N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Kungsleden avec enfants

Bonjour à tous les contributeurs du forum,
Je reprends la plume à une semaine de notre départ pour la Laponie. Les nouvelles sont plutôt bonnes (encore assez de neige, glace sur les lacs) mais ça peut changer vite… J'ai encore deux ou trois questions, puisqu'on est dans le package des sacs…
- vaisselle : est il nécessaire de prendre sa propre vaisselle ou bien celle des refuges est elle correcte/suffisante ?
- duvets : les couettes/couvertures sont elles ok ou bien me conseillez vous de prendre les gros duvets pour chacun ?
(Pour ces deux questions, j'ai l'air chochotte, mais ma  référence est l'exemple Pyrénéen : couvertures pouilleuses, vaisselle dégueu… En famille on prend donc notre matos smile)
- Comment faites vous pour les repas de midi ? Pas sûr qu'on arrive à faire les étapes en demi-journée avec les enfants… On prévoit donc des repas de midi genre soupes chinoise (un réchaud MSR puissant pour 8 et un peu de vaisselle).
- Nicovl me conseillait de prendre une "tente à neige". Koitesque ? Le truc de plage de Décathlon ? Ça tient ce truc ? On va quand même pas se trainer une VE25…
Enfin, je suis preneur de toute nouvelle fraiche (état de la neige, état des lacs, conseils, etc.) si vous en revenez récemment !
Yves
Modifié il y a 1 mois
Yves_
- vaisselle : est il nécessaire de prendre sa propre vaisselle ou bien celle des refuges est elle correcte/suffisante ?
Celle des refuges est suffisante (et correcte smile )
Yves_
duvets : les couettes/couvertures sont elles ok ou bien me conseillez vous de prendre les gros duvets pour chacun ?
Un sac à viande + un truc pour l'oreiller (j'utilise ma veste polaire) suffit.
Les refuges STF sont propres et bien tenus (car tout le monde y met du sien !)
Yves_
- Comment faites vous pour les repas de midi ? Pas sûr qu'on arrive à faire les étapes en demi-journée avec les enfants… On prévoit donc des repas de midi genre soupes chinoise (un réchaud MSR puissant pour 8 et un peu de vaisselle).
C'est une bonne option, on prend un petit réchaud primus avec le minimum de vaisselle pour se chauffer soupes/pâtes chinoises à la pause, suivant les conditions ça passe toujours bien !
Bon ski smile
Yves_
- Nicovl me conseillait de prendre une "tente à neige". Koitesque ? Le truc de plage de Décathlon ? Ça tient ce truc ? On va quand même pas se trainer une VE25…
Celle-ci par exemple: https://gb.hilleberg.com/EN/shelters/windsack/
Fjellraven en a aussi.

Pour les midis, une fois les vivres achetés avant le départ terminés, c'était ce qu'on trouvait dans les petits magasins des refuges. Liste indicative des provisions disponible en fonction du refuge ici: https://www.swedishtouristassociation.com/learn/stf-mountain-shops-shop-off-beaten-track/

Amusez-vous bien!
Yves_
conseillait de prendre une "tente à neige"
si jamais il y a souvent un 'vindskydd' (petit abri) a mi-chemin entre les refuges. et sinon il fait actuellement assez froid en Suède (-18 et moins…smile !
Bonjour à tous les contributeurs et lecteurs du forum.
Un petit message de retour d'Abisko. En résumé : c'était dur smile (Mais je donne directement la conclusion : on y reviendra !)
Tout d'abord un grand merci à ceux qui ont pris la peine de me conseiller et de m'encourager ! Merci aussi à celui qui a essayé de me décourager smile (Mais il est guide, et effectivement je trouverai irresponsable de se défausser de sa responsabilité de parent sur un guide sur une aventure pareille).
- on (enfin Brussel Airlines) a commencé par perdre nos skis et chaussures, arrivés à Kiruna deux jours après notre départ en rando. On est donc partis avec du matériel de location… Ouille la tirelire…
- on a donc souffert d'ampoules d’anthologie (toute la médecine du bord y est passée, plus le karrimat) et de tendinites. Et on avait pas nos skis adorés…
- on y était pendant un dégel/redoux carabiné (le thermomètre n'est pas passé dans le négatif). La première étape Abisko-Abiskojaure était donc très difficile (et longue en partant à 11h00 avec tous les problèmes de location de ski à régler et le portage des pulkas…smile : contourner les lacs, traverser les ruisseaux sans trop se mouiller, porter les pulkas, s'enfoncer jusqu'au ventre dans la neige molle, etc.
- le deuxième jour on nous a informé que l'étape Kebnekaise-Nikkaluokta était fermée à cause du dégel : impraticable, touristes évacués en hélicoptère ! On s'est donc rabattu sur un aller puis retour vers Absiko
- le retour sur Abisko était super stressant : il faisait très chaud depuis 5 jours, un enfant d'un groupe scolaire est mort emporté par la rivière entre Abisko et Abiskojaure. On a mis presque 10h00. Pas si nul, des "durs de dur" sont arrivés après nous et ont traversé la rivière quasiment à la nage ! (Nous on a pris le temps de chercher le pont !)
- l'étape Abiskojaure-Alesjaure magique, même si très longue
- à part ça expérience magnifique, les enfants en reveulent (le petit marche ses dix heures face au vent en chantant, le grand tire sa pulka quand il faut participer à l'effort commun)
Ce qu'on a appris (discussions de sauna) :
- guide/client : compter 3km/h
- famille/enfant : compter 2km/h
Bien loin de nos moyennes dans les Pyrénées donc ! On considérait une étape de 15km comme "facile" alors que c'est déjà sévère. Quant à 24km c'est vraiment très long, et honorable en 10h avec les enfants (et donc les adultes chargés comme des mules). On aurait été bien plus sereins avec du vrai matériel de bivouac (que l'on prendra l'an prochain) pour pouvoir couper les étapes longues tranquillement. Si on revient dans le même coin on portera aussi beaucoup moins de nourriture et on complètera dans les refuges, gain de poids = 3,8kg par jour…
Ah oui aussi : les chaussures de ski c'est au pied, même dans l'avion ! (Belle erreur de débutant…smile
Modifié il y a 2 semaines
Salut Yves,

Merci pour le retour, ça a eu en effet l'air d'être un trip d'anthologie! Pas de chance avec le redoux, malheureusement ça risque d'arriver de plus en plus avec le réchauffement climatique smile

Pour la moyenne des étapes, je pense que c'est vraiment totalement dépendant des conditions. De la neige bien dure, un vent favorable, un sac à dos plutôt qu'une pulka, et tu fais ton 5km/h facile. Une pulka, de la D+ avec de la neige pourrie, un vent de face, ce sera en effet plutot 2km/h voire moins.

De notre côté (et avec les enfants grandissants) on a fait en sorte de laisser tomber la pulka en restraignant les kgs au point de pouvoir les porter dans un sac à dos. 

Nicolas






Quand je disais 2-3 km/h (avec ma toute petite expérience) il s'agit plutôt du temps qu'il faut provisionner pour dimensionner l'étape en sécurité : 24km je compterai dorénavant 12h00. Donc départ très tôt ! Mais c'est sûr que s'il fait beau et que ça descend sur de la bonne neige on prendra le temps d'un deuxième petit café avant de partir smile
On s'est effectivement posé la question de la pulka/sac à dos. Mais à 4 (sans la nourriture) on était à un peu plus de 60kg, pas possible de porter à deux donc…
On s'était aussi équipé d'un "windsack" diablement efficace (Rab Groupshteler). Elle se gonfle comme un ballon avec le vent et dedans c'est super calme au point de pouvoir y faire chauffer de l'eau avec le primus.
On a quand même découvert que les genoux en miette supportaient très bien la pulka. On va donc relancer la mode dans les Pyrénées ! (Je rumine une fabrication en cp/epoxy)