N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Skis neufs et fartage

Bonjour,
Novice avec équipement neuf (MADHSUS EPOCH),  il y a t'il une préparation à faire (fartage) ou bien les skis sont-ils opérationnels.
En cas de fartage, comment faut-il faire, la zone d'écailles doit elle être fartée ou non?
Merci pour vos réponses
Bonjour SRN49100 et bienvenue !
Je n'ai pas farté mes MADHSUS EPOCH neuf, ils ont tenus deux ans sans fartage.
Puis la semelle a commencé à blanchir et j'ai pris l'habitude des les faire farter à chaud par un pro, sauf les écailles.
Mais il y a des experts sur le forum qui pourraient argumenter bien plus savamment que moi …

JMC
Bonsoir à tous, bienvenue SRN49100 
Tes skis neufs, sont "prêts à l'emploi", éventuellement un coup d'éponge humide s'il sont sales et que tu ne veux pas salir la neige !
Sur le fartage, tu trouvera beaucoup d'infos, parfois contradictoires… alors, fartage ou pas ?
- le principe (dans les grandes lignes, hein) de glisse d'un ski (entre autre engins sur neige) est "l’a-qua-planing": la pression exercée par la semelle sur les cristaux de neiges les fait fondre, ils se transforment en eau.
- A l'origine, les skis étant en bois (semelle comprise), certains ont eu l'idée d'appliquer de la bougie (paraffine), voire cire d'abeille (comme sur les meubles) et de constater, après le lustrage traditionnel, que ça glissait bien mieux…: le bois brut, poreux,  étant hydrophile, se retrouvait hydrophobe une fois paraffiné. En empêchant l'eau de s'agripper (avec ces petits bars musclés) au bois, la glisse est facilitée.
- de nos jours et depuis un moment, les semelles de ski sont constituées d'un polyéthylène de masse molaire très élevée (UHMWPE, HMPE, HPPE… ). ce type de thermoplastique n'est pas poreux. Bien qu' extrêmement résistant à l'abrasion, ce matériau fini, au fils des utilisations, par s'effilocher, ce qui donne cet aspect blanchâtre sur les semelles de ski (particulièrement lorsqu'elle sont noires). Du coup, cela freine la glisse, capte les saletés ET favorise l'effet "ventouse" sur neige humide.
le fartage va permettre d'emprisonner les saletés et avec un raclage et brossage dans les règles, on retrouve pour un temps (qui varie en fonction du type de neige et de son état) une bonne glisse.
Perso, depuis quelques années, je ne farte qu'en fin de saison (fart tendre) pour l'estivage des skis. En cours de saison, un coup de racloir genre lame de cuter pour supprimer les filoches (et grosse rayures), puis un bon coup de brosse (rotative) nylon pour lustrer et c'est parti. Je n'ai pas constater de différence par rapport à la période où je fartais à tour de bras. J'ai l'impression que les semelles "Fischer" gardent une meilleur glisse (dans le temps) que les Madshus, mais les skis sont plus cambrés, alors difficile de comparer…
Que la fente soit avec vous !
Modifié il y a 2 semaines
En effet il y a beaucoup d'informations contradictoires sur le Web.
Il m'importe d'avoir l'avis d'utilisateurs partageant la même activité que moi (bientôt) , votre avis est prépondérant.
Donc: pas de fartage à effectuer c'est une bonne nouvelle. je suis le militant du "nécessaire et suffisant", tout en respectant le matériel bien sûr. ne pas négliger l'entretien est essentiel mais pas tomber dans l'excès.
Merci à tous
Bonjour SRN49100,
Si tu souhaites farter des skis comportant une zone de retenue avec des écailles, tu pourras utiliser ce produit Toko ( https://www.toko.ch/fr/wax-tools/fart-de-glisse/product/show/express-grip-glide/ ) que j'utilise avec succès depuis plusieurs saisons sur mes Madshus Annum (dont la semelle adore blanchir très vite) ou mes Voilé Charger BC.


Le grand flacon coûte environ une quinzaine d'euros et dure longtemps, cela dépendra bien sur de la surface de semelle à traiter. Pour le lisser, cela peut se faire avec la paume de la main (astuce qui m'a été donnée par un skiman expérimenté avant son départ en retraite).
L'application est très simple et permet d'éviter le bottage par certaines conditions de neige… ce qui arrive assez souvent.
Sinon, maître Stodefou, toujours brillant dans ses explications techniques a bien raison quant au brossage régulier des semelles et investir dans une petite brosse mixte nylon-laiton permettra de nettoyer la semelle de ses "cochonneries" (toujours passer la brosse dans le sens de la glisse).



Je farte à chaud au moins une fois par saison, uniquement sur la zone sans écailles du ski et plutôt en fin de saison pour ranger les skis pour l'été.
Bonne glisse


Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 1 semaine
stofdefou
Bien qu' extrêmement résistant à l'abrasion, ce matériau fini, au fils des utilisations, par s'effilocher, ce qui donne cet aspect blanchâtre sur les semelles de ski (particulièrement lorsqu'elle sont noires). Du coup, cela freine la glisse, capte les saletés ET favorise l'effet "ventouse" sur neige humide.
Bonjour et bienvenue, SRN49100
Entre une semelle neuve et une qui a bien vécu, la différence de glisse est perceptible, mais pas bien gênante au final.
Par contre, une semelle usée va avoir tendance à coller beaucoup plus tôt et de manière bien plus intense en conditions chaudes sur certaines neiges transformées.
Et ça, c'est rageant …
Le fartage s'avère alors bien utile pour remédier à ce problème …


SRN49100
je suis le militant du "nécessaire et suffisant", tout en respectant le matériel bien sûr. ne pas négliger l'entretien est essentiel mais pas tomber dans l'excès

Partisan du meilleur rapport efficacité/temps passé, après avoir farté à la paraffine au début(avec mes LS crown et mes un peu avec les Forester), j'utilise maintenant exclusivement le swixx F4.

J'applique et je laisse sécher sans même prendre la peine de lustrer.  (la neige s'en chargera …smile

Quand mes S-Bound étaient quasi neufs, je ne le faisais que très rarement.
Trois saisons plus tard, je fais une application avant chaque  sortie et de  temps en temps, je suis amené à en remettre une couche en cours de route, à l'occasion d'une halte ou une pause casse-croûte…
smile  eria  smile



Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Modifié il y a 2 semaines
Bonjour,
j'utilise un stick de Colltex pour farter les skis et notamment les Madshus annuum qui blanchissent très vite. Les Fisher Spbound 112 que j'ai depuis plus longtemps résistent mieux. Le produit est facile à utiliser et à trimballer ds le sac (qu'il ne quitte pas…smile. Au printemps (et même en hiver merci au réchauffement climatique…smile je passe vite fait un coup avant de descendre quand la neige se réchauffe ou quand cela botte à la montée. Il peut être utilisé pour les peaux, mais perso jamais eu besoin. Sinon je donne à refaire la semelle une fois par an a mon skimam préféré qui me fait un pris vu qu'il y a les écailles !
talonlibre
Pour le lisser, cela peut se faire avec la paume de la main
C'est la méthode que j'appliquais pour le fart de retenue, puisqu'il me fallait attendre d'être sur place pour connaitre la neige et sa température.