Tente MSR Fury

Bonjour,
Suite à 4 jours (et 3 bivouacs) sur les hauts plateaux du vercors, voici un petit retour sur l’utilisation de la tente MSR Fury, pour laquelle je n'ai pas vu de réel retour.

Je ne comptais pas acheter ce modèle, mais une promotion importante (240€ au lieu de 480 !) m’a fait changer d’avis. Du MSR à ce prix là, ça ne se refuse pas !

Je précise avant tout que c’était la première fois que j’utilisais une tente dans des conditions réellement hivernales. Certains points identifiés comme négatifs peuvent certainement être en fait inhérents au bivouac hivernal.

Matériaux :
Les matériaux sont de qualité, les finitions sont très bonnes : la qualité de la marque est là, c’est un beau produit. La toile de la tente intérieure est fin, mais semble bien coupe-vent.

Résistance au vent :
Une fois montée, la structure a l’air extrêmement résistante. Elle est assez atypique mais très bien pensée (un mix entre igloo et géodésique). Je n’ai malheureusement pas testé l’aspect « résistance », puisque nous avons eu un temps magnifique, sans un souffle de vent. A voir dans des conditions pourries, donc. Mais l’impression est très bonne : je me suis appuyé dessus sans que la tente ne bronche, ce que je ne m’amuserais pas à faire avec une tente 3 saisons.

Ventilation :
Auvent de ventilation à l’arrière, avec la possibilité de l’ouvrir ou le fermer + possibilité d’ouvrir une partie de la toile intérieure à l’arrière, ainsi que toute la porte d’entrée. Dans cette configuration, ça doit pas mal ventiler.
Par contre, si on ne met pas les points d’ancrage sur la toile extérieure entre les piquets (pour la tendre), les toiles se touchent forcément (même sans vent). Du coup, peu d’évacuation de l’humidité et beaucoup de gel à l’intérieur. J’aimerais pouvoir comparer à une autre tente pour confirmer.

Montage :
A mon avis, le gros point faible de la tente. A première vue, seulement 3 arceaux pour l’habitacle + 1 pour l’abside. Sauf que :
1/ Les 3 arceaux de l’habitacle doivent passer dans des gaines qui se croisent. Les intersections induisent des étranglements des gaines et donc des difficultés à bien faire coulisser les arceaux à ces endroits là. L’arceau « en travers » est aussi assez difficile à installer, puisqu’il doit prendre une forme très courbée qu’il n’a pas. A noter que le modèle de cette année devrait résoudre ces problèmes, puisque les gaines seront remplacées par des clips (crochets).
2/ Une fois l’arceau dans la gaine, il faut vraiment beaucoup forcer pour fixer le bout dans l’oeillet d’accroche. Idem pour l’enlever. On a parfois été obligé de s’y mettre à 2 ! J’ai tout de même eu l’impression que ça allait de mieux en mieux au fil des montages.
Le montage de la toile extérieure est par contre tout ce qu’il y a de plus simple.

Taille :
On l’a utilisé à 2 (en couple, où une certaine promiscuité n’est pas gênante). L’habitacle est clairement un peu petit, une fois que l’on a sorti les énormes duvets, les doudounes et autres équipements de bibendum. Impossible de bouger ou dormir sans toucher les parois. Au mieux, c’est désagréable de recevoir une pluie de givre en pleine nuit parce qu’on a bougé, au pire, le duvet gèle en même temps que la toile extérieure. Ça a l’air très négatif dit comme ça, mais en fait, c’était tout à fait gérable.
L’abside permet de faire à manger ou de rentrer une pulka de 120cm, pas les 2. La pulka dépassait légèrement de chaque côté.

Ancrages :
Il y a un nombre hallucinant de points d’ancrages : 6 pour la toile intérieure + 2 pour l’abside (obligatoires), 5 pour la toile extérieure + 8 haubans (facultatifs), soit 21 points en tout !
Les boucles aux 8 ancrages principaux sont assez larges pour faire passer des skis de randonnée alpine de 75 mm au patin.
« Détail » très énervant : il n’y a pas assez de sardines (juste les 8 points), seulement 2 haubans et encore, sans système de tension ! Pour une tente vendue près de 500€, je suis déçu de devoir aller acheter de la corde et me bricoler des autobloquants pour les haubans.

Pour les derniers détails qui peuvent plaire ou non : pas de jupe, ni sur l’abside, ni autour de l’habitacle / pas mal de poches dans la tente intérieure, ainsi que dans l’abside.

Voilà, je crois avoir fait le tour, si vous avez des questions, n’hésitez pas.
Modifié il y a 10 ans
Bonsoir,


Je suis justement à la recherche d'une tente légère, et la Fury fait partie de mes choix, à ce prix là c'est presque kdo, peut tu me dire ou tu as trouvé cette bonne affaire ?

Merci d'avance
Modifié il y a 10 ans
Désolé pour ma réponse tardive, je n'avais que peu accès à Internet ces derniers temps.
En fait, j'achète de temps en temps des articles aux Etats-Unis. C'est le cas pour la Fury. Je l'ai eu sur Camp Saver.
Attention tout de même, il y a souvent des frais de port assez élevés et parfois des taxes d'importation (ce qui a été mon cas). J'avais commandé d'autres articles. A final, au prorata, j'estime que la tente m'est revenu à 300€, au lieu de 500€ en plein tarif. Envoi suivi et rapide.
Regarde sur le forum de randonner léger, il y a des sujets sur l'achat aux USA.
Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.
Modifié il y a 10 ans
je te remercie pour le conseil, je regarde tous ça en détail.


Cordialement

J-Marc
Modifié il y a 10 ans
Bonjour
je me permet de te contacter car j'ai pu lire que tu connais assez bien la MSR Fury et j'aimerai avoir quelques informations sur ce modèle. En effet, je l'ai acheté la semaine dernière et en la montant chez moi, j'ai remarqué quelques petites trucs bizarres. je me demandais si tu pouvais m'aider à les comparer avec la mienne :
* concernant la porte extérieure de l'abside, sur mon modèle, il n'y a rien qui puisse la maintenir roulée, sur le côté droit de la tente. Je trouve cela assez curieux car , à part ranger la porte en vrac dans la poche située juste à côté, je ne vois pas trop comment lui éviter de traîner par terre
* concernant le double toit : la couture centrale qui part du sommet de l'abside (au niveau de son arceau) et qui se termine plus haut n'est pas centrée sur la jonction des couture vers la haut de la tente. est-ce la même chose pour toi ? Dès que possible, je peux envoyer une photo pour illustrer mon explication
* le tapis de sol : lorsque la tente est montée sur un terrain plat, l'arceau transversal a tendance à tendre le tapis de sol qui ne repose pas à plat finalement. Et si l'on essaie de le plaquer au sol, ça tend de man!ère assez forte les murs de la tente. Est-ce normal ?

Merci pour les rensignements que tu pourras me donner

Sam
Modifié il y a 8 ans
Salut,

Je suppose que tes questions s’adressent à moi. Pour essayer d’y répondre :
1/ sur mon modèle, il n’y a rien non plus. Mais ça ne m’a jamais gêné.
2/ je ne comprends pas ce que tu veux dire. Envoie des photos si tu veux.
3/ ça fait pareil sur la mienne. De mon point de vue, c’est clairement un défaut de conception (voir mon avis général ci-dessous).

Plus globalement, pour un retour sur cette tente, après maintenant de nombreuses nuits d’utilisation :

- L’absence de jupe de l’abside est pénalisante. Surtout que la toile est très haute à cet endroit-là.

- Le gros défaut de la tente, c’est clairement le montage. Quand elle est bien sèche (première nuit), les tensions dans la toile sont énormes. Il faut vraiment forcer sur les arceaux pour arriver à les monter. Seul, j’ai déjà eu vraiment beaucoup de mal à la mettre debout. Et en plus, les arceaux sont vraiment très arqués (notamment le traversant). D’ailleurs, plusieurs brins ont gardé une forme courbe, preuve qu’ils ont fonctionné au-delà de leur limite d’élasticité. Après une première nuit d’utilisation, la toile se détend un peu et tout devient beaucoup plus simple. Même si le montage ne reste pas le point fort.

- Par contre, j’ai déjà pris des bons gros coups de vent, la tente ne bouge pas, même avec un haubanage limité. Donc en utilisant tous les points d’ancrages, on doit avoir une tente vraiment très résistante, pour un poids relativement faible. Je lui fais confiance sur cet aspect.

A+
Arluk
Modifié il y a 8 ans