Toutlahaut en train, ça devient compliqué!

Bonjour à tous,
En marchant dans les traces de pas mal de monde, et en particulier l'équipe Rail and Ride et leur très beau film, nous sommes allés en mars dernier de lyon ou grenoble à abisko en train.
Le nombre de changements était très acceptable, avec 2 trains de nuit Bâle-Copenhague et Stockholm-Abisko.

Mais voila, je n'arrive plus cette année à sortir les mêmes horaires, et en voici la raison : Le train de nuit Bâle-Copenhague n'existe plus!
Le trajet en train devient un parcours du combattant, entre trop de correspondances, des correspondances trop courtes et des nuits d'hotel obligatoires.

Connaissez vous un plan B coté train? sinon il va falloir que je me résigne à mettre la pulka dans l'avion… et ça ça me fait un peu peur.
Modifié il y a 5 ans
Il y a toujours le train de nuit Bâle-Hambourg, puis Copenhague, Stockolm, (Boden C), Abisko
Le gros problème, c'est l'ICE entre Hambourg et Copenhague, qui est un train court d'une seule rame, pour pouvoir le charger sur le bac, donc il est bondé et donc pas évident avec beaucoup de bagages.
Perso, si je n'ai pas de bonne correspondance, je h'hésite pas à faire un détour ou à séjourner quelque part. Le voyage en train ne doit pas être vu comme une punition ou une perte de temps vis-à-vis d'autres moyen de transport, mais l'occasion de découvrir des endroits ou des gens improbables, avec le risque que parfois cela foire complêtement. Mais je n'aime pas trop l'aspect très prédictif et aseptisé de l'avion. Si ne n'est pas ton cas, prend simplement l'avion.










Merci pour les précisions sur l'ICE que j'ignorais.
Le train et le "voyage" qu'il propose sont bien ce que l'on recherche quand on s'oriente vers ce moyen de transport.
Mais si un tel voyage devient trop long ou compliqué, cela fait inévitablement pencher un peu plus la balance du coté de l'avion.

C'est dommage de voir ce moyen de transport qui est pourtant peu polluant, a une grande capacité, est peu contraignant, et dessert les centre villes, est en constante régression.
Comment se fait-il qu'il ne soit pas compétitif devant un avion qui demande des moyens considérables d'organisation et des prouesses de technologies. comment se fait-il qu'un billet d'avion coûte parfois presque moins chez que ce que le carburant consommé coûterait à la pompe?
Hello,
Nous nous rendons toutlahaut en train la semaine prochaine. Je vous ferai un retour sur comment cela c'est passé.
SoL