Enfant et froid: arrêté « grand froid » en Ht Savoie

A tors ou à raison, à chacun de se faire son opinion, mais c'est vrai qu'il fait extrêmement pour sortir les enfants en altitude, sans prendre de grosses précautions… Il faut au moins choisir les heures ''chaudes'' ou la T° remonte au plus proche de 0°C. Bonnes sorties!




Article Rue89 du 07/02/12
de Claude Comet


Il fait froid en montagne en ce moment. Ce qui justifie, pour le préfet de la Haute-Savoie, la signature d'un arrêté « grand froid »… et l'interdiction de toutes les sorties, pour les écoles primaires et les centres de vacances ! Une manière assez simple de se parer de toute responsabilité en cas de pépin. Une logique étrange : interdire aux enfants de découvrir le froid, la neige, alors que c'est le rôle de ceux qui les accompagnent.

Ce type d'ouverture de parapluie administratif devient de plus en plus fréquent et pénalisant, interdisant les sorties scolaires en montagne, quelle que soit la saison, ou l'âge. Non sans conséquences immédiates sur l'économie des centres de vacances et l'avenir de ce beau concept des « classes de découverte » qui a permis à tant d'enfants de découvrir la nature, la montagne et les activités de plein air.

C'est vrai, en ce moment en Haute-Savoie, comme partout ailleurs, les températures sont sibériennes. Du coup, c'est panique en préfecture. Signature simultanée d'un arrêté grand froid, et envoi dans toutes les écoles primaires et les centres de vacances du département de la circulaire suivante :

« A l'attention de mesdames et messieurs les directeurs d'école,
A l'attention de mesdames et messieurs les gestionnaires de centres.

L'inspecteur d'académie de la Haute-Savoie interdit les sorties en montagne (ski, raquette, etc.) pour demain 03 février 2012, en raison des conditions climatiques de FROID INTENSE.

Nous vous informerons de la conduite à tenir pour les jours suivants. Nous vous demandons de bien vouloir prévenir les enseignants concernés.

Le responsable du bureau des classes de découvertes. »


Sans beaucoup plus de précisions, avec simplement une plaquette jointe « grand froid ».

Article complet à lire: ici
Modifié il y a 8 ans
Ah ça, c'est pour le moins dicutable :

"Une manière assez simple de se parer de toute responsabilité en cas de pépin. "

Moi, j'appelle ça prendre ses responsabilités . C'est pas forcément populaire de prendre ce genre de décision !


"Une logique étrange : interdire aux enfants de découvrir le froid, la neige, alors que c'est le rôle de ceux qui les accompagnent."

Oui , c'est bien le role des accompagnateurs et enseignants de faire découvrir le froid et la neige aux gamins . Mais a condition que les parents aient déja fait un petit bout de chemin dans le mème sens . Sur une centaine d'enfants qui participeront a une classe de neige avec une température sibérienne, combien seront suffisament équipés ? combien auront déja été un tout petit peu " dégrossis " par leurs
parents ?


"Ce type d'ouverture de parapluie administratif devient de plus en plus fréquent et pénalisant, interdisant les sorties scolaires en montagne, quelle que soit la saison, ou l'âge"

Non, c'est une mesure exeptionnelle justifiée par une
situation exeptionnelle . L'interdiction n'est valable que
pour une courte période .

"Non sans conséquences immédiates sur l'économie des centres "

C'est vrai ça ! Qu'est ce que ça vaut la santé d'un gamin face a l'impératif de préserver l'économie des centres ?
Modifié il y a 8 ans
On peut supposer que la personne, qui est à l'origine de l'article, est installée dans un bureau bien chauffé et n'a pas pris conscience de la température réelle ressentie en pleine nature !
Modifié il y a 8 ans