Tu te prends pour qui ?

Je partage tout à fait ce que vous dites.

Pour ce qui est de la compétition, je regrette moi aussi les dérives qu'elle engendre, tant du point de vue organisation que motivation différente selon les participants.
Je regrette également que tous sports soient prétexte à compétition, comme l'escalade par exemple.

Mais on peut être un très bon compétiteur tout en étant respectueux, en sachant devenir un contemplatif lorsque l'on fait un tour sans dossard sur le dos et ceci dans tous les sports.

Je connais de très bons sportifs qui ne se sont jamais pris la tête et des "mauvais" (pardon pour l'expression un tantinet méchante) qui se sont entrainés des années, bêtement, près à tout pour une place sur un podium qu'ils n'ont, d'ailleurs, jamais atteint même en rêve.

C'est comme en tout, une fois enlevé les extrêmes, il me semble qu'il ne faut surtout pas opposer les concepts sportifs dans lesquels chacun évolue. Ils sont complémentaires à quelque part.

Je cours avec des copains qui font régulièrement des trails mais qui apprécient les ballades (course et marche alternées en montagne) à la découverte du paysage.
J'ai fait durant des années des courses en ski de fond et je m'engage parfois dans des compétitions de course à pied.
En été, dans les Alpes, je part la journée avec un sac à dos, en autonomie, en courant et marchant.


Le tout c'est l'esprit que l'on a dans ce que l'on fait.
Modifié il y a 9 ans
Salut Pierre ! Bonne ballade pour ce week-end .

Marc ! Non , pour l'affiche pas un skieur de tlk , mais UNE skieuse ! Et en jupe ! Attention…La jupe doit
efleurer la neige dans les virages .
Pour le slogan je vois aussi :
" Télémark , le virage qui a la grace d'une révérence "
ou encore :
" Le Ski Nordique ? Le sport qui donne de jolie jambes
aux filles "
Allez Mark , ça fait des siècles que tu n'as pas sorti
ta boite d'aquarelle ….
Modifié il y a 9 ans
bonjour

les courses de ski pulka existent depuis longtemps dans les fédés de chien nordiques.(d'où la pulka spéciale couse dans les annonces)
en fait,1 ou 2 chiens sont attelés à une pulka et le skieur,équipé de skis de fond, est relié à celle-ci derrière .

j'ai vu ça en 2000 ,pour avoir participé à une reconstitution de la traversée des alpes en chien de traineau par paul émile victor en 1937 ,et je peux vous dire que ce sont des skieurs exceptionnels en tout terrain de montagne,car suivre une pulka tirée par des chiens n'est vraiment pas évident.

ceci dit,ils n'ont bien sur pas le temps de lever le nez sur le paysage,mais ils ne sont pas là pour ça non plus.
Modifié il y a 9 ans
merci marc pour le lien, très belles photos malgré tous les gros 4x4.

effectivement, encore une fois, c'est bien l'esprit dans lequel on fait les choses, qui importe.
Modifié il y a 9 ans
Petite réflexion : au mois de janvier- février j'ai répondu à une question sur la voie royale suédoise, qu'elle n'a pas été ma surprise en lisant le retour d'expérience et en prenant conscience que l'équipe était partie fin février sans duvet, sans sac à vent et surtout sans pelle à neige… soyons attentif à ce problème.
Modifié il y a 9 ans
Régis Cahn a écrit :

Je profite de ce coup de gueule pour demander aux Mike Horn …
C'est quoi, "Mike Horn" ?

Je suis curieux, je suis allé voir :
Ce que j'en ai compris, c'est que c'est un businessman du show biz, qui fait de la pub à l'émotion

"Et tâche d'articuler distinctement ton enthousiasme !", Samivel scribit.
Modifié il y a 9 ans
Enquêter à l'insulte, raisonner à l'insulte, argumenter à l'insulte :

Régis Cahn a écrit :
… coup de gueule appuyé contre un randonneur irresponsable. … que ce randonneur tente de comprendre qu’il doit se comporter comme une personne responsable et avec humilité.

…un individu paumé et étrangequi n’avait pas pris la mesure des difficultés et de son manque de capacité physique.

un manque de discernement : un comportement irresponsable. … Il s’est mis en danger …. Le randonneur est en parfait état de nuire encore une fois.

… en fonction de tes fantasmes.

… reste chez toi.
… aux Mike Horn de l’internet un peu plus d’humilité et de discrétion. …

Faire tout à l'insulte, c'est facile, c'est pas cher, n'importe quel c***ll*n peut le faire. On peut toutefois se poser des questions sur la justesse, et sur l'efficacité.

La justesse ?
Sans même taper aussi haut dans la pathologie (tout à l'insulte), des humoristes nous ont déjà régalé des gags que peuvent obtenir une enquête faite à-la-vitesse et du raisonnement au faire-semblant.
Saki dans "La carnassière" nous a dépeint un drame dans la gentry campagnarde : Ils se sont tous persuadés - à la vitesse - que le jeune russe a tué le renard qu'on allait chasser à courre le lendemain. A la seule vue de la carnassière pleine, le major donne immédiatement sa démission de la société de chasse et déménage dans une autre province, les projets matrimoniaux de la mûrissante tante sont foutus… Everything goes wrong.
Or dans la carnassière du jeune russe, ce qu'il y avait, c'était …
Modifié il y a 9 ans