Tirer une pulka : Harnais ou sac à dos + boucles ?

On en parlait avec Régis j'ouvre ce post afin de ne pas polluer l'autre.

Quel moyen utilisez-vous pour tracter votre pulka ? On pourrait presque en faire un sondage.

Pour ma part, j'utilise un sac à dos qui me permet d'avoir sous la main un peu de matos : pharmacie, appareil, photo, veste ou polaire, etc….
J'ai trouvé mon bonheur dans deux marques : une inconnue (j'ai pas le sac sous la main) et chez Deuter.
J'avais un impératif qui avait aussi écarté le harnais Fjellpulken : pas de pression sur la colonne vertébrale (ce qui est la cas avec le harnais sur le bas de la colonne).
Donc chez ces deux marques, j'ai trouvé des sacs avec un filet dans le dos pour l'aération (le sac est renforcé avec deux barres courbes et il n'est pas collé au dos, laissant un passage d'air évacuer la transpiration).
Bretelle réglables dans tous les sens et 4 points d'appuis en mousse sur le filet pour le confort de portage sans aucune partie qui vient appuyer sur la colonne vertébrale.

Donc du bonheur !

Deux boucles en métal cousues sur les côtés de la ceinture permettent d'accrocher les mousquetons du brancard.

ET vous, c'est quoi votre truc ??

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 13 ans
Je ne répondrai pas sur le harnais puisque je n'ai aucune expérience. Mais j'ai une petite question subsidiaire à propos du portage : quid du portage d'un sac ventral pour avoir à portée de main le nécessaire ? Ca éviterait la gymnastique de devoir mettre bas le sac-à-dos. Vous avez déjà essayer ? Il y a des modèles spécifiques pour ça ?

PS: Enre parenthèses, mes sac-à-dos sont aussi des Deuter, pas du haut de gamme et un peu lourd sans doute (je crois que ce sont des modèles de base), mais à l'essai en magasin, c'était toujours sur ces même modèles (petit, moyen et gros litrage) que je revenais, donc pourquoi se priver…
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 13 ans
Christophe a écrit:

Deux boucles en métal cousues sur les côtés de la ceinture permettent d'accrocher les mousquetons du brancard.
Christophe,
Tu pourrais faire une photo ? Ca m'intéresse, pas spécialement pour le ski de rando nordique, mais pour de la balade pédestre. Merci.
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 13 ans
J'utilise exclusivement mon brancard rigide.
J'ai en fond de pulka deux cordelettes en cas de casse du brancard…ou pour la tirer dans une pente raide.
Concernant les attaches sur le sac, j'y avais pensé…mais j'essaye dans la pratique de ne plus utiliser de sac…
La pulka sert à tracter le matos, j'aime pas en plus porter une charge même si elle est minime. Mais ça c'est une raison complètement personnelle de ressenti sur le dos !!

J'ai un peu de mal avec le trio : bretelles de salopettes + harnais + petit sac à dos de 10 litres.

Je me permet de mettre en pièce jointe une photo de Wildtrekker qu'il m'a fait parvenir…il a installé un petit sac sur la barre transversale de son brancard…et je trouve que c'est une bonne idée. On pourra si besoin, lui demander plus d'infos sur le sujet.
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 13 ans
Comme Régis, pour moi, toute la charge doit être dans la pulka sauf … dans une montée très raide où on m'a montré et j'ai pu vérifier que transférer une partie (importante) de la charge dans le sac à dos permet à la fois d'avoir une meilleure accroche au sol car on est plus lourd et en même temps avoir moins à tirer : stabilité très accrue.

Un petit sac au milieu des brancards :oops: à mon sens, il est inaccessible lorsque l'on est attaché aux brancards et si l'on s'en décroche, les brancards allant reposer par terre, le petit sac va faire un tour dans la neige.

Une solution que j'avais adoptée est de coudre une poche extérieure sur la toile de la pulka et d'y placer les petits objets et bouffe nécessaire pour la journée.

Pour quelqu'un qui est habitué à porter un sac à dos, l'idée de coudre des boucles métalliques sur les côtés de la ceinture ventrale du sac me paraît pas mal pour autant que le bas du sac chargé ne descende pas en dessous de ce niveau car sinon, les cordes ou les brancards vont faire valser le sac :-( .

Cordialement.

Pierre
Modifié il y a 13 ans
BernardF a écrit:
PS: Enre parenthèses, mes sac-à-dos sont aussi des Deuter, pas du haut de gamme et un peu lourd sans doute (je crois que ce sont des modèles de base), mais à l'essai en magasin, c'était toujours sur ces même modèles (petit, moyen et gros litrage) que je revenais, donc pourquoi se priver…

C'est la première fois que j'ai un Deuter.
Avant j'avais en gros litrage un Décathlon Forclaz 65 Symbium 3 (OUF !!) qui est très pratique pour transporter du matos photo.
Le truc :

La poche du haut du sac se rabat en position ventrale (pratique pour les cartes mémoires, les pelloches, les batteries, un second boitier, etc….) et les deux poches sur la ceinture ventrale coulissent d'avant en arrière (pratique pour y ranger des objectifs ou autres).

Pour les gros litrages, depuis que je fais de la rando, je n'ai quasiment eu QUE des sacs Karrimor (increvables !!)

BernardF a écrit:

Christophe,
Tu pourrais faire une photo ? Ca m'intéresse, pas spécialement pour le ski de rando nordique, mais pour de la balade pédestre. Merci.
Photos, dès que possible.
Sinon dans le principe : deux boucles pas rondes (en forme de D ) cousues sur la ceinture ventrale du sac de chaque côté.
Pour les faire tenir sur la ceinture elle ont été cousues en rajoutant un bout de sangle sur la ceinture.
Après avoir chercher de la sangle au mètre pour le faire, j'ai tout simplement utilisé ce que je connais de plus solide comme sangle et que j'avais en stock sous les yeux : une ceinture de sécurité de voiture. Ca résiste à un paquet de tonnes et j'en ai plein.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 13 ans
Moi j'utilise les brancards sur le harnais Fjelpulken, avantage de stabilité et guidage, mais défaut d'être prisonnier. Il y a les fans des cordes pour raison de liberté de mouvement et de sécurité.

Je dispose d'une petit sac à dos de 22 litres, que j'ai porté en plus de la pulka. Mais après expérience c'est nul, effectivement pour y accèder il faut en général sortir des brancards pour manoeuvrer toutes ces bretelles. Enfin dans des situations difficiles c'est une complication de plus: l'année dernière on s'est fait renverser par des coups de vent et même projeter par dessus des petits corniches => à plat ventre dans la neige avec des gros gants il était impossible de faire la part entre toutes les bretelles et autres sangles qui trainaient. Même si la pulka fait un tonneau dans un devers et te vrille le ventre, t'as besoins de te dégager en vitesse, pas à faire le tri à tâton.

J'ai conservé le sac, pour boisson, bouffe de course, photo et autres petits équipements ou vêtements d'urgence, mais je la fixe sur la pulka avec le tendeur. Souvent c'est un co-équipier qui ouvre et ferme le sac.

Lifou :-D
Modifié il y a 13 ans
Lifou, ma pulka est accrochée directement sur le sac à dos sans le harnais en dessous (qui ne satisfaisait pas à mon obligation No 1 : pas de pression sur le bas de la colonne).

Donc si tout se retourne, je décroche les deux mousquetons rapidement (j'ai remplacé les deux petits d'origine du harnais par des biens plus gros).

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 13 ans
Christophe a écrit:

La poche du haut du sac se rabat en position ventrale (pratique pour les cartes mémoires, les pelloches, les batteries, un second boitier, etc….) et les deux poches sur la ceinture ventrale coulissent d'avant en arrière (pratique pour y ranger des objectifs ou autres).
??? Tu veux dire que tu la fais passer par dessus ta tête sans enlever ton sac des épaules ?

Plutôt que des poches latérales (je trouve que ça gêne les mouvements des bras…smile, moi j'envisage plutôt de suspendre un petit sac ou pochette sur mon (robuste) torse. C'est ce que je fais déjà avec mon appareil photo.
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 13 ans
BernardF a écrit:
??? Tu veux dire que tu la fais passer par dessus ta tête sans enlever ton sac des épaules ?
Tout à fait.
Tu décroches deux clips et il y a deux sangles caché dans cette poche.
Tu passes le tout au dessus de ta tête et les deux clips viennent se re-clipser sur deux autres clips de la ceinture ventrale (c'est nouveau après le langage Schtroumph, je parle le Cilps !!).

Tu peux donc facilement passer cette poche du haut du sac à dos à la position poche ventrale et inversement même sans t'arrêter.
De plus, le poncho est intégré au sac à dos : il ne couvre pas QUE le sac, mais il couvre aussi le bonhomme !!
Que du bonheur ce sac quand je part faire des photos en autonomie 2 ou 3 jours.

Les poches latérales ne gênent absolument pas. Elle glissent très loin en arrière.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 13 ans