Salomon Xadv 89, la grande aventure

Sans trop exagérer, tu pourrais mettre une chili sur un ski de fond de compétition de 200 g, que le matériel pourrait te paraitre plus lourd qu'un annum avec une hardwire.
L'important c'est surtout le déroulé de pied, pas tant le poids sur la balance. si tu as un bon déroulé, tu ne portes plus tes skis tu les pousses en glisse (mieux vaut faire glisser sa pulka que de porter son sac à dos pour se sentir léger).
La perception du poids d'un ski dans son garage n'est pas la même que celle que l'on peut avoir en pratiquant l'activité. Ce qui est lourd dans une T4, par rapport à une svartisen, ça ne se compte pas en grammes, mais en mobilité.
Sinon tes xadv sont sans doute réparables, mais ils ont été conçut sur un mode kinder surprise, et ce caractère surprenant ne vas pas aller en s'améliorant. Après arracher une carre au spitzberg c'est pas forcément un souci, ça se skie même sans carres. Avoir un ski fragilisé, suite à des infiltrations de flotte, c'est plus problématique, si tu pètes une spatule dans un creux sur les plateaux du Vercors, ben tu redescends sur celui qui te reste. Et ça restera une journée mémorable. :-D :-D :-D
C'est pas dramatique, ça change juste un peu les plans de la journée.
Modifié il y a 8 ans
C'est clair qu'elle fait son poids la chili… et que j'aime beaucoup par ailleurs mes 3 pins toutes simples (super télémark). Mais quelques histoire de "levier" qui casse sur des super télémark m'ont un peu refroidi, j'avais ces chili à la cave (qui par ailleurs permettent un relativement bon déroulé si on ne serre pas trop les ressorts), et je voulais un ensemble robuste (sans risque de casse) pour la laponie en mars.

Je sais qu'il y a ici de nombreux défenseur du cuir par rapport au plastique, mais voila quelques arguments qui m'ont amené à la T4:
- les cuir plient, mais parfois pas là ou il faut, quand ça tombe bien c'est parfait, quand ça tombe plus mal bonjour les ampoules ou points douloureux.
- chausson amovible
- avec un 44 fillette et 90Kg, la chaussure se plie comme du beurre, j'ai eu l'occasion d'essayer des cuir, et franchement je n'y ai pas trouvé beaucoup plus d'ergonomie (à part les fameux points douloureux quand le cuir plies pas là ou il faut).
- disponibilité dans les magasins locaux
- 0 entretient

Bref, pour moi les T4 sont des pantoufles, et même si je suis bien curieux de réessayer un de ces 4 des cuirs, je n'ai aucune envie de changer.

Pour revenir sur la perception du poids, il y a certes le déroulé du pied, mais il ne faut vraiment pas négliger le poids d'un ensemble que tu passes ta journée à lancer en avant à partir d'une vitesse nulle. D'autant plus qu'en rando nordique, on a pas mal de petits moment de "débrouille toi comme tu peux", par exemple quand tu envoie un peu de canard pour passer un court raidillon ou les écailles ne suffisent pas, ou pour des conversions.
C'est cette impression là qui me faisait déplacer petit à petit la limite des randos à faire en srn vers les rando alpines/télémark.

Normalement premier retour terrain ce week end :-D j'vous dirais quoi.
Modifié il y a 8 ans
Sur les mêmes skis, plusieurs fois fartés à chaud, pas de mauvaise surprise… par contre la retenue est quasi nulle, peaux obligatoires : c'est général sur ces skis ou juste les miens ?
Tout est écrit dans la question Laurent: mes anciens Xadv ont toujours accrochés, tous les xadv des gens que j'ai pu croisé en SRN ont toujours accroché également.
Soit ils ont oublié de mettre des écailles sur les tiens, soit tu cherches à avancer en SRN en propulsant dans les montées?
Salut à tous et merci pour le déterrage!
J'ai eu le tour avec une paire louée pour un pote. Sur une même pente, à l'arret, avec les mêmes skis, il glissait quand les miens accrochaient.
La raison était évidente, en retournant le ski on distinguait bien les écailles…. remplies de fart.
Si c'est le cas, y'a plus qu'à nettoyer.

Update sur mes X-Adv du coup : 
ils ont bien estivés à la cave, carres sorties. Ils doivent être bien secs maintenant smile mais ma réflexion a fait un grand pas:
Les carres ne sont pas dans le noyau bois, mais dans la fibre+résine, dans l'epoxy quoi, qui se trouve entre le noyau et la semelle.
(ce qui répond à la question que je m'étais posé )
Du coup, même s'il y a eu infiltration / gel, ce qui a décollé les carres, le noyau ne devrait pas être atteint.
C'est un scoop à vérifier.
Mais j'ai ouïe dire que salomon, arrêtait toute la gamme xadv. Le SRN ne ferait plus partie de leur préoccupations pour l'hiver prochain. Dommage j'aimais bien une partie de leur matos pour faire de l'initiation en ski de fond sur piste. Il restera toujours NNBC avec d'autres marques de ski, pour du ski de fond adapté aux débutants.
Aïe…coup dur… J'imagine que c'est pareil pour son cousin de chez Atomic?

Certes quand on se retrouve à descendre une piste d'alpin, c'est très "flottant" dès que ça accélère, et sans cale la super télémark touche très très vite la neige dès que la pente s’accroît… alors qu'avec les Epoch + chili, il y a peu de différence avec mes tk de piste, mais j'adore ces skis, leur légèreté et leur caractère passe partout. 
A vérifier maintenant que je suis habitué aux époch, mais je risque de faire les fond de tiroirs pour en avoir une paire d'avance.
Modifié il y a 7 ans