Mini Raid dans les Vosges

Salut,

Ca doit faire 2 ou 3 ans que je souhaites me faire une traversée des Vosges. Mais fautes de coéquipiers météo ou temps, je n'ai jamais pu concrétiser ce petit projet.

Depuis 3 semaines, j'ai mes SRN et l'idée m'est tout de suite remonté a la tete smile
Completement abandonné l'idée de faire ca en ski de rando ou en raquette. Bien plus simple et plaisant avec du matos adapté au pied. 8-)

Je prévois ça sur 4 ou 5 jours en solo entre le 27 et le 2 janvier.
Parcours SUD-NORD ( pas de traversée complete) sur un total de 60-70km.
Une moyenne de 20Km par jour. Pas trop calculé le dénivelé, mais a part un ou 2 jours avec un 600+ a faire, c'est du bon vallon sur les hauteurs.

Bref hyper motivé :-D. Il ne me reste plus qu'a acheter un réchaud essence demain ( et test ce WE) et (le plus dur) trouver une logistique voiture…

Majorité des nuits en refuge non-gardé ou cabane, voir une nuit sous tente

Matos prévu:

- Tente quecha Bionnassay T2
- Réchaud Primus Gravity MF II + bouteille 600Ml ( voir un petit rab de carburant) ????
- sac de couchage Valandré Layette
- tapis quecha
- couverture survie
- 4 ou 5 repas lyophilisés ( soir)
- saucisson/fromage ( midi )
- barre céréale
- noisette/noix etc
- camelback ( pipette avec gaine néoprene) ( ca gele un peu moins)
- popote
- leatherman
- firesteel + briquet
- bougie
- bouquin
- frontale Petz Myo Xp
- Iphone pour le gps et les cartes IGN ( iphigénie)
- Batterie pour Iphone ( 4 charges possibles)
- carte + boussole
- mini trousse de secours
- qq cordelettes
- gants fins / gant chaud
- blouson Goretex softshell
- blouson softshell ( pas lourd )
- pantalon goretex
- chaussette chaude
- bonnet
- buff
- lunette soleil
- masque
- 2 sous pull thermique
- une polaire sans manche
- une grosse polaire pour le soir
- Réchaud P3rs de secours ( 20g + qq cl d'alcool pour le thé du midi)
- surement mon hamac de poche ( toujours mieux que dormir sur une table de refuge ou par terre ( tjrs un peu crade)
- pq
- sac plastique
- pelle a neige
- sac a dos
- Matos photo: reflex + qq objectifs ( le plus lourd) ….

Bon avec tout ça je dois etre paré a toute éventualité! smile
Ca doit tourner autour de 13/ 15kgs.

Je dirais que j'ai 2/3 superflu:
- 2 blousons, mais il y en a un peu plus chaud que l'autre et si le temps est beau je serais content de trouver le second ( 400g de plus)
- hamac
- Iphone : mais ca me fait téléphone et que de temps gagner avec les cartes au 1/25000. - batterie supp pour tenir 4/5 jours.

Je dirais que seule une météo éxcrécrable me fera renoncer. Ou peut un changement d'itinéraire si la logistique bagnole arrange les copains. smile

J'ai hésité avec une pulka ( petit kayak en fibre avec eventuellement des skis pour la glisse), mais vu les qq chemins que je connais je préfere le sac a dos.


++
Modifié il y a 9 ans
topolino a écrit :

Completement abandonné l'idée de faire ca en ski de rando ou en raquette. Bien plus simple et plaisant avec du matos adapté au pied. 8-)

C'est-à-dire ?
Des pompes de rando ?
Modifié il y a 9 ans
Les chaussures de SRN ne sont pas loin de pompes de rando ( hivernales)
En tout cas les miennes ( Xadvsmile.

Je voulais plus dire qu'avec du matos adapté au profil, le plaisir ne sera que renforcé.
Il y a 4 ans, je pensais le faire en raquette.
Il y a 3 ans en ski de rando,
Depuis j'oscillais entre les 2. Mais parcours différents.
Je pensais au ski de fond ,mais pas super adpaté a la découverte. ( enfin j'ai deja trainé pas mal de semaine dans de la poudreuse avec ( année 95, dc ski de fond un peu plus accrocheur et large par rapport au ski actuel).
Mais franchement le SRN, ca pousse au km/plaisir smile
Modifié il y a 9 ans
Salut,

Premier test effectué ce WE avec tout le matos.
Finalement c'est 20kgs sur le dos :-o :-o :-o
Ok j'ai deja presque 1,5kgs de matos photo et sur le coup la j'étais leger. Pas pris un petit Téléobjectif qui m'aurait mis encore 1,5kgs en plus.
Je peux surement gagner 2kgs en virant un peu de flotte ( y a de la neige, c'est pas ce qui manque), et qq petits trucs.
Mais j'avais expres lester un peu plus lourd pour compenser la bouffe du raid que je n'ai pas emporté ce WE.

J'en ai bien chié et pourtant j'ai plutot la caisse.
J'ai tout d'abord tenté une montée un peu hard pour ces skis: 100m de D+ en une heure….. on fait mieux. Mais grosse poudreuse qui prend jusqu'aux genoux…
Je me suis rattrapé apres en prenant des chemins bien plus adaptés. Néanmoins meme sur du plat avec le Sac dans la poudreuse c'est épuisant.
La pulka serait une solution mais vu le terrain que je compte faire, ca peut etre aussi coton a certains endroits.

En pleine réflexion…. :-D
Modifié il y a 9 ans
C'est vraiment dommage que je ne soit pas au point. Car j'adorerais tenté quelque chose comme cela. Je connais pas mal les Vosges, je viens d'Alsace. J'ai fait mes premiers pas en ski de randonnée nordique dans les Vosges et je me suis également aussi essayé au ski de randonnée.

Je te souhaite bonne chance.
Je te conseilles par contre de ne pas te lancer dans quelque chose que tu ne maitrises pas.

En effet, as tu dejà dormi en tente en hiver?
As tu deja fait un raid de plusieurs jours en srn?

Si tu réponds non à une de ces questions, alors tu n'es pas prêt. Et surtout, c'est une mauvaise idée de partir seul.

Tu n’emmènes pas de raquettes, ni de matériel de rechange en cas de casse? As tu conscience que tu peux ainsi rester coincé?
Modifié il y a 9 ans
Oui, en autonomie hivernal, on est toujours lourd, plus qu'on croit initialement. Et il faudra rajouter un bon kg/j pour l'alimentation. Dans ton cas, ça ferait ~25 kg au départ … d'où l'utilisation fréquente d'une pulka.

Je vois peu d'itinéraires longs qui soient praticables en pulka dans les Vosges. Celui qui me semble le plus adapté fait une petite centaine de km (je crois) entre la gare de Saulxures (quelques km au nord de Saales) et le Markstein, ou il y a des navettes. On doit pouvoir pousser jusqu'au grand ballon, mais ça pose des problèmes de transport.

De façon générale, il suit plus ou moins les crètes.
Il passe près de Stampouton, contourne le Climont, passe par les cols d'Urbeis, de la Hingrie, de la Ralaine, la chaume de Lusse, et le col de Sainte Marie. Cette portion est assez basse, donc rarement enneigée, et je n'ai jamais eu l'occasion de la faire.
Ensuite, il continue par l'arbre de la liberté et le col de Pré de Raves. De là jusqu'au col du Bonhomme, il est possible d'emprunter la route des crètes, souvent tracée, mais ce n'est pas obligatoire. C'est bien si on en a marre de creuser une tranchée dans la neige profonde avec la pulka à moins d'1 km/h à puissance maximale par exemple.
Ca continue en longeant la route de crètes (déneigée jusqu'au col du calvaire), puis en la traversant au N/E du Louschbach pour descendre au fond du vallon et remonter au col du Louschbach. De là, on rejoint la route des crètes (tracée et payante) au niveau du gazon de Faite, qu'il est plus simple de suivre jusqu'au col de la Schlucht. Il est possible de passer par les crètes à partir de Dreieck, mais le Tanet et la descente sur le col de la Schlucht sont difficiles.
Ensuite, il faut remonter la piste de ski alpin puis suivre les crètes en contournant ou en montant au Hohneck (redescendre par la route non déneigée et non tracée qui mène au sommet), et revenir sur la route des crètes à Breitsouze (non déneigée et non tracée depuis un peu plus au nord), et la suivre jusqu'au markstein. On peut aussi monter sur certains ballons, mais l'effort que ça demande comparativement à la route est souvent dissuasif.
Il est possible (et tentant) de continuer jusqu'au grand ballon, mais il faut probablement redescendre en taxi.
Modifié il y a 9 ans
innuend0 a écrit :
ndonnée.

Je te souhaite bonne chance.
Je te conseilles par contre de ne pas te lancer dans quelque chose que tu ne maitrises pas.

En effet, as tu dejà dormi en tente en hiver?
As tu deja fait un raid de plusieurs jours en srn?

Si tu réponds non à une de ces questions, alors tu n'es pas prêt. Et surtout, c'est une mauvaise idée de partir seul.

Tu n’emmènes pas de raquettes, ni de matériel de rechange en cas de casse? As tu conscience que tu peux ainsi rester coincé?

Salut,

Je découvre le SRN depuis 3 semaines, mais ce n'est pas pour autant que je découvre la nature, la rando ou le bivouac hivernal. Par contre pas de "raid" de plusieurs jours en hiver a mon actif. A part avoir un peu plus la caisse, savoir s'orienter et emporter un peu plus de bouffe, y a pas de grands changements.

Des raquettes? non,non. Pas non plus de matos de rechange ( sauf réchaud de secours): le sac est deja bien lourd et je ne vois pas ce qui pourrait casser.
Le sac? oui mais ca se répare généralement rapidement avec pas grand chose.
Les skis ? oui: dans ce cas la je plante la tente et attends le lendemain pour redescendre en vallée a pied.



WALLE:

Tres bel itinéraire que tu proposes là!
A voir pour une autre période :-) et a plusieurs.
J'ai deja regarder ce qui pouvait se faire sur ces distances, en variant paysages et dénivelé. Y a aussi l'option de remonter dans les coins de Bitche/Sarrebourg.

Je ne compte pas emprunter les cretes pour plusieurs raisons: moins d'abri ou cabane pour bivouaquer, météo capricieuse ( vent), présence réguliere de glace plus que de neige.
Il y a seulement le dernier jour ou j'enquillerais un peu plus les cretes entre rainkopf et le lac blanc.
Le reste sera essentiellement de suivre les cretes entre Bussang (Rouge Gazon Felspaxh, Grand Ventron, ronde tete). Donc chemin a 90% forestier.
C'est pour ça que l'option pulka n'est pas vraiment au top.
Néammoins je me demande si un Bob pour enfant ne ferait pas l'affaire pour les parties planes pour au moins soulager les épaules. En cas de descente ou parcours sineux, je mets le sac sur le dos.

Ce WE, je me suis taper qq km sur la route des cretes: j'ai bien creusé la poudreuse: c'est plat mais tuant quand on fait la trace.

A moins que mon navetteman puisse se liberer, mon ininéraire se fera amputer d'une journée et ne plus partir du grand ballon mais plutot du coté de Bussang.
Mais deja 3 ou 4 jours dans la nature et la neige, c'est deja bien 8-) :-)

Merci pour vos commentaires.
Modifié il y a 9 ans
Salut,

Bonne année a tous.

Voila mon petit trip s'est super bien déroulé! Que du bonheur.

Malheureusement j'ai du zappé une étape faute de temps pour la logistique voiture.

JOUR 1 :
On m'a laissé vers 11h au Col d'Oderen pres de la commune de Ventron.
Gros brouillard pour commencer l'ascension vers les hauteurs. Pas de trace de faites, neige tres bonne et peu profonde. Quelques conversions délicates avec le sac sur le dos.
Arrivé au sommet du grand Ventron sous le soleil qui ne me quittera plus.
C'est une mer de nuage que je découvre sur tous les horizons: magique.
Je continue tranquillement vers le Nord a la recherche d'un coin pour bivouaquer.
Je tombe sur un refuge non gardé tres sympa. ( j'étais persuadé que les 2/3 refuges aux alentours étaient fermés l'hiver). Tant mieux. Il est a peine 15h30.
Je décide de passer la nuit ici. Je profite de l'heure pour me confectionner un trou a neige pour le fun a qq metres du refuge.
2h plus tard c'est fini et j'y passe un moment a bouquiner. Je dormirais au chaud afin de ne pas tremper mon duvet.

Jour 2
Le lendemain, le soleil est toujours là.
J'avale les kilometres avec grand facilité.
Qq belles gamelles en descente sur une neige tracé et dure. Pas facile de gerer sa vitesse sur des sentiers pleins d'arbres.
Vers midi j'atteins les cretes vosgiennes ( Rainkpof). Vu l'heure je me dis qu'il est possible que j'atteingne le col de la Schlucht pour 14h.
Il se posera le "dilemme" de bivouaquer pres de la Schlucht et de finir le lendemain, ou de continuer et de finir le soir meme. Il reste tout de meme 3h50 ( durée annoncée) pour finir CAD qq km a la frontale éventuellement.
Vu le soleil et ma forme je tente de finir. Au pire, je trouverais un coin sympa sur le trajet.
A mi parcours j'ai deja pas mal d'avance sur l'horaire. Un paysage a coup le souffle.
Je croise un sympathique randonneur nordique avec sa fille dans sa pulka. On discute, il va au meme endroit que moi. Nous décidons de faire le chemin ensemble.
A qq km on allume les frontales, je le laisse rejoindre sa voiture, moi je décide de réveillonner sous un sapin. smile

Le lendemain, je me refais qq km en sens inverse pour profiter d'un superbe leverde soleil et d'un paysage sans trace et sans personne.

Bref une superbe ballade un peu courte, mais ou chaque minute ont été intenses. Que du bonheur.

Coté matos, je devais tourner a 17kgs. Prochain achat un sac bien plus léger. Le mien fait 3,6kgs. Donc je gagnerais facile 2,5kgs pour une sortie hivernale.

Voila une petite video:
Balade vosgienne en ski de rando nordique from alex t on Vimeo.


http://vimeo.com/18395829


Alex
Modifié il y a 9 ans
BEAU,ÉMOUVANT,pour faire bref,SUPERBE.
Modifié il y a 9 ans
Génial ton film. J'ai bien aimé le sourire furtif à la fin…

On aperçoit le Feldberg, non ?
Modifié il y a 9 ans