez vous le shoe goo (s'il y a d'ancien skateurs, je pense que oui)
cela pourrait être une alternative pour mon bec de canard
Modifié il y a 8 ans