Tente d'expédition

Bon, ben voilà, j'ai fait un petit article sur la tente que j'ai réalisée ainsi qu'un compte-rendu d'utilisation au Spitzberg en Avril.

Cordialement.

Pierre
Modifié il y a 8 ans
Elle semble inspirée des tentes Hilleberg ou Fjallraven, non?
Toujours aussi intéressant de lire tes réalisations.
Modifié il y a 8 ans
Chapeau pour cette construction !! C'est impressionnant…
J'ai plusieurs questions :
concernant les arceaux,pourquoi n'as tu pas choisi un système de fourreau ? Pour un gain de place ? Les velcros extérieurs sont ils suffisamment résistants au vent ?

Le coût : je suppose que l’intérêt de faire sa propre tente est plus fort que de penser au prix. Mais après avoir acheter les matériaux, est ce que tu considères que les tentes d'expédition vendues dans le commerce sont hors de prix ? Le prix te semble justifié en rapport avec la qualité des matériaux et de conception ?

Est-ce que tu as quelques vues de la chambre intérieure ?

@+
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Régis Cahn a écrit : … concernant les arceaux,pourquoi n'as tu pas choisi un système de fourreau ? Pour un gain de place ? Les velcros extérieurs sont ils suffisamment résistants au vent ? …
Avec des fourreaux, tu ne peux pas positionner définitivement la tente avant que de ne l'avoir érigée. Ce qui est un gros problème par grand vent.

Avec mon système de crochets, je peux positionner définitivement la tente au sol en plaçant simplement les arceaux dans leur goussets d'extrémité mais sans accrocher les crochets. Dès lors, je peux pourrir les bavettes de neige et une fois cette implantation finie, je viens monter la toile sur les arceaux progressivement sur les crochets en partant du bas vers le haut.

Les crochets sont reliés à la tente par des sangles doublées d'élastiques pour maintenir une tension de la toile. Je n'ai, suite aux forts coups de vent qu'on a pris, eu aucun problème au niveau des crochets, sangles, coutures …

Régis Cahn a écrit : … Le coût : je suppose que l’intérêt de faire sa propre tente est plus fort que de penser au prix. Mais après avoir acheter les matériaux, est ce que tu considères que les tentes d'expédition vendues dans le commerce sont hors de prix ? Le prix te semble justifié en rapport avec la qualité des matériaux et de conception ? …
Oui, l'intérêt passe bien avant le prix car les matériaux : tissus, arceaux, … sont facturés à prix d'or aux particuliers. Toutefois, cette tente m'est revenue à environ 400 €.
Je n'ai pas d'avis particulier sur le rapport qualité prix des tentes d'expé sinon que pour en avoir utilisé plusieurs fois, la VE25 est une tente exceptionnelle.

Régis Cahn a écrit : … Est-ce que tu as quelques vues de la chambre intérieure ? …
en voilà une prise du fond de la chambre :


On voit les pieds de nos sacs de couchage, puis la fosse que l'on creuse (40 cm) pour se mettre à l'aise pour manger et dans le fond, l'abside dans laquelle on met tout notre attirail de bouffe.

Cordialement.

Pierre
Modifié il y a 8 ans
Salut Pierre !
Alors toi, tu es du genre impressionnant.
Je viens de parcourir rapidement ton site et je vois que tu n'es pas à ton coup d'essai : moufles, combinaison, sac de couchage, tente légère etc !! Les finitions ont l'air impeccable.
Petite question, tu fais quoi comme métier? Tu bosses chez Valandre? ;-)
En tout cas, ça me fera de la lecture pour les jours qui arrivent!
Bravo ! :-)
Modifié il y a 8 ans
GdR a écrit : …Petite question, tu fais quoi comme métier? Tu bosses chez Valandre? ;-)
:lol: J'étais chef de projet en mécanico-électro-optico-automatismes. Je suis maintenant à la retraite. J'ai toujours aimé bricoler. Tout petit je faisais de la broderie ;-) .

Cordialement.

Pierre
Modifié il y a 8 ans
J'ai mis une petite vidéo de la tente dans le vent (vue de l'extérieur et de l'intérieur) à la fin de mon article.

Cordialement.

Pierre
Modifié il y a 8 ans
Bonjour,
Super réalisation, j'utilise depuis 20 ans des tentes tunnel, Fjallraven puis Hilleberg et j'apprécie de pouvoir creuser une tranchée comme vous l'indiquez. Ce qui manque à ma tente c'est les bavettes que vous avez réalisées. Ma question pourquoi ne pas avoir interrompu les bavettes à la hauteur de l'ouverture de manière à réaliser une tranchée plus grande que l'abside de la tente et faire une ouverture jusqu'au sol ?
Modifié il y a 8 ans
jda a écrit : … pourquoi ne pas avoir interrompu les bavettes à la hauteur de l'ouverture de manière à réaliser une tranchée plus grande que l'abside de la tente et faire une ouverture jusqu'au sol ?
Je ne vois pas l'intérêt de faire une tranchée plus large que le tente. Peut-être pensez-vous à quelque chose de particulier que je ne vois pas.

L'ouverture jusqu'au sol dont vous parlez concerne quoi ? Les portes ? Si oui, j'ai fait ce dessin d'ouverture pour n'avoir qu'une fermeture éclair par porte. Sur ma première tente rose, l'ouverture était un simple panneau avec deux fermetures verticales, l'une au niveau de l'arceau avant, l'autre au niveau de l'arceau du milieu. L'ouverture de la porte allait donc jusqu'au sol. Mais le problème était justement de bien pouvoir fermer cette partie basse pour ne pas que le neige s'infiltre dans la tente. J'avais utilisé un scratch : ce n'était ni pratique, ni efficace.

Cordialement.

Pierre
Modifié il y a 8 ans
En prolongeant la tranchée d'environ une largeur de pulka, à l'extérieur de la tente, je peux entrer plus facilement dans la tente, pratiquement debout si la neige est assez profonde, j'y place mon réchaud à benzine MSR pour éviter trop de condensation dans la tente, et je déplace la pulka en travers de la tranchée pour la nuit, ce qui empêche la neige de pénétrer dans l'abside.
Modifié il y a 8 ans