Voilé Charger BC - Crispi Svartisen : un couple hors-norme mais amusant...

Associer les ski à écailles les plus larges jamais construits par le fabricant Voilé et des chaussures souples Crispi Svartissen, quelle drôle d'idée… le mariage d'un obèse body-buildé gavé de hamburgers et d'une fluette ballerine quasi anorexique… mais cela fonctionne plutôt bien.
Juste quelques images des premiers essais (à suivre…smilesmile

Au sommet de la petite pente de test, au-dessus du Poteau, commune de Longchaumois dans le Jura.


Les bêtes en action à la montée avec des fixations Voilé 3 pins cables - caractéristiques des skis 191 cm • 140-114-128 mm • r=25.4 m •3.97 kg

A game changer, une stabilité hors-norme, 2 courbes et en bas… un surf à chaque pied… le telemark devient facile smile

Une machine à godille-telemark… même pas besoin de forcer… un pivot facile…

Au revoir, champ de ski… à bientôt

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 8 mois
En aparté de cette ode à la démesure (smile), juste un mot pour faire remarquer que lors du week-end SRN dans les Monts du Forez le week-end dernier,  j'ai eu le plaisir de retrouver certains membres du forum qui arpentent régulièrement les grands  espaces du Massif Central, et que j'avais quittés sur S-Bound112, mais qui depuis ont bien réduit la voilure jusqu'aux BC90, Eon, voire, heuuu… Outback68. Il y avait même un membre venu des Alpes skiant avec une spatule fine et plutôt étroite smile.
Choisir un ski, ou une combinaison ski-chaussure, c'est quand même  privilégier un terrain de jeu, et je ne pense pas que les spatules larges soient les plus adaptées sur les plateaux ventés et dans les forêts soumises à l'influence océanique du Massif Central, voire du Vercors qui reçoit bien ce qui vient du sud. Par contre, les rares jours de poudreuse de l'hiver, un SBound112, un Annum, ou n'importe quel Voilé participerait à plein à la magie qui se dégage.


Modifié il y a 8 mois
N_75
En aparté de cette ode à la démesure
Ces skis sont effectivement d'une largeur monstrueuse et très typés terrain accidentés avec de jolies montées et d'encore plus belles descentes… Et surtout, ces engins sont conçus pour des neiges douces non damées…
N_75
Choisir un ski, ou une combinaison ski-chaussure, c'est quand même  privilégier un terrain de jeu, et je ne pense pas que les spatules larges soient les plus adaptées sur les plateaux ventés et dans les forêts soumises à l'influence océanique du Massif Central, voire du Vercors qui reçoit bien ce qui vient du sud. Par contre, les rares jours de poudreuse de l'hiver, un SBound112, un Annum, ou n'importe quel Voilé participerait à plein à la magie qui se dégage
La voix de la sagesse… un ski pour chaque type de terrain et chaque neige…
Je vais agrandir ma cave… quel remarquable vendeur notre N75smile
Je sens que je vais prendre des coups de bonnes grosses cuirs dans le postérieur si je continue…

Mon propos est simple… le ski peu large et plutôt droit est adapté aux terrains peu vallonnés, avec des neiges dures, ventés… et y sera très efficace… du terrain à Fjellski.

Un Annum, en modulant les chaussures couvrira tous les terrains. Le relief du Jura offre de courtes mais belles pentes, et ce n'est pas par hasard si les parcs des professionnels encadrant des clients en SRN est composé d'Annum, de Vector ou d'Objective BC.

L'autre avantage du ski étroit est qu'il passe dans les rails des pistes tracées… pour ceux qui aiment encore les fréquenter ou sont contraints de les emprunter… ce n'est pas mon cas. Mais ils correspondent à un terrain et à une pratique.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 8 mois