Problèmes sur chaussures Fischer BCX6

une pulka lourde ( pour moi ) c'est celle que je peine à faire glisser dès le départ en côte !! ( par manque de musculature dorsale surtout - cet hiver je n'avais pas eu le temps de tirer des pneus en forêt, et ça m'a bien manqué - )

Les pulks n'ont pas été pesées, compte rendu à venir en début d'été si tout va bien..
Modifié il y a 9 ans
Bon sinon pour ces chaussure faut prendre un taille au dessus ou notre taille habituelle ?
Modifié il y a 6 ans
Bonjour,
Mon avis apres deux jours avec des Fisher BX6 neuves (à ma taille faut-il le préciser ?) SRN absolument débutant c'est à dire faisant d'énormes efforts pour diriger les skis (je skie asser bien en skate, et très moyen en piste (rouge max).
Mon avis donc : super chaussures confortables, souples, chaudes, respirantes, et … Pas de problème avec la semelle.
5h de ski sur deux jours ce WE soit 25 km.

Mon seul soucis avec cette chaussure est une crainte vis à vis de la fermuture Eclair qui me semble fragile. Mes Madshus skating présentent la même fragilité.

POL
BC70, Fish BX6, Gar Dakota
Nanosonic skating madshus
Acadia skating peltonen
Modifié il y a 6 ans
Bonjour,
nous avons acheté des chaussures Fischer BCX6 fin 2016, donc 2 saisons de SRN.
Comme indiqué plus haut, les chaussures sont confortables, souples, assez chaudes et pas de problème de fragilité sur la fermeture éclair.
MAIS !!  : en début de leur 3ème saison, des fissures se forment au niveau du collage entre la semelle de la chaussure (en "plastique") et la partie intermédiaire (en "cuir" ? ) sur tout le devant de la chaussure. Voir l'image. C'est très frustrant car les fuites sont évidentes et l'eau s'infiltre facilement. En un weekend de rando, la petite fissure d'un côté s'est allongée et apparaît sur les 2 chaussures. J'ai tenté une réparation avec de la colle néoprène, mais la fente a réapparu après 2 jours. smile
C'est tout de même décourageant : une chaussure inutilisable après 2 saisons !  smile
Est-ce général à toutes les Fischer BCX6 ou est-ce un défaut d'une paire ? Nous n'en savons rien.
D'autres ont ils la même malheureuse expérience ?
Modifié il y a 9 mois
BCX6 en NnnBc utilisėes quelques années. Intensivement, certes, mais n'est-ce pas un usage "normal" pour des chaussures de ski de rando ? Les coutures du "pare-pierres" lâchent, la partie cuir se fissure. Chaussures très confortables mais à la fiabilité douteuse. J'envisage de les remplacer par des Alpina Alaska ou des Alfa. Ma femme a les mêmes, et elles présentent le même défaut. Pourtant les NnnBc sollicitent moins la flexion de l'avant-pied que les N75 (l'axe de rotation étant un peu reculė par rapport au bec de canard). Je persiste à penser que le cuir n'est pas forcément le matériau idéal. Mes chaussures d'alpinisme polyvalentes Trango Guide de La Sportiva n'ont pas la moindre pièce en cuir et sont d'une fiabilité exemplaire : rigidité et souplesse là où il faut, stabilité dimensionnelle , étanchéité. Ugh !  (= Cordialement à tous).
Merci pour cette réponse.
J'ai entendu dire que l'Alpina Alaska avait rapidement des défauts d'étanchéité.  
Y a t il un retour d'expérience sur ce point ?





J'ai des Alpina Alaska 75mm depuis 1 an maintenant et je les utilise régulièrement.
J'ai eu un problème de décollement des "pare-pierre" sur les 2 chaussures au bout d'un mois et demi et du coup un problème d'étanchéité, mais ça été recollé par le sav (via le vieux campeur) après 3 mois d'immobilisation.
Et depuis (dizaine de sorties) je n'ai aucun souci.
Finalement, gros soucis: le caoutchouc de la semelle et du bec de canard s'est décollé du pare-pierre à l'avant. A chaque flexion, les deux s'écartent et la neige rentre et surtout ça ne va pas tenir longtemps.

Donc retour à l'envoyeur, mais vu la rapidité du sav; c'est mort pour cette année.
Sinon elles sont vraiment confortables. Ai-je tiré un mauvais numéro?