Réintroduction du bouquetin en Chartreuse:

9 bouquetins, capturés dans Belledonne, ont été relâchés hier en Chartreuse. En tout, ce sont 15 individus (5 mâles et 10 femelles) qui vont être réintroduit ce printemps en Chartreuse, mettant ainsi fin à une longue absence de cet ongulé dans le massif chartrousin.
Reportage sur leur capture et sur la réintroduction, la deuxième page du blog est sur le lieu de provenance des bouquetins.
reportage photos.
Modifié il y a 11 ans
La population est amputée du quart de ses membres. Les plus faibles, principalement des cabris et de vieux animaux n'ont pas vu le printemps.
Le cinquantième hiver de la plus ancienne colonie réintroduite en France aura été tristement mémorable.
Très bon reportage et belle images de bouquetins à lire: ICI
Modifié il y a 11 ans
Cyrille M a écrit :
Le cinquantième hiver de la plus ancienne colonie réintroduite en France aura été tristement mémorable.
Très bon reportage et belle images de bouquetins à lire: ICI

Voilà ce que j'ai entendu d'une source sure, le responsable de la ré-introduction des bouquetins en Chartreuse, interrogé par moi lors d'une conférence sur ce sujet.

La mortalité des bouquetins des Cerces n'est pas tant due à un hiver exceptionnel (il ne l'a pas été) qu'au sur-pâturage par les moutons les étés précédents, au point qu'à la fin de l'été 2009 les bergers ont du faire monter du foin dans les alpages pour nourrir leur bêtes.

Pas étonnant que les bouquetins n'aient plus rien trouvé à manger cet hiver.

Ce genre d'information non-consensuelle en dit long sur certaines choses, que je laisse à votre sagacité.
Modifié il y a 11 ans
Nicolas Masson a écrit :
qu'au sur-pâturage par les moutons les étés précédents, au point qu'à la fin de l'été 2009 les bergers ont du faire monter du foin dans les alpages pour nourrir leur bêtes.

Pas étonnant que les bouquetins n'aient plus rien trouvé à manger cet hiver.

Ce genre d'information non-consensuelle en dit long sur certaines choses, que je laisse à votre sagacité.

C'est sur qu'on risque pas de voir ce genre d'information se balader… déjà que beaucoup veulent faire la peaux aux pars nationaux sous la forme actuelle, pour basculer vers des parcs gérés par les élus locaux…
Les promoteurs sont heureux, les bouquetins moins…
Modifié il y a 11 ans
Cyrille M a écrit :

C'est sur qu'on risque pas de voir ce genre d'information se balader…

Tu trouves ? Et pourtant ce genre d'info (sans oublier toutefois l'impact des chiens errants & des dérangements liés à l'activité touristique) a été pas mal répandu : http://bouquetinalpes.forumactif.com/forum.htm
Modifié il y a 11 ans
Salut Stef, c'est pas pareil de dire que les chiens des randonneurs ou des bergers d'ailleurs, ont un impact sur la faune… que de dire que c'est le sur-pâturage par les animaux d'élevage (dans un parc national, rappelons le) qui affaiblit les animaux sauvages, qui se retrouve en concurrence alimentaire avec l'activité humaine…
Modifié il y a 11 ans
Salut Cyrille,
J'ai certainement manqué de clarté dans mon précédent message.

Je voulais dire que la trop grande pression pastorale sur les populations de bouquetins (des Cerces pour ce cas précis) était un fait connu et avéré, alors que tu semblais dire que ce genre d'infos était plutôt confidentiel (je me trompe sur ce dernier point ?).

J'évoquais juste au passage les prédations des chiens errants et des dérangements liés aux activités touristiques comme d'autres aspects de la trop grande pression anthropique sur les populations de bouquetins (entre autres).

Cette évocation n'était pas faite pour remettre en cause la réalité de la pression pastorale sur certains milieux, certaines espèces et encore moins pour nier le fait que cette histoire sonne d'une toute autre manière aux oreilles de la plupart des syndic. agricoles et d'éleveurs ou à celles des chambres d'agriculture.
Il n'empêche toutefois que d'autres sons de cloches (ben oui, on parle d'élevage…smile se font entendre fort et clair.
Modifié il y a 11 ans
Cyrille M a écrit :
(dans un parc national, rappelons le)

Les Cerces ne sont pas dans la zone coeur du parc national des Ecrins (ex "zone centrale"smile, il y a juste une partie du massif qui se trouve dans la zone d'adhésion (ex "zone périphérique"smile.
Modifié il y a 11 ans