Traversée N/S de l'ISLANDE à ski pulka

Chistophe , j'ai cliqué sur ton lien et trouvé un paquet de
codes HTML …Ca s'utilise comment ?
Plus généralement j'ai regardé tes autres liens relatifs
au programme permettant de récuperer une carte
d'islande et je n'ai rien touvé qui me permette
de récuperer ce genre de cartes dans Ozi explorer .
Y'a une possibilité ?

A + Robert
Modifié il y a 10 ans
C'est un fichier.GPX
C'est utilisé pour échanger des tracés GPS.

Tu ouvres ça avec Google Earth par exemple ou avec Mapsource si tu as un GPS Garmin. ;-)

Pour la carte de l'Islande, je t'avouerais que la seule que j'ai trouvé (j'ai pas cherché plus loin non-plus) c'est celle gratos pour les GPS Garmin.

EDIT : une autre heure à tuer.
Aller Retour Paris Reykjavík pour 1 mois : 300€ environ avec 20kg
Reste à estimer le coût du kilo supplémentaire.
Je pense (peut-être à tort) qu'on peut se passer en Islande de tout ce qui est crampons, piolets, cordes, baudrier, etc… ça fait du poids en moins.
Après faut étudier le retour vers l'aéroport depuis le nord de l'ile.

Bon, c'est pas fini de proposer des idées farfelues comme ça ?? :-D

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 10 ans
La traversee Nord-Sud… Beau projet. Je m'y suis cassee les dents en 2003. Sur les 4 groupes expeditions croises, 3 abandons, 1 groupe est passe, avec bien sur de bonnes galeres.
Vouloir traverser l'Islande c'est un peu vouloir "tuer la bete en soi". Ce n'est pas une balade et c'est un bon test pour la traversee est-ouest du Groenland.

Cartes et itineraires. D'apres mon experience passee, je chercherai a prendre des contacts locaux pour recuperer des infos sur les enneigements, les risques d'avalanches a certains endroits de montee descente du plateau, couloirs de vent extreme, zones de degel infranchissables en cas de redoux (formation de "lacs"smile, nouveau barrage et donc lac, etc. Le relief de l'Islande n'a pas beaucoup de mysteres, avec une carte generale tu sais ou sont les glaciers, les "pics", les fjords. Tu peux acheter les cartes detaillees sur place en arrivant. C'est ce que nous avions fait tout simplement. Cartes au 50 000ieme. Mais 100 000ieme peut suffire. Et oui !

Le pb en Islande : le vent extremement violent et les redoux. Deux outils de survie : le telephone et la pelle a neige pour faire un trou.

Toutes ces infos peuvent etre decourageantes ? Non, il ne faut pas le prendre comme ca ! Tout ce que tu sauras avant t'empechera de stresser pendant.

Catherine
Modifié il y a 10 ans
j'ai dit plus haut " à peine un succès sur trois tentatives "

Catherine nous réconforte avec
un succès sur 4 tentatives !!!

c'est bien pour cela que pour l'instant, ça ne reste qu'à l'état de projet pour moi, d'ailleurs j'étais allée au SPITZBERG en 2007
car je n'avais pas réussi à trouver mon bonheur auprès des agences pour l' ISLANDE N/S.
mon raisonnement à l'époque avait été de choisir le SPITZBERG pour connaitre de bonnes tempêtes afin de préparer l' ISLANDE quand l'occasion se présenterait .
les tempêtes , on en a eu de belles, mais ça ne semble pas vraiment proche des conditions rencontrées fréquemment en ISLANDE ….

Je réfléchis à la reflexion de Catherine :
quelle bête est en moi ??? :roll: :roll:
Modifié il y a 10 ans
Merci pour le lien !

http://www.ourfootprints.de/gps/mapsource-island_e.html

Une fois ouvert dans Mapsource, la carte s'affiche parfaitement mais impossible de faire apparaître le profil des itinéraires que je trace et la définition automatique d'un itinéraire ne fonctionne pas…
Ces problèmes me sont particuliers ou sont-ils propres à ce lien ?
Modifié il y a 10 ans
Catherine a écrit:
… c'est un peu vouloir "tuer la bête en soi".
Faut que je traverse plusieurs fois ? :roll:

Catherine a écrit:
… c'est un bon test pour la traversée est-ouest du Groenland.
Ahhh, soupirs …..
Il va me falloir plusieurs vies pour tout faire ce qui me trotte dans la tête.

Catherine a écrit:
Toutes ces infos peuvent êtres décourageantes ? Non, il ne faut pas le prendre comme ca !
Tient, ça aurait tendance à avoir l'effet inverse chez moi. :-D


stef a écrit:
Une fois ouvert dans Mapsource, la carte s'affiche parfaitement mais impossible de faire apparaître le profil des itinéraires que je trace et la définition automatique d'un itinéraire ne fonctionne pas…
Et c 'est …. nomal.
La carte du lien (gratuite en plus) ne gère pas la dénivelé (on a quand même quelques indication écrites dessus) et n'est pas "routable", ce qui explique qu'on ne puisse pas faire de trace automatique.
M'enfin vu la taille du pays et son poids en MO, on se doute par rapport à une carte Française qu'il va y avoir des infos en moins. ;-)
Ca permet quand même de donner un peu à manger à son GPS (GARMIN) et c'est pas mal.

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 10 ans
Euh, on est combien à avoir cette idée en tête ?
J'ai mis un message sur le forum "Coéquipiers", et j'ai failli passer à coté de ce même sujet sur ce forum "Expéditions à l'étranger": traversée de l'Islande…

Moi aussi ça fait longtemps que ça me tente, et au moins 2 ans que je m'intéresse au sujet de façon plus ou moins suivie. Je mets ici une petite description de mon projet et ce que j'ai pu accumuler comme infos pour le réaliser, et qui répond à certaines questions de cette discussion.

Ce que je verrais, c'est Reykjavik - Akureyri. Environ 300 km, avec un trajet assez proche du circuit 3 de Christophe. Je compte environ 3 semaines, plus 1 de transport, achats sur place, tourisme, … Il n'y a pas de dénivelés importants, un certain nombre de refuges au cas où, des sources chaudes, pas de champs de lave (d'après la carte), des transports au départ et à l'arrivée. Les 100 premiers km sont en zone "habitée" (tout est relatif !) mais donc avec des possibilités de repli si nécessaire, et ça permet de se familiariser avec l'environnement avant de se lancer vraiment dans l'aventure …

TRANSPORT
Le billet d'avion avec Islandair était à 312€ il y a quelques semaines. Billet standard, donc on peut espérer que ce tarif soit valide encore quelques temps. Supplément bagage pour une paire de skis et de chaussures: 56€ A/R. Franchise bagage: 20 kg + 6kg en cabine. Au delà, 10€/kg. Vu la quantité à envoyer pour ce genre d'expé, c'est la ruine. Il y a une alternative: envoyer par la poste. On peut envoyer des colis de 30 kg maxi pour environ 75€. Faut juste trouver une adresse de destination, à moins qu'on puisse envoyer poste restante (faut que je me renseigne). Louer des pulkas sur place (pas encore trouvé).
Pour les transports locaux, il y a des bus, pas très cher: 11€ pour Keflavik - Reykjavik avec une dépose à l'hôtel ou auberge de jeunesse, ou 54€ pour Reykjavik - Akureyri.
HEBERGEMENT
Il y a des auberges de jeunesse et des hôtels à des prix comparables à ceux de la France.
Et ici la liste des refuges
AGENCES
Icelandic Mountain Guides propose une traversée N-S en 10 j pour un peu plus de 1000€, avec nuits en refuge et sous tente.
Bon à savoir pour la période, ils font ça fin mars (du 16 au 25).
DIFFICULTES
D'accord avec les 3 identifiées: vent, manque de neige, rivières.
Pour le vent, il faut peut-être, en plus d'une bonne tente, une solution de repli genre sac de survie dans lequel on peut se réfugier si on ne peut pas monter la tente ou si elle est cassée ou déchirée. Mais le vent, ça peut être bien aussi, pour utiliser une voile de traction, si il n'est pas trop fort. J'espère m'y mettre à Noël. Quand ça marche bien, ça change complètement la donne au niveau des distances parcourables. Je crois que le record est de l'ordre de 500 km en une journée …
Manque de neige: Certains ont cassé leur pulka comme ça. des roulettes ? J'y crois pas. J'avais pensé un moment passer sur les glaciers, mais ça nécessite à coup sur des grosses montées et descentes pour accéder aux calottes, et les langues glaciaires ont l'air plutôt méchantes, sans parler de la météo.
Pour les rivières, je pensais qu'une paire de waders (bottes/pantalons de pécheur montant à la poitrine) pouvaient être utiles pour éviter de marcher dans l'eau glacée par -20° (certains l'ont fait). Mais bon, ça permet pas de traverser des fleuves non plus !
Pour le manque de neige et les rivières, suivre plus ou moins les pistes permet probablement d'avoir un sol plus régulier (moins destructeur pour les pulkas), et des ponts ou des gués.
CARTOGRAPHIE
En plus de GoogleEarth moyennement utilisable dans cette région faute de photos précises, il y a ici une carte et une couverture photo très bonne mais partielle. C'est suffisamment fin pour de se faire un peu une idée des difficultés qu'on peut rencontrer. J'ai aussi des cartes papier au 1/250000 que j'ai numérisé partiellement et assemblé. Ca fait une très grosse image, mais si ça intéresse quelqu'un pour dégrossir …
MÉTÉO et WEBCAMS
Ce que j'ai trouvé de mieux pour la météo et de plus représentatif pour les webcams.
J'ai pas d'info sur la direction habituelle des vents. Ce que j'ai vu le plus souvent quand je regarde la météo, c'est peut-être un axe NE/SO, dans les deux sens, mais j'aimerais bien trouver des statistiques, si possible selon la période de l'année (par mois par exemple). Si quelqu'un a …
JOUR
Je trouve que randonner de nuit, c'est rigolo si c'est ponctuel. Mais si c'est tous les jours, ça doit être vite pénible. Pour peu qu'on avance de nuit dans le brouillard, autant tourner en rond dans un congélateur !
On peut trouver la durée du jour à toute date et en tout point du globe ici.
MATÉRIEL
Je pense que le matériel d'alpinisme est totalement superflu en tant que tel pour une traversée sans ascension ni glacier. Par contre, une corde légère peut être utile pour assurer une traversée de rivière, franchir un talus raide … Mais ça n'est que mon point de vue.

Voilà un peu ce que j'ai pu glaner au fil du temps.
Pas sur que ce soit pour cette année pour moi, mais pourquoi pas si une expé se monte …
Modifié il y a 10 ans
ouai je me suis renseigné aussi sur une traversée n / s de l'island mais j'ai l'impression que c'est pas mal d'emmerde à choisir je preferer faire une traverser e / o du groenland qui doit etre plus facile
Modifié il y a 10 ans
merci à walle pour ses recherches
pour les bagages cela confirme les infos que j'avais ( en plus l'apport en nourriture est limité pour l' ISLANDE )

en début d'après midi , passage chez mon banquier qui me tannait depuis plusieurs semaines pour que j'y passe…( parait qu'il ne m'avait pas vue depuis trois ans )

première phrase après m'avoir dit bonjour : "eh alors cette traversée de l' ISLANDE ??? "
grr… au moins il a de la mémoire !!! je ne me rappellais même pas lui en avoir parlé , et voilà qu'il me remue encore le couteau dans la plaie…

je me suis dit que c'était vraiment
un serpent de mer * cette histoire ….

* WIKIPEDIA me confirme qu'au sens figuré, il s'agit d'un sujet peu crédible apparaissant de façon récurrente..

Bon, un serpent est en moi …la bête commence à être identifiée :lol:
Modifié il y a 10 ans
Y ,a plus qu'à aller le tuer ! :-D

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 10 ans