Sarek

Salut,

nous répondons ici à des questions (carte, matériel) à propos de notre sortie dans le Sarek en avril 2019.

Carte: BD10, Sareks nationalpark. Tu la trouveras sur le site aventure nordique, site de référence! Nous gardons la nôtre parce qu'on a imaginé tout un tas d'autres trips dans le coin.

Matériel et avion: nous sommes 2 donc nous optons pour un sac avec nos 2 paires de skis et un autre grand sac contenant nos 2 pulkas. ça nous fait 2 sacs remplis à bloc de tout ce qu'on peut mettre pour atteindre les 23 kg acceptés. En plus du matériel de base, on complète avec le maximum de bouffe… de celle qu'on trouvera pas là-bas, type Abondance, Comté ou jambon de pays… C'est une bonne prise de tête, à la maison sur la balance et dans l'aéroport à tout reconditionner parce qu'on dépasse le poids finalement. smileLes bagages, à la fois lourds et volumineux, font probablement ch… les compagnies aériennes et ne sont pas considérés comme prioritaires. De notre côté, en 3 voyages, nous sommes arrivés en Suède 2 fois sans nos bagages… qui nous ont été livrés 24h plus tard (du coup, on prévoit un jour de plus dans la ville d'arrivée du train (ou avion) avant de partir à ski). ça doit être plus cool en envoyant les bagages à l'avance ou en ne les chargeant pas trop (mais prévoir le temps de faire les courses sur place).

On espère avoir répondu à tes questions et sinon, n'hésite pas à revenir.

Ann et Jean.


Bonjour Jean,

Vous aviez fait quoi comme trajet en 2019 dans le Sarek ?

Concernant les transports, vous aviez opté pour quelles solutions ?

Merci,
Mathieu
Salut Mathieu,
désolé pour le retard à te répondre. Ci-dessous le résumé du trajet (il y a plus de détail dans le compte rendu de la sortie).
Si besoin, je te donne d'autres renseignements.
L'itinéraire est très classique. Avec les contraintes de transport ça limite parfois dans des choix plus ambitieux.
Nous aurions aimé faire des boucles dans des vallées plus au sud de la grande vallée principale mais on s'est fait chopé par du mauvais temps et on a préféré assuré le retour (vu qu'il n'y a pas de météo disponible et que le baromètre est sans utilité pour prévoir le temps avenir).
1 Ritsem (bivouac après le lac après 3h de progression)
2 traversée du lac Kitjaure puis montée en direction du Gisuris pour atteindre Kisuriskatan ((baraque/ruine)
3 on rentre dans la grande vallée principale de Ruohtesvagge en direction de la fameuse cabane au téléphone (sommarbro)
4 du téléphone on poursuit la vallée et on tire sur la gauche (nord/est) vers le lac Bierikjavrre puis tout droit vers Nienndo.
5 De Nienndo on continue d'abord Nord/Est puis on bifurque franchement vers le Sud-Est  pour rejoindre le lac Bietsavrre (bicouac au milieu de la longueur sur les berges)
6 fin du lac puis détour vers la kungslden vers le sud jusqu'à un abri (Autsutjvagge) on avait un peu d'avance par rapport à notre timing
7 retour vers le Nord: direction le lac et saltoluokta (arrêt au refuge avec sauna) et traversée du lac le lendemain pour prendre le bus et rentré à Gallivare

Pour les transports:
avion Genève Stockholm. Pulka (2 emboitées dans un grand sac plus du matos dedans pour arriver au max de poids) et une housse avec les skis bourrée à ras bord enregistré sur place à Genève. Même si le poids était correct, les bagages sont placés dans les bagages encombrants et deviennent non prioritaires. Résultats, on ne les a pas à l'arrivée à Stockholm.
On a choisi après le train de nuit jusqu'à Gallivare (sans les bagages du coup). Arrivé là bas, on devait passer une nuit de toute façon. ça a permis de téléphoner et de se faire livré les pulkas et les skis. Ils sont très réactifs et efficaces.
De Gallivare un bus jusqu'à Ritsem (grans bus au début puis changement pour un tout petit à cause de la route jusqu'au refuge de Ritsem).
Voili voilou.
N'hésite pas à demander ce que tu veux et si tu as besoin qu'on s'appelle n'hésite pas non plus.
Amitié
Jean