transformer la neige en eau

bonjour,

est-ce que quelqu'un pourrait me dire ou m'orienter vers un site permettant de savoir quelle quantité de gaz est nécessaire pour "faire" de l'eau à partir de la neige
pour 3 personnes pendant une semaine (Traversée du plateau du vercors) ?

merci
Modifié il y a 11 ans
Bonjour,

Aucune idée mais cela doit dépendre du type de gaz utilisé (proportion de butane, etc…smile et de la température extérieure.

=> A mon avis cela représente un paquet de cartouche de gaz et donc du volume.

PS : pourquoi ne pensez-vous pas prendre un réchaud à essence mixte type omnifuel si vous souhaitez absolument avoir du gaz ?
Modifié il y a 11 ans
en plus c'est très variable suivant la consistance de la neige.
Modifié il y a 11 ans
Salut, c'est vrai que si tu fais tout au gaz, sur un semaine ca va te cramer un paquets de cartouches :-? :oops: . Le réchaud essence est certainement plus adapté pour cette utilisation, ca doit meme se trouver d'occas :roll:
Mais bon les baroudeurs du site comme Régis qui utilise couramment ce type de réchaud, devrait pouvoir mieux te répondre… Je sais pas combien il emmène de carburant quand il part en raid dans les pays nordiques. Et comment il gère la ''fabrication'' de l'eau :?: :roll:
Bienvenue sur SRN.com :-D S^i
Modifié il y a 11 ans
Salut,

d'expérience, compte entre 50 et 60 grammes de gaz par personne et par jour pour toute la consommation d'eau. Ce chiffre est valable en considérant que tu ne gâches pas de gaz pour des raisons comme:
- rejet d'eau de cuisson chaude (des pâtes par exemple…smile
- cuisson prolongée dans de l'eau chaude ou bouillante
- vaisselle ou toilette
Ca devrait te donner environ 3 à 4 litres d'eau chaude par personne et par jour.

Utilise de préférence des cartouches avec autant de propane que possible, comme des coleman ou des primus.

Si tu mets la main sur des grosses cartouches avec 450gr de contenance, il t'en faudra 3 pour ta balade.

Dernier conseil: prends un peu de marge de sécurité au cas où tu boives, manges ou chauffes plus que moi smile
http://www.mondesauvage.blogspot.com/
Modifié il y a 11 ans
penses aussi à prendre une bougie!!!
par grand froid,il m'est arrivé de réchauffer la bouteille de gaz sur la bougie pour la faire fonctionner.
ne pas oublier qu'à -5° le gaz ne sors plus de la bouteille,il est préférable d'avoir un réchaud essence ou bois.
Modifié il y a 11 ans
merci pour ces précieux renseignements
Modifié il y a 11 ans
J'utilise un réchaud a gaz avec injection de gaz en phase liquide (fonctionne avec la cartouche tête en bas), et ça marche bien, même par -20°, sans chauffer la cartouche.

La température d'ébullition du butane est de -0.5°, celle du propane de -42°. Donc, impossible d'utiliser des cartouches de butane quand il fait froid, le gaz reste liquide. Je crois qu'il est impossible aussi de faire des cartouches légères avec uniquement du propane. La pression augmentant avec la température dès qu'on dépasse la température d'ébullition, cela nécessiterait que les cartouches soient renforcées (donc lourdes) pour supporter toutes les températures (en été, à l'intérieur, …smile. Donc on fait un compromis un compromis avec des cartouches avec un mélange butane / propane.

Le problème avec un réchaud classique (phase gazeuse) c'est que le propane gazeux sort de la cartouche en premier, et que le butane liquide reste au fond de la cartouche. Une fois que tout le propane est sorti, on se retrouve à nouveau avec une cartouche de butane inutilisable.
Avec un réchaud en phase liquide, on utilise la cartouche tête en bas. On a donc le propane, gazeux, sert de propulseur au butane liquide, en bas de la cartouche. Avantage: tout le butane est expulsé en premier, liquide, puis le propane. Ça fonctionne bien quand il fait froid, et la baisse de puissance en fin de cartouche dure très peu de temps.
Inconvénient: il y a un temps de réaction entre l'action sur le robinet, placé près de la cartouche, et la variation de régime du bruleur, de quelques secondes à une dizaine de secondes. Il faut que le tuyau se vide.

Attention aussi à ce que le bruleur s'allume tout de suite, sinon le butane qui sort liquide peut se répandre comme de l'essence avec les mêmes risques quand ça s'enflamme (ça m'est arrivé une fois au début).

En dehors des problèmes d'approvisionnement, je trouve que le gaz est une bonne formule: absence d'odeur, de fuite, d'entretien, de manipulations …
Modifié il y a 11 ans