Retour sur les Sbound 112

Bonjour à tous,

Comme l’a dit Régis dans un précédent post, je me suis équipée en SRN (Sbound 112, 3 pin Hardwar et Garmont excursion) malgré toutes les réticences liées au milieu d’où je viens : la randonnée alpine.

Et bien je ne suis pas déçue. Loin de là…

Je les amène partout (jusqu'à l'Etna la semaine dernière). A chaque fois je me dis "cette fois-ci, je vais atteindre leurs limites"…Que nenni! Ils se comportent super bien partout. Dans les pentes, je ne vois pas la différence avec mes skis de randonnée, sur le plat, c'est que du bonheur. Dans les terrains mal aisés en ski de rando (forêts, terrain vallonnés…smile, je me régale avec ces petites écailles qui accrochent bien partout… et le talon libéré? Que du bonheur!
Sur pistes, je les ai poussés jusqu'au carving et champs de bosses…



Dans l’idée de les amener sur nos futurs voyages, j’ai vraiment essayé d’aller titiller leurs limites. Que pour le moment, je n’atteins pas… Dimanche dernier je me suis même fait un sommet sans peaux de phoques (pointe d'Andey) ! Fallait voir les yeux des autres randonneurs. :-)
On bascule gentiment des moqueries vers la jalousie ! ;-)

Ce qui me plait :

1: J'arrive à skier et à me faire plaisir en descente comme avec d'autres skis de randonnée (virage classique). J'ai effectué plusieurs randonnées pour aller chercher les limites de ces skis en descente…je ne les ai pas encore trouvées. Et je me mets gentiment au télémark…Chouette de réapprendre à skier. Ci-dessous, mes 1ers virages…Y’a des progrès à faire !

vidéo ici

2: Les écailles accrochent vraiment bien:ci-dessous, la pointe d'Andey sans peaux de phoques (neige de printemps)…

vidéo ici

<table style="width:auto;"><tr><td><a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite"><img src="https://lh6.googleusercontent.com/-cpHEoSMk7l0/UT4Aroid9tI/AAAAAAAADKc/ahjy79fDq80/s144/DSCN1545.JPG" height="81" width="144" /></a></td></tr><tr><td style="font-family:arial,sans-serif; font-size:11px; text-align:right">De <a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite">srn</a></td></tr></table>

<table style="width:auto;"><tr><td><a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite"><img src="https://lh3.googleusercontent.com/-UwfGVxMaas8/UT4A0miC5dI/AAAAAAAADLc/aNk88J7X-mE/s144/1258560136_941270548.jpg" height="101" width="144" /></a></td></tr><tr><td style="font-family:arial,sans-serif; font-size:11px; text-align:right">De <a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite">srn</a></td></tr></table>

3: Que du bonheur aussi dans tous les terrains que je trouvais "merdiques" auparavant (bois, successions de petites montées et descentes…smile



La liberté de mouvement procurée par ce talon libre et l'aspect tout-terrain de ces ski (plus que des ski de rando traditionnels) font que j'ai l'impression de largement gagner en liberté. Auparavant, les skis de randonnée nordique, je leur mettais une limite de terrain. Mais je pense qu’on peut les utiliser partout! Cette dernière réflexion peut peut-être en déranger certain. Mais le ski est pour moi avant tout un moyen de me balader dehors en hiver autour de chez moi ou ailleurs. Autour de chez moi, c’est montagneux, mais j’ai trouvé un ski beaucoup plus tout-terrain que ce que je pratiquais jusqu’alors…Ils me permettent d’envisager d’autres rando sans délaisser les montagnes. Je les garde !

<table style="width:auto;"><tr><td><a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite"><img src="https://lh4.googleusercontent.com/-tB75lQ0xVJo/UT4AvLlVoOI/AAAAAAAADK0/OUqRK_GBKl0/s144/20130209_120841.jpg" height="108" width="144" /></a></td></tr><tr><td style="font-family:arial,sans-serif; font-size:11px; text-align:right">De <a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite">srn</a></td></tr></table>

<table style="width:auto;"><tr><td><a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite"><img src="https://lh5.googleusercontent.com/-rxMupaTdm_o/UT4Av6Q_l3I/AAAAAAAADK8/hlUpGoH6H1c/s144/20130209_132025.jpg" height="108" width="144" /></a></td></tr><tr><td style="font-family:arial,sans-serif; font-size:11px; text-align:right">De <a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite">srn</a></td></tr></table>

De la randonnée alpine, aux raids nordiques, en passant par les voyages rail and ride, ils sont promis à un bel
avenir!

<table style="width:auto;"><tr><td><a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite"><img src="https://lh4.googleusercontent.com/-m0b89SM-wT0/UT4ApVV0RnI/AAAAAAAADKQ/HPsvHmrGbgY/s144/itin%25C3%25A9rance.jpg" height="86" width="144" /></a></td></tr><tr><td style="font-family:arial,sans-serif; font-size:11px; text-align:right">De <a href="https://picasaweb.google.com/117550147610283449112/Srn?authuser=0&feat=embedwebsite">srn</a></td></tr></table>

A+

Fanny
Modifié il y a 7 ans
Merci Fanny pour ce retour très complet et très subjectif avec plein de ressentis… le premier à ma connaissance sur ces S-Bound 112 !

A sa lecture, je me dis qu'il faudrait vraiment un test comparatif entre ces S-Bound 112, les Annum et les BC 110…

D'ailleurs, qu'est ce qui a motivé ton choix au moment de l'achat pour les S-Bound 112 face aux deux autres ?
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 7 ans
fanny a écrit :

. Auparavant, les skis de randonnée nordique, je leur mettais une limite de terrain. Mais je pense qu’on peut les utiliser partout! Cette dernière réflexion peut peut-être en déranger certain.

Tu as raison sur un point : objectivement il n'y a pas de limite de terrain pour un très bon skieur . Mais c'est un peu là le problème : ça semble hyper facile et un débutant risque de se rendre compte un peu tard que la haute montagne, c'est pas tout a fait le même milieu que la moyenne montagne …Mais bon ça , tu le sais déjà !

Cela dit , effectivement , la dernière génération de SRN permet d'envisager des parcours très intéressants dans des secteurs plus montagneux et finalement assez inexplorés.
Sur ce point , toi qui éprouve une affection particulière pour les trains et a développé un reel talent pour combiner le ski et le train, tu devrais t'interesser a la suisse : ils ont de merveilleux petits trains et des secteurs de montagne assez vastes ….Sans vouloir faire en SRN les hautes routes qui se pratiquent à ski de rando , je pense qu'il y a moyen de combiner de très jolis parcours associant les petits trains rouges et des parcours à ski adaptés à la dernière génération de SRN
Modifié il y a 7 ans
Merci pour ce retour bien détaillé Fanny !
Moi qui compte récupérer l'hiver prochain des skis de ce type, ou des voilé vector, pour épauler mes epoch en "all-terrain", ça me conforte dans ce choix !
Modifié il y a 7 ans
Tu as raison sur un point : objectivement il n'y a pas de limite de terrain pour un très bon skieur . Mais c'est un peu là le problème : ça semble hyper facile et un débutant risque de se rendre compte un peu tard que la haute montagne, c'est pas tout a fait le même milieu que la moyenne montagne …Mais bon ça , tu le sais déjà !

Oui, tu as tout à fait raison. Il ne faut pas oublier que dès le moment que l'on pause de la neige sur une pente, on peut être confronté au risque d'avalanche…Je m'excuse donc de m'être emballé un peu vite sur ce forum :-?
Même si les risques peuvent aussi exister en SRN…

Pour ce qui est du Rail and Ride en Suisse, on a pas mal de projets. En Autriche aussi avec le massif de la Silvretta. Mais si vous réalisez des projets sur ce mode, n'hésitez pas à nous en faire part, ça nous intéresse!

A Mickaël: Qu'est ce qui a motivé mon choix? Au début je ciblais les Annum mail il n'y avait plus ma taille. Alors j'ai pris les sbound :-D
Je voulais des skis dans la continuité de ce que je pratiquais jusque là. Une belle évolution!

Modifié il y a 7 ans
Voilà qui fait plaisir à lire ! Libérer mon talon a été la meilleure idée de ma vie de skieur.

En revanche, chez moi la vidéo de la descente ne fonctionne pas…

Je voulais des skis dans la continuité de ce que je pratiquais jusque là.
Exactement ce qui m'a fait choisir les Vector BC, et je ne regrette pas une seconde non plus !
D'ailleurs Geoff, si jamais tu peux venir avec nous mercredi, ça ferait l'occasion de les essayer !! :-D (comment appâter les skieurs…héhé) Et moi tes T4…
Haut les talons !
Modifié il y a 7 ans
fanny a écrit :
A Mickaël: Qu'est ce qui a motivé mon choix? Au début je ciblais les Annum mail il n'y avait plus ma taille. Alors j'ai pris les sbound :-D
Les Sboud 112 ont aussi le grand intérêt de faire 6cm de moins que les Annum, en commençant à 159cm, comme tu utilises.
Merci pour ce super CR sur tes Fischer Sbound 112, dont on a surement trop peu parlés cette saison, et pourtant largement au niveau des Annum…
Modifié il y a 7 ans
Pour ce qui est du Rail and Ride en Suisse, on a pas mal de projets. En Autriche aussi avec le massif de la Silvretta. Mais si vous réalisez des projets sur ce mode, n'hésitez pas à nous en faire part, ça nous intéresse!

alors je suis bien conscient que l'on dérape largement par rapport au sujet, mais bon, c'est pas la première fois.

Pour ce qui est du ski/train en suisse je potasse le sujet depuis un petit moment moi aussi. Et pas plus tard que dimanche dernier voilà comment nous avons fini !
Modifié il y a 7 ans
Très bon retour qui finit de me conforter dans mon idée des S-bound 112 . Merci Fanny ! :-D

En effet, depuis une bonne trentaine d’année, Fischer (je ne parle qu’au niveau nordique n’ayant pas le recul en alpin) est la marque de ski qui globalement est la plus stable en terme de qualité de produit.

Tu ne sais pas trop quoi acheter, tu prends du Fischer et honnêtement tu es rarement déçu.

Le retour de régis sur les Madshus dont la semelle n’était pas trop finie, m’a laissé un goût de « je ne sais quoi », car même si la glisse en ski de rando n’est « peut-être » pas aussi importante que sur un ski de fond de piste, surtout dans les fortes pentes, ça ne gâte rien pour le reste comme les passages en faux plats.

Les Rossignol BC 110 Positrack fabriqué chez Fischer avec cahier des charges Rossignol me laissent dubitatif, car si en alpin j’ai eu des Rossignol qui allaient bien, en nordique, c’était un peu la loterie, alors …

Par contre la taille. J’ai des Salomon de rando en 170 (je fais 173 cm), qui vont bien en manoeuvrabilité mais qui manque de nerf. Je pense prendre des 179.

Les Salomon sur neige gelée/tôlée ne valent franchement rien (expérience encore hier aprèm) et mieux vaut dans ce cas une paire de skate.

Qu’en est-il des S-Bound 112 ? Leur cotes taille de guêpe génère-t-elle les mêmes problèmes ?

Car je pensais prendre une seconde paire à bord un peu plus parallèle et carre.

En tout cas merci du retour Fanny ! :-D 8-)
Modifié il y a 7 ans
forez a écrit :
Les Rossignol BC 110 Positrack fabriqué chez Fischer avec cahier des charges Rossignol me laissent dubitatif, car si en alpin j’ai eu des Rossignol qui allaient bien, en nordique, c’était un peu la loterie, alors …

C'est étonnant, car de mon côté en nordique, je n'ai jamais été déçu (en même temps, j'ai sans doute moins de recul en années) avec le matos Rossignol… bien au contraire !

Il faudrait savoir ce que Régis en pense de ces BC 110, ça nous ferait un premier point de comparaison avec les S-Bound 112.
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 7 ans