Ski nordique moderne avec aucune cambrure... y a pas un probleme...

Bonjour,

Question simple.

Les ski de randonner nordique moderne ont pas de cambre.

test fait:

Cela plis sur 25 centimetre max. devant et derriere, au milieu c'est une barre a mine tellement c'est raide. :-o

que se soit raide pour permetre de glisser ceci par rapport au ecailles ou au fart et a l'appuis => OK

mais, c'est pas la peine de parler de cote 80-60-70 qui facilite les conduite de virages.

Techniquement, pour faire un virage, il faut que le ski se cambre aussi, sinon tu files tout droit… :-?

franchement, moi qui etait pres a en acheter pour profiter d'une réelle evolution du matos de se point de vue… là j'ai bloqué … :-(

Votre avis?

Je suis pret a prendre une leçon de glisse pour remetre mon point de vue en cause. :-)

Merci d'avance.
Modifié il y a 12 ans
Il y a une certaine confusion dans ta question.
(excuse moi de le signaler, mais un orthographe et une syntaxe approximatives n'aident pas à la compréhension de ton message !)

Tu dis :
Les ski de randonnée nordique modernes n'ont pas de cambre

On ne sait pas de quel modèle tu parles, mais de toutes façons, il y a forcément une cambrure.

Posé à plat et sans personne dessus, le ski ne repose que sur l'avant et l'arrière de la semelle, le patin est décollé du sol. Le ski a une forme arquée : il y a donc un cambre.

Tu dis ensuite :
Cela plie sur 25 centimètres max, devant et derrière. Au milieu c'est une barre à mine tellement c'est raide.
Ce qui revient à dire que la cambrure d'un ski nordique est une cambrure nordique : il faut vraiment peser sur le skis pour annuler sa courbure naturelle et amener le patin (c'est à dire les écailles, la semelle fartée ou la demi-peau) au contact de la neige. C'est cette propriété qui aide à réaliser un pas alternatif glissé dynamique, le geste de base de la progression en ski nordique.

Tu continues :
ce n'est pas la peine de parler de cotes 80-60-70 qui facilitent les conduite de virages. Techniquement, pour faire un virage, il faut que le ski (fléchisse) aussi, sinon tu files tout droit.
Je me permets d'interpréter tes mots et de mettre "fléchisse" là où tu as écrit "se cambre".
Tu fais référence à l'effet conjugué d'une forme taillée "parabolique" (ski plus étroit au patin) et d'une flexion répartie du ski qui permettent de donner au cours du virage une forme courbée à la carre intérieure du ski pour réaliser une conduite coupée (c'est à dire que le ski décrit une courbe sans déraper). Ce phénomène est surtout significatif pour le ski alpin sur piste.

Tu nous dis en fait : la cambrure nordique des skis de randonnée nordique est antagoniste avec la répartition de flexion qui permettrait de réaliser une conduite coupée.

C'est partiellement exact.
("partiellement" parce qu'il m'arrive de faire quelque chose qui s'approche d'une conduite coupée avec mes fischer snowbound, le rayon du virage est certes assez grand)

Mais qui choisit des skis de randonnée nordique en fonction de leur capacité à faire de la conduite coupée sur neige damée (ou dure) ?

En toutes neiges, il ne peut pas être question de faire filer le ski en courbe sur la carre intérieure. En toutes neiges, on skie sur les semelles, pas sur les carres.

La flexion du ski n'est donc pas prépondérante dans la conduite du virage. Au contraire, en toutes neiges, une raideur supplémentaire au patin permet de mieux répartir le poids et l'appui du skieur sur toute la longueur du ski et ainsi de bénéficier de toute la portance offerte par un spatule et un talon élargis.

C'est là que se trouve l'intérêt des skis nordiques élargis et taillés (80-60-70 et compagnie) : une meilleure portance et un meilleur appui en spatule et talon permettant d'utiliser toute la longueur du ski pour s'appuyer dans la neige (pas "sur", "dans"smile en virage.
J'ajoute qu'à portance égale, des skis plus larges seront plus courts, et donc naturellement plus faciles à faire tourner.
Modifié il y a 12 ans
Merci pour la reponce.

Toutes mes excuses pour l'orthographe et la syntaxe approximatives qui n'aident pas à la compréhension de mon message.

Je reconnais n'etres pas super fort de ce coté là. En plus j'ai redigé ce post super vite :lol:

J'ai lu ta reponce attentivement et elle est pleine de bon sens.

Pour le fun :-D je me suis monté des NNNBC sur des skis junior paraboliques (107-70-95) ce matin.
J'y colle une demi peau à l'occasion et je test pour voir comment ça se drive.

si quelqu'un sent la grosse connerie à pas faire, dite le moi.

Merci et bonne glisse à tous.
Modifié il y a 12 ans
A moins que tu sois réellement jeune pour pouvoir skier avec des skis (alpin) juniors, ok, pourquoi pas.
Mais dans ce cas ils ne seront pas adaptés à la pratique du skis nordique.

Si tu pesés 80kg, qui avec un sac à dos, vêtements, chaussures te feront pesés 110 kg, tu risques d'avoir des surprises…
Tes skis vont vieillir très rapidement et vont se cassés à la moidre compression (trou assez creusés) etc…

Peut tu nous donner des infos sur tes skis juniors ? Je pense ne pas comprendre….

Guillaume
Modifié il y a 12 ans
pour les skis:

107-70-95 c'est les cotes

150 de long

Les fixes montées sont de rotofella NNNBC avec des pompes a la rigidité relative (pas autant que des xadv)

Pour la solidité, on verra… j'ai déjà fait du ski avec de JR et ça a toujours tenu… enfin c'est vrai que je me jette pas dans les trous :-D


Sinon:

j'ai fini le montage.

J'ai fait mon système de demi-peau.

Ce we je test ça…
Modifié il y a 12 ans
Bon,

j'ai testé tout ça depuis 3 sorties:

rien n'a pété et je suis plutôt super content du resultat.

1) sur bonne neige damé, neige fraiche sur dur, profonde => génial !!! ça tourne comme dans du beurre !!! je godilles, trop la classe !!! genre tu peut même t'envoyer du carve :-D si t'est un peut fou fou

2) sur neige crouté, ou avec densité très variable… => avant c'était impossible de faire quoi que se soit la ça reste très dur mais il y a du mieux…


3)le problème: le ski étant plus large c'est bcp plus dur de monté sur du verglacer…

Pour les point 2 & 3. j'ai des pompes bien souple et je pense des N75 ou des chaussure + rigide type salomon xadv équivalent peuvent arranger cela sans tomber dans la chaussure de ski.

pour le coté écailles je vous laisse regarder le post "comment monter des écailles sur n'importe quel ski"

++

bonne glisse à tous
Modifié il y a 12 ans
La photo de mes ptt proto:

Je reviens de 2 jours dans le beaufortain avec mes ptt ski.

1000m dans une poudre de cinéma (20-30cm) et des pentes à - de 30°.

Conclusion :

En bonne neige=> En descente, il marche du feux de dieu ces skis. godille, télémark, … c'est tout bon !!!
:-D. Apres dans le pourri… ben, c'est moins pire qu'avant … :lol:


Également, ils montent très bien… (avec des ptt demi peau quand il y a + de pente).


bon il faut que je vois pour les pompes qui sont un peux souple sur le verglacé :-)
Modifié il y a 12 ans