Remise en question des fixs pour etres universelles.

Bonjour,

Suite a l'astuce pour faire des skis cheap.
J'avais renvoyer un post d'élargissement, mais il a planté.

Je vois que la mayonnaise prend sur la remise en question des chaussure et fix traditionnel. Alors je le revoie avec des copier coller de ce que j'ai vue de pas mal et ouvre un sujet Matos dédier.

effectivement la semaine dernière, j'ai bondis sur ma chaise en pensent immédiatement à des chaussures universelles pour l'alpi, la rando, les ski nordique. Ceci sur une base de chaussure d'alpi.
Tu te payes pas 2 paire a 150€ mais une qui fait tout.

Cela sera peut êtres compliquer (il faut réfléchir) de faire simple mais tellement plus logique


"Robert", Je n'irais pas visser des tennis sur des skis a long terme.
mais par contre bricoler un truc sérieux. Peut êtres avec des vrai pompe et un système de glissière pour le desaccouplage.

Pourquoi pas.




Excuse moi "Grandsteak", je me permet de remonter t'a remarque car c'est un système qui tiens bien le pied, avec une sécurité et qui est léger!
Moi ça me plait beaucoup

Je site:
"à regarder les low tec, je crois qu'on n'en est pas loin. de mémoire, certains auraient bricoler des chaussures de montagnes pour y integrer des inserts low tec.
pourquoi pas reprendre le principe, avec peut être quelques adaptations pour le nordique."

1)Quelqu'un voit t'il un problème à utiliser une chaussure d'alpi qui aurait de insert et les fameuse lowtech (uniquement l'avant)

2)Comment ajouter les inserts sans tout abimer? ça existe peut êtres déjà?

3)Il Faudrait juste ajouter une pièce en caoutchouc comme sur tt les fix de nordique afin de ramener la chaussure contre le ski (tu peut même faire un système debraillable!)



J'avais aussi penser a des chaussures d'Alpi monter comme des télémark a câble avec un système adapter a l'avant pour bien tenir la chaussure.
Ma question était quel système suffisamment rigide pour l'avant ? Les "Stubai" semble êtres bien limite.




Comment faire simple et génial?

Ouuuu, la bricolite, ça démange

Voila un grand sujet OléOlé ouvert!

Vive la remise en question!
Modifié il y a 10 ans
Quelqu'un voit il un problème à utiliser une chaussure d'alpi qui aurait des inserts et les fameuses lowtech (uniquement l'avant)

Le principe des low-tec est fondamentalement incompatible avec le ski nordique.

Avec des low-tec, la chaussure bascule autour d'un axe de rotation située en avant du pied.

En ski nordique la chaussure est flexible et se plie à l'articulation naturelle du pied.

Comment ajouter les inserts sans tout abimer? ça existe peut être déjà?

Oui, les bons cordonniers savent faire.
Jusqu'à récemment, le système low-tech était protégé par un brevet et ça se faisait un peu sous le manteau.

Il Faudrait juste ajouter une pièce en caoutchouc comme sur toutes les fixations de nordique afin de ramener la chaussure contre le ski

Tu me montres la fameuse pièce en caoutchouc sur mes fixations nordiques ?

Modifié il y a 10 ans
salut,
la révolution est en marche (petite révolution certe)
en réponse aux 2 messages précédents,
pas de souci pour l'utilisation de mon message issu d'un autre sujet
et pour pousser la réflexion autour du message de mni, quant à l'axe de rotation d'un fix low tech, pour moi, il est situé plus en arrière qu'une nnn-bc ou sns-bc, l'histoire d'utiliser la flexion de la chaussure serait un plus, ce qui est déjà présent sur certaines chaussures de ski alpinisme, avec notamment un soufflet équivalent à celui des coques de télémark.

à mon sens, deux principales difficultés :
1- adaptation de chaussures d'alpinisme ou de grande randonnée pour y intégrer des inserts low tec
2- largeur au patin des ski de randonnée nordique

l'intérêt de ce système réside dans la possibilité d'évoluer quelquesoit les conditions, par exemples sur des traversées en début ou en fin de saison dans nos contrées. (afin d'éviter une usure prématurée de l'avant des semelles (toutes normes de fixation incluses : sns-bc, nnn-bc ou 75)

tcho
Modifié il y a 10 ans
exemple de chaussures de ski alpinisme avec soufflet :

http://www.skitour.fr/matos/chaussures/scarpa-f1
Modifié il y a 10 ans
mais aussi cela pour approfondir,

notamment le commentaire en bas de page

http://www.volopress.net/volo/spip.php?article257

(désolé pour les liens "indirects"smile
Modifié il y a 10 ans
Oui Mni.

tu as raison. j'ai généraliser les fixs nnnbc en évoquant le fait d'ajouter une pièce en caoutchouc afin de retenir la rotation de la chaussure et utiliser son flexion propre.

Donc cela a l'air possible mais pas gagner de mettre des inserts sur des chaussure d'alpi.

quelqu'un a t'il déjà utilisé cela? le retour?
Modifié il y a 10 ans
l'histoire d'utiliser la flexion de la chaussure serait un plus,

Il me semble que la flexion du pied, c'est la différence ESSENTIELLE ET IRREDUCTIBLE entre le ski nordique et le ski alpin.

Si ça devient juste "un plus", on ne parle plus de ski nordique.

certaines chaussures de ski alpinisme, avec notamment un soufflet équivalent à celui des coques de télémark.

L'un d'entre vous a déjà testé la raideur d'une Scarpa F1 (chaussure de ski alpin à soufflet), par rapport à celle d'une chaussure de nordique (Scarpa T4 pour la rando nordique, ou T1 pour le telemark) ?

De plus, sur le sujet du soufflet, Roro parle d'une chaussure universelle alpinisme/ski alpin/ski nordique.

Mais je rappelle que le soufflet est incompatible avec l'usage en alpinisme "pur" : allez cramponner en pointes avant avec une chaussure à soufflet…

Les chaussures à soufflet, ça passe pour le cramponnage "10 pointes" sur neige mais il ne faut pas leur en demander plus.

2- largeur au patin des ski de randonnée nordique

Quel est le problème ?
De toutes façons, certains skis de rando nordique "larges" sont plus larges que des skis alpins.
Modifié il y a 10 ans
Dans le genre "fixation universelle", c'est plutôt le "frankentele" qui m'intéresse :

fixation NTN + talonnière low-tec + scarpa TX

Ca fonctionne, mais c'est un peu lourd à mon goût pour une utilisation rando.
Modifié il y a 10 ans
Pour la chaussure d'alpinisme, je partage l'avis de MNi. ;-)

MNi a écrit:
L'un d'entre vous a déjà testé la raideur d'une Scarpa F1
Pas une Scarpa, mais quand je vois la raideur des mes Millet Alpinist, je doute qu'avec un insert elle deviennent tout d'un coup super souple au niveau de la semelle pour faire de la rando nordique.
Déjà, ainsi fixé, si le talon veut bien décoller de 1 ou 2 cm, ça sera pas mal (j'ai pas mesuré, je veux pas trouer mes pompes, mais la semelle est vraiment rigide).

Dans le style "idée tordue", j'ai pensé, en lisant ce post : "pourquoi ne pas coller des inserts SPD (pédales automatiques de vélo) sur le ski ? Avec un axe pur les faire aller de haut en bas, les reste, sur la chaussure est facile à intégrer.
STOP, arrêtez de penser à cette idée. Pour "déchausser", il faut tourner le pied par rapport à la pédale. Imaginez un peu en virage avec un ski qui veut aller tout droit et un pied qui lui donne l'ordre de tourner. Si ça force trop, la chaussure se barre du ski.
Bien tenté, non ??? :-D

Dis doc, pas mal du tout ton lien vers la vidéo "Frankentele"

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 10 ans
plutôt d'accord avec ce qui vient d'être dit,
par contre, mon idée était plutôt d'imaginer ces inserts sur des chaussures de grande rando (type meindl island ou makalu) pour imaginer un programme marche/ski de randonnée nordique, à la limite, un programme proche de ce qui se fait traditionnellement en raquettes. (mes liens avec les experiences chaussures d'alpi étant les seuls exemples trouvés sur la toile)

ce qui se fait avec les NTN est effectivement intéressant, mais le programme d'utilisation n'est pas celui recherché (trop alpin et trop lourd)

a plouf dans le peuf
Modifié il y a 10 ans