glacier dangeureux au svalbard ?

Salut tout le monde je compte repartir au svalbard au mois d'avril 15 jours. Je prepare donc mon dossier d'expeditions
et le gouverneur me renvoi un message m'indiquant que les glaciers du svalbard sont assez dangeureux .
Jy suis deja allé en 2006 et je n'avais pas entendu d'echos particulier expliquant que c'était crevassé de partout .
Avez vous eu des echos d'accidents recent sur ces lieux
merci.

ci joint l'extrait du message du gouverneur de Longyearbyen

It is always a risk when crossing glaciers. The glaciers in Svalbard have a lot of crevasses and it is therefore strongly recommended that you use ropes when you cross a glacier. If you are inexperienced with glaciers, you should not cross glaciers in Svalbard. Please be aware of the fact that we in resent years have had several serious accidents on glaciers in different areas of Svalbard.
Modifié il y a 11 ans
Salut !

Je n'ai entendu parler d'accidents.
Je pense qu'il dit ça pour se dégager un peu des responsabilité. Tous les glaciers sont en théorie dangereux. Les crevasses sont surtout au front prés de la mer. Dans la zone où nous étions ils font 800m de dénivelée pour 20km de long. Comme tu as pu le constater, ils sont bien bouchés. Maintenant, c'est sûr qu'il faut vigilant, prendre une corde, des broches etc au cas où !

Je pense que ça veut dire un peu ça
: "Les sports de montagne, sont par nature des activités dangereuses. Votre sécurité personnelle est de votre responsabilité. Vous devez avoir acquis parfaitement les techniques, vous devez maîtriser parfaitement votre matériel et vos équipements avant de vous aventurer sur le terrain. XXXXXX décline toute responsabilité en cas d'accident"

Vous avez dû aussi vous présenter au gouverneur avec plein de papiers (attesttation d'assurance, contrat de location de fusil, preuve de balise et tel satelite etc…smile quand tu y était aller ou p
Modifié il y a 11 ans
J'ai fait une itinérance en 96 au Svalbard et en discutant avec le type de Longyearbyen qui nous louait un des fameux Mauser, il a évoqué la chute d'une personne dans une crevasse quelques semaines auparavant.
Mais c'est vrai que vu la configuration des principaux glaciers du secteur par rapport à la dangerosité de certains glaciers alpins, les zones à risque paraissent surtout être le front des glaciers quand ils vêlent dans l'océan.

GdR a écrit:
Tous les glaciers sont en théorie dangereux.

D'où les mises en garde d'usage et les précautions élémentaires.


GdR a écrit:c'est sûr qu'il faut vigilant, prendre une corde, des broches etc au cas où !

Et pas attendre d'être dans le vif du sujet pour se familiariser avec les mouflages…
Modifié il y a 11 ans
ouai on est en plein dans la paperasse avec le gouverneur la…
Pour les glaciers effectivement les front sont toujours assez craignos mais bon c'est pas pire qu'un glacier en france bref je pense que c'est plus pour passer par un organisme sur place qui mette la pression …
Concernant la remontée sur corde mouflage et ce genre de chose pas de problème je pratique la speleo smile
Par contre pour les points mort vous conseiller les broches à glaces combien environ? je prendrai bien un pieu à neige ou une ancre à neige qui me paraissent pas mal vous en pensé quoi ?
Modifié il y a 11 ans
Il faut un minimum de 2 broches par assurage. Les brins ou les sangles qui partent des broches jusqu'au rappel de sauvetage doivent former un V à angle plutôt fermé.
Éviter l'installation sur une ligne de glace qui présente des risques de fissure. Le mieux étant aussi de visser les broches avec une inclinaison opposée au sens de la traction qu'elles vont supporter.

Difficile d'être catégorique sur les ancrages : tout dépend de la qualité de la glace (broches) ou de la neige (corps morts). L'ancrage peut aussi être un des encordés si, malgré la chute de son partenaire, sa position reste "confort" et s'il peut compter sur d'autres partenaires pour faire les manoeuvres de sauvetage.
Il me semble quand même + cohérent de privilégier un ancrage qui soit multi-usages type pieu ou dead man (amarrage de la tente…smile

Un autre élément de l'auto sauvetage sur glacier est la pose d'un objet (traditionnellement un piolet) sur la lèvre de la crevasse pour éviter que, par frottements, la corde s'enfonce et rende la manoeuvre + difficile, voir impossible.
Possibilité aussi de se servir des skis pour faire un trépied (manoeuvre plus complexe).

Bon ben là, on se retrouve à "tringuebaler" la quincaillerie propre à la rando glacière… et tout ça pése et ça encombre!
Modifié il y a 11 ans
ouai je pense que je vais acheter deux broches et un pieu pour la remonté sur corde je vais pas me compliqué la vie je vais prendre mon matos de speleo sa sera plus simple qu'avec un prussik …
Modifié il y a 11 ans