Voyage en Laponie Finlandaise

un seul mot SUPERBE et bonne continuation.
Modifié il y a 9 ans
Merci pour vos messages.
On s'est regalés.
Nous sommes à Helsinki et allons malheureusement quitter ce beau pays dans quelques heures.
Dès notre retour, je repondrai à vos messages et vous donnerai des details et des photos.
En attendant, vous pouvez consulter notre site

(Edit accents)
Modifié il y a 9 ans
Coucou,
Nous sommes rentrés de notre beau périple en Finlande. Un mois sur place permet de bien s'immerger et de prendre son temps.
De ce fait, on a aussi l'impression d'avoir raté une saison : passer de la neige partout à du vert partout et à des températures estivales ça fait drôle. Mais le plus dur est certainement de passer du calme de la Finlande à l'effervescence de notre pays.
Notre raid de 10 jours (environ 150 km) dans le parc national Urho Kekkonen s'est bien déroulé. Quand j'aurai un peu de temps…, je ferai un article détaillé à propos de ce parc qui peut être une bonne destination pour goûter aux beaux espaces naturels finlandais.
Ce parc est très bien équipé en refuges distants en moyenne de 15 km (nous transportions quand même le matériel de bivouac au cas où). Dans la zone sauvage où nous étions la plupart du temps, il n'y a aucun balisage entre les refuges. Les gardes du parc le sillonnent régulièrement (tous les 2 ou 3 jours) en motoneige ce qui permet d'avoir une trace et surtout de la neige tassée (plus de trace s'il neige ou s'il y a du vent !). Attention cependant aux traces laissées par les éleveurs de rennes qui sont de fausses pistes n'allant pas de refuge en refuge.
Nos skis relativement courts rendaient très difficile la progression hors trace (cf photo Etape8-trace)(je ne suis pas à genoux !).

Comme toujours, tant que les conditions météo restent classiques, c'est relativement facile et abordable par tous ceux qui ont déjà goûté à des séjours itinérants en hiver dans nos contrées. Par contre, si ça se gâte, ça peu vite devenir engagé.
Nous avons eu vent (via les livres de bord dans les refuges) de quelques infortunes comme :
- "arrivé de nuit, mis 12 heures pour effectuer les 15 km de l'étape" (nous en avons mis 4 dans de bonnes conditions).
- "avons bivouaqué à 200m du refuge que nous n'avons trouvé que le lendemain"
- "avons fait demi tour après perte des traces"
- "neige trop profonde pour rejoindre le refuge de "


Merci pour vos messages, vous comprendrez qu'il était difficile d'y répondre depuis nos quelques accès internet, mais je vais essayer de me rattraper.

vudub199 a dit
Tu avais de l'expérience en ski avec les chiens? ça doit être génial et tu dois avancer assez vite!
Oui je commence à avoir un peu d'expérience. Comme tout, c'est génial quand ça se passe comme tu le souhaites. C'est à dire quand ils tirent réellement et dans la direction où tu souhaites aller ! Tu pourras lire dans les récits du raid qu'il y a eu des jours avec et des jours sans. Les seuls cas où tu es à peu près sûr qu'ils vont tirer c'est en descente ! et là les sensations sont garanties.
Dune façon générale, les malamutes ne sont pas des chiens très rapides mais ils sont puissants et endurants. Alors plus que d'aller vite, ils te permettent d'éviter les peaux dans certaines côtes et te permettent de t'économiser un peu.

par contre avec le chien devant et la pulka derrière c'est pas trop galère de rester en équilibre?
Aucun problème d'équilibre tant qu'ils tirent dans l'axe ! De plus, ils sont reliés à nous via un amortisseur. Mais il faut être vigilant par rapport à leurs brusques changements de direction.

J'ai passé 3 mois en Finlande en 2006 (Tampere) mais j'ai pas eu l'occasion d'aller en Laponie… faudra que j'y retourne!
Nous pensions passer plus de temps en Laponie (d'où le titre de notre site) mais en traversant la Finlande pour y monter, nous avons trouvé des paysages qui nous ont attirés et nous en avons donc profité. En fait pour qui aime la nature, les grands espaces et le blanc de la neige tout est à explorer. "Laponie fait plus rêver mais chaque région a son charme.

Bouran32 a dit
Nous nous sommes croisés entre la cabane d'Ala-valkeinen et celle de Peurappirti. J'ai passé 3 semaines à Hossa avec mon fils de 13 ans et mes 9 alaskans. Question température, en début de séjour nous avons eu une semaine à - 34° avec - 42° la veille de notre arrivée.
Effectivement je vois bien où c'était. Dans les ordres donnés aux chiens on avait bien entendu que vous étiez français. Mais ta préoccupation comme la mienne était qu'ils y obéissent afin d'éviter un emmêlage général !
Janvier et février ont effectivement été assez rigoureux, mais aux dires des finlandais, ça fait au moins 25 ans qu'ils n'ont pas connu de mois de mars aussi doux. Nous avons eu quelques fois -15 mais le plus souvent c'était entre 0 et -5. Sylvie s'en est réjouie, mais pour ma part je trouve que ça manquait un peu à l'ambiance. Je n'ai pas utilisé la moitié des vêtements emmenés, je n'ai jamais mis mes moufles de montagne. On a même eu de la pluie !


forez a dit
Bon raid à vous et prenez garde si le redoux vient à ces poches d'eau qui se forment entre 2 couches de glace.

Il n'y a que les chiens qui sont passés à l'eau ! mais ils l'ont cherché.
J'ai eu une seule frayeur dans l'avant dernière étape : un grand bruit et dans la foulée un affaissement de 10 cm. T'accélères et t'est prêt à t'allonger, mais ça c'est arrêté là, pas de trou, pas de contact avec l'eau (c'était du style photo Etape8-affaissement en moins pire!

Voici quelques photos (il y a même des belles têtes de loulous puisqu'il y a des amateurs) :
Modifié il y a 9 ans
Merci Pat, ça fait toujours autant rêver!
Beau périple…
Modifié il y a 9 ans