Test vector BC de chez Voile

Je pense qu'un vector court peut être un bon plan, pour ce que tu sembles rechercher N75. En prenant court, tu perds un peu en glisse mais cette perte ne me semble en rien comparable avec celle des peaux fixes d'un Hok.
Tu gagnes en maniabilité dans les bois, et ça doit tourner tout seul en descente. 160 c'est court mais c'est encore des skis. 125 ou 145 sur des Hok perso je suis sceptique, par rapport à l'équilibre avant arrière en descente. Je suis archi sceptique sur neige dure, avec des peaux je me demande bien où peut être le plaisir. Et après que ce soit vector ou Hok, sur neige dure en montée dans les dévers, t'auras toujours meilleur temps de ressortir tes allumettes.
Modifié il y a 8 ans
Merci à vous Sancho et Telemark 73.
Vos réponses me confirme que mon idée n'est pas saugrenue; l'idéal serait de louer, mais là !!!

Et une autre idée que j'avais creusée, c'est que plus un ski sera "TROP" court par rapport à la norme établie pour le gabarit du skieur, plus le mordant des écailles sera meilleur. Bien sûr au détriment de la glisse, mais pour çà j'ai mes allumettes autrichiennes !
Mais vu l'état des stocks des dealer en Vector ou S-Bound 112 en 160cm, je crois que je vais avoir le temps de mijoter l'idée !
Le Fischer ne fait d'ailleurs guère causer ?
Modifié il y a 8 ans
Pour ce qui est du meilleur mordant des écailles, je ne suis pas aussi affirmatif. Le Vector a un rocker qui fait que l'avant se soulève d'environ 20cm (et je ne vois pas l'arrière…smile, ce qui fait qu'à la montée une grande partie sans écailles du ski ne touche pas la neige ou très peu. Pas sûr que ça change grand chose avec des 160.

D'ailleurs ça rejoint une réflexion que je me suis faite en pensant à ça cet après-midi, du fait du rocker du vector, la longueur de ski réellement utilisée (à part quand il y a 50cm de poudreuse, et là t'es content d'avoir du rab) n'est pas de 180, contrairement aux skis nordiques, mais je l'estime pour ma part entre 150 et 160. CORRECTION, je viens de mesurer et elle est de 130cm… Ce qui explique sûrement pourquoi j'ai l'impression très nette d'avoir des skis courts aux pieds et que j'aurais bien aimé qu'ils fassent 190 ! :-D
Une taille qui au final se rapproche très nettement des Hok, mais avec la descente qui va bien et qui tourne toute seule.

En espérant que ça t'aide…
Haut les talons !
Modifié il y a 8 ans
Merci pour ces précisions…
Modifié il y a 8 ans
On est dans le chipotage tk73, mais c'est certain que plus un ski est court et mieux il accroche, ou moins il glisse.
Le Vector en 160 perd environ 3mm de ligne de côte par rapport au 170, il a également un rocker, au final cela ne peut que renforcer la pression par cm2 sous les écailles.
Au passage Voile préconise:
- le 160 pour des skieurs pesant entre 41 et 64 kg
- le 170 pour des skieurs faisant plus de 54kg
- et le 180 pour des plus de 64 kg

En somme un skieur de 30kg tout mouillé qui choisi des des 180 va devoir sortir les peaux dans toutes les montées, et va fumé tout le monde en descente si il arrive à les emmener car le cambre est infime. J'ajoute le "cambre infime" car si le vector avait un cambre fort un skieur de 30kg glisserait pas forcément mieux car il n'y aurait pas de poids sous le patin, et que le ski labourerait la neige sur un point dur devant et un derrière.

Un skieur de 80kg qui prendrait des 160 pourra grimper aux arbres, ces skis pivoteront extrêmement facilement, mais il glissera moins car, le cambre sera inversé et qu'il y aura un effet charrue, labourage sous le patin.
Modifié il y a 8 ans
Salut,
J'ai une paire de vector BC depuis l'an dernier et je ne regrette pas,  si ce n'est peut-être la taille, je mesure 173 pour 67kg et j'ai pris des 160. Dommage pour la glisse par contre vu la largeur, on redte bien en surface dans la fraiche et les skis restent maniable en sous-bois, il flotte bien et on a de bonne sensations.
Et c'edt bien aussi sur piste damée,  on pourrait presque carver. C'est un ski extrêmement polyvalent pour lee sorties tout terrain. Un beau petit couloir, un vallon et on passe l'après-midi à monter et descendre sans même devoir remettre les peaux. Ils sont un peu chers mais pas plus qu'une paire haut de gamme en skating ou alpin mais par contre quelle diversité de terrain de jeu. Même pourctrzcter une pulka, ils vont bien. Un bel achat que je recommande à tous ceux qui aiment le telemark en dehors des pistes. Je pense même que l'idéal est de les équiper avec une fixe de télémark,  chaussure de télémark à "pin" (pas la norme 75) pour plus de débattement en montée et de tenue à la dedcente et on à l'équipement parfait pour faire de belle randonnée avec toute sorte de pente et quelque soit la neige.
Vivement la poudreuse sur le Vercors que je puisse les ressortir rapidement.
Nordiquement vôtre, 
Raf
fondegliss
C'est un ski extrêmement polyvalent pour lee sorties tout terrain. Un beau petit couloir, un vallon et on passe l'après-midi à monter et descendre sans même devoir remettre les peaux. Ils sont un peu chers mais pas plus qu'une paire haut de gamme en skating ou alpin mais par contre quelle diversité de terrain de jeu.
Je ne peux qu'en rajouter : je me suis équipé en décembre 2015, sur les conseils de talonlibre et Régis. J'ai pris des 170 (je fais 1,74 m pour 78kg). Après quelques essais sur du terrain facile en Auvergne, je me suis lancé sur des itinéraires un peu plus alpins au Laus de Cervières. Ils sont parfaits en poudreuse, très faciles sur la neige de printemps de fin janvier ;-( Sur la neige croutée, ils ne sont pas mieux que les Madshuss Epoch. Sur la neige dure, ils accrochent bien. Pour les écailles, j'ai remarqué quelles accrochaient mieux si je restais légèrement en arrière.
Associés aux Chili et chaussures Scott Excursion, c'est un ensemble bien polyvalent. Seule ombre au tableau : mes peaux sont trop étroites pour la largeur du ski et je dérape un peu.
JMC
jmc63
J'ai pris des 170 (je fais 1,74 m pour 78kg)

fondegliss
J'ai une paire de vector BC depuis l'an dernier et je ne regrette pas,  si ce n'est peut-être la taille, je mesure 173 pour 67kg et j'ai pris des 160. Dommage pour la glisse par contre vu la largeur, on redte bien en surface dans la fraiche et les skis restent maniable en sous-bois, il flotte bien et on a de bonne sensations.
Bonjour,
Après avoir eu des sbound 112 en 179 , beaucoup trop longs et que j'ai revendus, je voudrais reprendre des SRN larges. (J'ai refait une rando semi nordique en matos alpin, c'est que ça manque le déroulé du pied et les écailles !) Je pense au vector BC montés en hardwire 3pins pour aller avec mes T4. J'hésite entre le 160 et le 170. Je fais 172 pour 63kg.
Avec le 160, j'aurais la maniabilité qui me manquait avec les sbound de 179 (avec cette longueur il aurait fallu des fix débrayables smile ). Ma crainte avec 160 est de manquer de glisse comme en parle jmc63.
Et 170 ça sera toujours plus court que ce que j'avais avant, mais plus difficile à trouver en fin de saison.

Voile préconise:
- le 160 pour des skieurs pesant entre 41 et 64 kg
- le 170 pour des skieurs faisant plus de 54kg
- et le 180 pour des plus de 64 kg

le rockeur aide a tourner plus court et fait paraitre le ski moins long
tu est en haut de fourchette des 170
faut bien ça
gervais
Voile préconise:
- le 160 pour des skieurs pesant entre 41 et 64 kg
- le 170 pour des skieurs faisant plus de 54kg
- et le 180 pour des plus de 64 kg
ah en fait, il y a une erreur dans leur préco, ce n'est pas cohérent. Je pense qu'il fallait lire:
- le 160 pour des skieurs pesant entre 41 et 54 kg
- le 170 pour des skieurs faisant plus de 54kg
- et le 180 pour des plus de 64 kg

gervais
le rockeur aide a tourner plus court et fait paraitre le ski moins long
tu est en haut de fourchette des 170
faut bien ça
Pour avoir essayé pendant 2 saisons une paire de SRN larges en 180, je trouve que c'est vraiment en progression que la taille est génante: difficile de les manier, quand il faut tracer dans une neige un peu lourde au milieu d'une foret sauvage, un poil dense, etc . Avec des skis de 180 (pour mes 172), il me faudrait une fix articulée smile. Pour autant, je n'ai pas été trop géné par la longueur en descente sans doute grace au rocker.
Bref,  le meilleur compromis pour moi pour ces skis c'est 170.

Et sinon, tant qu'on y est à parler de vector BC, par rapport aux autre SRN larges ayant à peu près les memes lignes de côtes  (rossignol BC 125, ou fisher sbound 125) mais 2x moins chers, quels vont etre les différences en terme de comportement etc?  je veux dire par là: la différence de prix se justifie-t-elle quand on a les skis aux pieds?