Sale temps pour Météo France

Salut voici ci-joint un article paru sur Capital.fr le 02/07/09:
L'avenir des stations locales semblent ennuagé, ce qui pourrait etre un problème pour nos prévisions de montagne, à suivre donc, meme si une réforme s'impose certainement…

http://www.capital.fr/enquetes/derapages/sale-temps-pour-meteo-france-386926
:-?
Modifié il y a 12 ans
Au 1er septembre, Météo-France a "simplifié la numérotation de ses services téléphoniques". Voilà comment nous est présentée cette évolution sur le site de Météo-France qui omet de mettre en exergue une augmentation sans précédent des tarifs. En effet, depuis le 1er septembre, un appel au 3250, en plus des 0.34 € par minute, est facturé 1.35 € au simple décroché !

Article du SNITM:
''Météo-France triple le prix de ses services… !
Le Syndicat National des Ingénieurs et Techniciens de la Météorologie – Force Ouvrière dénonce
une augmentation exorbitante et totalement injustifiée des services téléphoniques de Météo-France, ainsi
que les conséquences prévisibles de cette décision pour le service public français de météorologie.
La direction de Météo-France a décidé* d’augmenter les tarifs de ses services de diffusion des prévisions
météo téléphonées : les « 3250 » ou encore « 0892 68 02 xx » (xx étant le numéro du département) vont
ainsi passer de 0,34€/mn actuellement à 1,35€ au décroché plus 0,34€/mn dès le 1er septembre prochain.
Sous des prétextes très discutables comme :
- « les services kiosqués de Météo-France font partie du domaine concurrentiel » : le SNITM-Force
Ouvrière conteste fortement cette affirmation, car ces services viennent encore de démontrer leur
pertinence et leur utilité pour tous les citoyens en apportant un maximum de précisions locales
dans les situations météorologiques dangereuses et même dramatiques comme la tempête Xynthia
ou les inondations de Draguignan.
- « le prix actuel de ces services téléphoniques (0,34€/mn) n’a pas évolué depuis 1994 » : en réalité
la part reversée par l’opérateur téléphonique à Météo-France pour ce service n’a cessé
d’augmenter car le coût des télécommunications a fortement diminué.
- « l’hypothèse d’une perte d’audience moyenne de 30% »: affirmation totalement invérifiable car
aucun fournisseur de service téléphonique n’a l’expérience d’un changement tarifaire couplé avec
un changement de numérotation … Car en plus de l’augmentation tarifaire, les numéros d’appel
vont changer ! Sur ces hypothèses et compte tenu de l’annonce légale désormais obligatoire du
tarif avant d’accéder au service, le SNITM-FO pronostiquerait plus volontiers une perte
d’audience de 70% !
Ainsi, avec l’hypothèse très réaliste d’un appel de 2 minutes, cela conduit à une évolution du coût
de l’appel de 0,68€ à 2,03€, soit une augmentation de… 198%. Bref, un triplement du coût, alors
que la seule évolution réelle du service est le passage des prévisions à 9 jours au lieu de 7 !
Le SNITM-FO dénonce cette augmentation totalement scandaleuse pour les usagers d’un service
proposé par un établissement ayant pour mission principale un service public, donc a priori
accessible à tout le monde. Cette augmentation nie également le rôle réel de ce service qui diffuse
une météo locale précise complémentaire au service public de vigilance pour les couleurs orange ou
rouge, voire jaune.''


Bon même si maintenant, le service de MF sur le net est de qualité et digne de MF, c'est vrai que quand on part sur plusieurs jours en rando, l'appel au service météo ou au bulletin neige et avalanches va vraiment augmenter…
Modifié il y a 11 ans