N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

RECH témoignages utilisation chili + voilé 3 pin cable

manu3139 a écrit :
Régis Cahn a écrit :
g3 ascent : 1,5 Kg…

On s'éloigne de la randonnée nordique…et on tire vers le pur telemark… Va bien falloir choisir des skis bien larges des chaussures bien rigides… et bon courage sur le plat
:-)

positivons :
je note plutot 1400 g et 1050 g pour les chilis donc seulement 350g de plus

tu me retorqueras que pour 350g …de moins,on a les voilé 3 pins

…ce qui paraissait clair…devient trouble :-?

En fait il n'y a pas que le poids… il y a la rigidité…
Le truc, c'est d'abord de savoir ce qu'on veux faire avec ces skis…

Un jour j'ai monté sur un Salomon XAD une fix de telemark 7 TM de 1400 grammes. On peut skier, on descend bien mais le rapport ski léger et pas très large avec fixations lourdes et Scarpa T4 n'est pas optimal. je trouve ça trop lourd alors que l'intérêt de la randonnée nordique est précisément d'être très léger pour "survoler" sur la neige

En fait en rando nordique, on pourrait s'équiper
- ligne traditionnel : skis étroits + fix Nnn BC ou SNS + chaussures souples à semi-rigides
- ligne parabolique (Eon - Outtabounds -Epoch - SBound 98 …smile Avec au choix pour l'Eon (norme Nnn Bc, SNS ou 75 mm) et pour les autres du 75 mm (Outtabounds pourquoi pas du SNS ou NNN BC avec de la chaussure type Svartisen NNN BC). Cette ligne est la plus polyvalente…
Un epoch, un SBound 98 s'équipe avec une fixation de type 75 mm et en utilisant des chaussures semi-rigides ou rigides)
- ligne extra-large : c'est avec les SBound 112 et Annum qu'on va mettre des fixations de type G3, 7Tm… et même du SBound 98 et Epoch… mais faut pas rêver c'est de la randonnée nordique de type alpine (si si ça existe) et il vaut mieux éviter les longs plats, les parcours légèrement vallonnés… C'est du telemark léger..

J'ai du mal à comprendre pourquoi on veut éviter les 3 pins… Je ne rencontre aucun problème avec… et au contraire, je la trouve redoutable de légèreté et permet d'être suffisamment précis pour de la rando nordique.
Et pis sinon la Chili convient bien !
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
La plus simple sans 3pin et à cables souples qui est encore fabriqué est celle ci de chez Rotefella:
Photo 1
Photo 2
Photo 3
Mais la 3pin Cable reste de loin la plus légère. Et le 3pin peut seulement poser un problème en location, lorsque les gens n'ont pas l'habitude, et ne font pas attention au matos (et encore…smile. Sinon la Voilé est LA solution en terme de légèreté, confort et tenue!
Modifié il y a 7 ans
Régis Cahn a écrit :

J'ai du mal à comprendre pourquoi on veut éviter les 3 pins… Je ne rencontre aucun problème avec… et au contraire, je la trouve redoutable de légèreté et permet d'être suffisamment précis pour de la rando nordique.
Et pis sinon la Chili convient bien !

Peut etre parce que je les connais mal et que j'anticipe de faux problemes

Une 3 pins cablée en vue ? ben peut etre alors

Et en chaussure, à part la crispi svartisen en norme 75, ya des offres raisonnables (pas de coques plastiques, pas de tout cuir) ?

…mais elle a l'air bien cette chaussure :-)





Modifié il y a 7 ans
J'ai enfin testé ce week-end la combinaison Epoch + Rottefella Chili.

J'irai droit au but : un pur bonheur !!

Je vais revenir sur mes questionnements qui ont mené à la création de ce fil : notamment la question d'avoir une fixation active à câble "non souple" (type voilé 3 pin câble) pour le plat.

Ma plus grande crainte était de ne plus pouvoir dérouler sur le plat, de luter pour avancer à la "fondeur classique".
Crainte balayée dès les premiers pas ! En se forçant à se concentrer sur le mouvement du "pas nordique", en s'appliquant à effectuer chaque geste de manière précise, ça roule tout seul. Aucune différence avec mes voilé 3 pin équipées du câble. Certes, sur place, on sent un peu la résistance opposée par la Chili. Cependant, dès qu'on est en mouvement, on ne sent presque plus rien (d'autant plus avec des chaussures à coque rigide). Évidemment, si je passe sur mes voilé 3 pin sans le câble, je trouverais sûrement à y redire ; je pense notamment à de longues traversées, où l'on pourrait sentir l'effort supplémentaire demandé par la Chili.

J'avais lu à droite et à gauche des avis négatifs parlant de "ski qui se soulève tout seul", "impossibilité de progresser sur le plat ou en montée" etc… Si l'on marche avec ses skis au lieu de glisser, effectivement je comprends : les Chili te collent les skis directement au talon… Si l'on glisse, en revanche, zéro problème.

Pour la descente, ça se passe de commentaires :-D du pur bonheur. On s'est fait de bonnes traces "4x4" dans les bois, en passant dans des coins vraiment "merd*ques", et bien on était assez rassuré avec ce matériel. Ça ne bronche pas, et malgré notre piètre technique, on s'est fait plaisir, avec de supers sensations, sans se faire mal.

Retour rapide sur l'Epoch : les écailles, vraiment hallucinantes. Comme disais Robert je crois, on grimpe aux arbres avec !

Pour enfoncer le clou par rapport aux Chili : mon amie faisait ses débuts en SRN, équipée de Fischer Outabounds + Rottefella Chili + Garmont Excursion.

On a pris le temps de travailler ensemble le pas nordique pour qu'elle l'intègre bien et puis… le miracle de la glisse :-D Aucun problème, une fois qu'elle a bien senti le geste, elle filait de manière fluide et rapide sur le plat. Pourtant, c'est un poids - très - plume, qui tient plus de la puce que du bucheron finlandais. Aucun souci avec les Chili : pas de fatigue prématurée, pas de sensation de résistance dans le déroulé du pas etc. Sa compréhension du geste et son application se sont effectuées en 10 fois moins temps que moi il y a quelques temps avec des fixations NNBC :-)

Réussite sur toute la ligne donc.
Seul souci : les écailles des Outabounds bien moins performantes (et de loin) que celles des Epoch.

Bref, voila pour le retour.

PS : à noter que j'ai fait mon premier virage fluide et terminé en "dérapage", en télémark :-D
Modifié il y a 7 ans
Pour les Outtabounds, les écailles sont performantes mais un gabarit léger a du mal a plier le cambre du ski, trop nordique!

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 7 ans
talonlibre a écrit :
Pour les Outtabounds, les écailles sont performantes mais un gabarit léger a du mal a plier le cambre du ski, trop nordique!

Effectivement Talon libre. Car si j'ai noté une légère différence entre mes outtabounds et mes epoch, mon amie, elle, n'accrochait pas dans des pente vraiment peu prononcées…

Après, la neige était quand même bien pourrie la plupart du temps, et je galérai également avec les epoch. Mais dès qu'on retrouvai une neige de bonne qualité, elle s'en sortait très bien. Elle doit quand même produire un effort plus important, même en bonne neige. Donc j'en arrive aux mêmes conclusions, cambre nordique bien prononcé et tout petit gabarit très léger, ce n'est pas optimum !

Mais pas grave, on s'adapte ! Comme toi ou Robert (désolé je vous confond souvent, sûrement à cause de la passion pour le cuir :-D ) en a parlé dans un autre sujet, on se met à apprécier la montée. Les écailles accrochent mal ? Et bien on change l'angle d'attaque, on s'applique sur ses mouvements etc.

Pour descendre il faut monter ; la montée durant souvent beaucoup plus longtemps que la descente, autant l'apprécier :-)
Modifié il y a 7 ans