Retour d'expérience,
Effectué début Mars 2020 la variante de la Kungsleden entre Tjaktja et Nallo avec une pulka chargée " on apprend de ses erreurs", jour blanc sans aucune visibilité (itinéraire non balisé par les fameuses croix rouges), il y a 2 secteurs un peu délicats compte tenu d'une part des conditions météo et du poids du chargement qui oblige à dételer la pulka pour la laisser partir dans la pente dans les pentes.
Loopings  et timons tordus par les chutes, mais bien sûr détordus dans la foulée.
Arrivée au refuge nous avons été merveilleusement accueillis par une jeune gardienne très sympathique avec le breuvage au Lingon bienvenu.
Paysage magnifique lorsque le soleil a fait une apparition(timide).
Conclusion: itinéraire à faire lorsque le temps est relativement beau, sous peine de chutes dues au manque de visibilité et donc on déboule dans les pentes sans les avoir vues et avoir le temps de se préparer, la pulka n'arrange rien dans ce cas!
Lendemain itinéraire Nallo, Salka dans les mêmes conditions météo, mais sans les inconvénients dus aux pentes pour la pulka.