Skis Voile vector bc

salut la clique,
info : Voile présente sur son site une paire de skis fat avec des écailles
de quoi intéresser quelques forts descendeurs … mais pas leur banquier.

http://www.voile.com/Merchant2/merchant.mvc?Screen=PROD&Product_Code=5300&Category_Code=Voile_Backcountry_Skis&Product_Count=2
Modifié il y a 9 ans
En cherchant des infos sur l'annum il y a peu, je suis tombé sur quelques tests de ces voilé vector (qui existent aussi en "non bc"smile. Ils ont l'air vraiment excellents ! Reste en effet le prix… :-?

Bon après, quand on voit ce qu'envoient certains avec une paire de scarpa t4, des voilé switchback et des annum (version karhu guide) :

<center><iframe width="560" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/iPEwlIfjwEc" frameborder="0" allowfullscreen></iframe></center>


… et une énorme dose de technique aussi je pense :-D
Modifié il y a 9 ans
grandsteak a écrit :
Voile présente sur son site une paire de skis fat avec des écailles
de quoi intéresser quelques forts descendeurs …

Ah oui ça doit pouvoir intéresser les bons descendeurs. Mais si on réfléchi bien, c'est avant tout les moins bons descendeurs que ça devrait interpeller.Il me semble que moins on est à l'aise en descente, plus on a intérêt à s'orienter sur ce genre de produits.

Descendre trois marches d'escalier avec un vélo de route ça peut être crispant. Si sous la selle on a un gros VTT de descente avec 200 mm de débattement, logiquement ça aide à se détendre.
En bon maître nageur, pour faciliter l'approche à un élève, t'améliores sa portance en lui refilant une planche de mousse.
Quand on débute en kayak, on attaque pas avec un bateau tout fin de course en ligne, sinon on a passe plus de temps à boire la tasse qu'à enchaîner les coups de pagaies.
Avant de monter sur une slackline, c'est bon d'être à l'aise sur une poutre.
Les flotteurs de planche à voile pour les débutants (type starboard) sont étudiés pour éviter au maximum les problèmes d'équilibre.
Bref penser qu'un ski large ne peut être bon que pour les bons descendeurs est un non sens pédagogique hallucinant.
Un débutant aura toujours meilleur temps de commencer sur du large pour venir sur du fin, si c'est vraiment ça qui l'intéresse.
Dans la réalité on s'aperçoit que ce ne sont pas tous les bons skieurs qui ont envie de revenir sur des skis fins.
Quand un bon skieur revient sur du fin c'est pour privilégier le rendement. S'il reste sur du large c'est pour privilégier le plaisir en descente.



Modifié il y a 9 ans
Scarpa T4, Voilé 3 pins cable et skis larges, très larges… l'idéal pour le débutant qui veut marcher, glisser, monter et sauter avec plaisir.

Le Vector BC, c'est l'avenir du SRN…

Et tant pis si je dois chinoiser avec les nostalgiques des baguettes.

Ce qui m'embête un peu, c'est que des boîtes comme Dynastar ou Movement pourrait proposer un ski identique en Europe.





Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 9 ans
Grandsteak tu m'as sérieusement mis l'eau à la bouche, et comme j'avais déjà 6 paires de fix en commande chez Voile, je me suis dit que quitte à payer des frais de port, ben que mon banquier aille au diable.
Oui il me font bien envie ces Vector, mais il n'y en a déjà plus en stock.
Modifié il y a 9 ans
sancho a écrit :
Grandsteak tu m'as sérieusement mis l'eau à la bouche, et comme j'avais déjà 6 paires de fix en commande chez Voile, je me suis dit que quitte à payer des frais de port, ben que mon banquier aille au diable.
Oui il me font bien envie ces Vector, mais il n'y en a déjà plus en stock.

Ben tiens, c'est ton banquier qui a commandé les dernières paires :-D
Modifié il y a 9 ans
bonne pioche, j'imaginais bien le sancho réagir sur le ski large orienté vers le débutant !
ensuite, si tu commandes des skis avec tes fixs, tu gagnes les frais d'envoi (juste dommage que les skis soient indisponibles)
le forum américain telemarktalk présente quelques retours sur ces skis (mais j'ai eu la flemme de traduire)
une voie est ouverte, il serait intéressant de questionner les (ex)randonneurs alpin sur l'intêret d'un tel ski.
pour sancho (encore lui) en vtt, l'essor du 29 pouces est une preuve de plus (pour ce qui est de l'utilisation de la planche en natation, nous en reparlerons lors d'un prochain séjour à thème srn/pédagogie)
pour talon libre : après avoir testé le fartage de retenue en srn, quel est ton point de vue sur les écailles (dans le cadre de ta pratique)
je me questionne toujours sur la facilité à prendre des carres en neige un peu dure avec des skis aussi larges (je ski aujourd'hui sur des fischer europa E109, déjà testé les epoch qui m'ont emballé, mes futurs skis pourrait être ces derniers ou des plus larges encore, mais je reste timoré/conservateur face à ces derniers)
Modifié il y a 9 ans
Robert a écrit :

Ben tiens, c'est ton banquier qui a commandé les dernières paires :-D

En fait quand je dis que mon banquier n'y connait rien en SRN c'est complètement vrai. Mais quand il n'est pas à son bureau ou dans son lit, il joue avec des baguettes. C'est un pur accroc du ski version athlétisme, une star locale, un mythe, il est même déjà monté sur la boite à la transjurassienne.
C'est pas encore le genre à acheter des vector.
Mais je ne désespère pas qu'un jour il se lasse du sport de haut niveau et qu'on finisse par partager des plaisirs en glisse moins suffoquants.
En fait j'ai résolu le problème du stock épuisé de vector BC, tout en ménageant mon banquier.
Le vector sans écailles est en solde chez Voile, et il est même moins cher qu'un Fischer sbound 112.
Du coup j'ai plus qu'à faire un crochet par la case Vandel.
Pour moins cher qu'un Vector BC, je crois que je vais m'offrir un Vector Vandel sur mesure, avec plus de glisse et moins d'écailles. :-D :-D :-D
Modifié il y a 9 ans
Vandel est limité, très limité en largeur pour les écailles.

Grandsteak, le large peut-être accrocheur, mais si tu cherches l'accroche pure, l'Epoch est un bon choix.

Un papier en cours de finition t’intéressera prochainement.

Désolé, je ne peux pas en dire plus.

PS : de nombreux ski de rando alpine larges et légers, avec des écailles, feraient d'excellents skis de SRN.

L'avantage des Annum, c'est qu'ils restent financièrement abordables.

Le SRN doit rester abordable et ne pas tomber dans le panneau de la rando alpine où peu de skis coûtent moins de 500 euros nus.

Le SRN doit rester libre et accessible. :lol:

Pour revenir à la largeur, dans des neiges difficiles avec de bonnes cuir à crochets, moins de 70 mm au patin, c'est du ski de combat! :-o

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 9 ans
Pour Grandsteak:
Après des années de SRN sur des skis de fond, puis sur des SRN fins, j'ai eu vite fait de ranger mon conservatisme et ma timidité.
Avant j'avais plein de problèmes en descente, et après j'ai eu des époch et des annum. L'an passé je n'ai même plus chaussé les époch, ça me complexait trop en descente et je ne voyais pas de différence en montée. (je crois même que je préfère l'annum à l'époch en montée)
C'est vrai qu'un europa ira toujours mieux qu'un annum pour aller vite au plat ou en montée, quand on est sur un fond dur, comme sur les pistes de ski de fond.
Mais sinon quand on patauge dans de la grosse fraiche , ou de la neige lourde, ou de la croutée, ben vaut mieux avoir du large que de la baguette pour pas se noyer dans ce genre de terrain.
Pour peu qu'arrive une descente imprévue dans le parcours plat, avec les baguettes, tu prends encore le risque de te noyer une deuxième fois, là où tu aurais pu avoir du plaisir.

Sinon je ne vois qu'une prise de carre qui me semble plus intéressante avec des europa qu'avec des skis larges: la prise de carre amont sur neige béton dans le dévers en montée. Et là très franchement ya pas tant besoin de carres, un ski de fond fait déjà pas mal l'affaire dans ce genre de situation.
Faut les garder les europa pour quand tu as envie de te défouler sur de la neige de printemps.
Moi j'ai pas d'europa du coup, quand ce genre de concept me titille, ben j'enfile un lycra et je me paie un forfait, ça marche même quand il y a 40 de fraiche à côté du rail. Et si c'est neige de printemps, je navigue d'une piste à l'autre en prenant dans les champs et je m'éclate vraiment avec un ski, qui a quand même un peu plus de rendement qu'un ski écailles pour le coup.

L'an passé si vous étiez tous arrivés avec des Europas, on aurait fait un week-end complètement différent: on serait peut être allé voir le creux du croue, mais depuis le dessus et en aller retour. On aurait jamais fait la navette pour la dernière descente, on serait redescendu sur bois d'amont, en prenant les 500 m du départ à pied pour rentrer aux voitures. Tout le cheminement entre, n'aurait rien eu avoir avec ce qu'on a fait, avec des skis fins tu ne peux plus faire les mêmes jeux, sauf si t'es vraiment hors norme sur des planches.
Modifié il y a 9 ans