A propos des cotes de ski

Nicolas Masson a écrit :
Concernant le matériel :
Dans la gamme du matériel de rando nordique, tu pourras trouver sans difficulté des skis et des chaussures plus adaptés pour tourner en descente que les E99 et que (surtout) les salomon X-ADV4.
Ce n'est même pas la peine d'aller jusqu'aux extrêmes Outtabounds préconisés par Régis.

Oui, je n'en doute pas une seconde.
Tu m'as d'ailleurs conseillé certains modèles dans un autre post, modèles que je n'ai pas eu l'occasion d'avoir entre les mains.
J'espère quand même que ce n'est pas aussi "Fisher Price" que le 69 de Salomon…
D'ailleurs, personne n'a réagi à ma question:
Faut-il vraiment investir 500€ pour avoir un ski de randonnée de qualité?!

Au point où tu en es de ta réflexion, quitte à avoir
- des fixations articulées à la montée que tu bloques à la descente,
- des peaux dès que c'est plat ou ça monte,
- des skis larges, lourds et pas cambrés,
Pourquoi ne pas t'orienter directement vers du ski de rando alpin ?

Ta réponse m'intéresse.

J'ai moi même les trois pratiques :
- rando nordique,
- rando "telemark",
- rando alpine.

Je pense qu'il y a beaucoup à dire sur ce qui les différencie, pourquoi choisir l'une plutôt que l'autre pour un terrain et un parcours donné, les sensations variées qu'elles procurent.

Ma démarche est simple au départ, mais difficile à concrétiser:
Je n'ai pas les moyens de me payer 3 ou 4 paires de skis qui correspondrait chacune à une pratique bien particulière.
J'ai l'habitude avant d'acheter de me renseigner, et en général, je préfère prendre le meilleur de ce qui se fait, meme si le prix fait mal.
Acheter pas cher et mauvais, c'est acheter deux fois, et comme dirait l'autre, je suis trop pauvre pour ca :-D

Je n'ai donc pas d'autre choix que de me mettre à la recherche d'un compromis.

Je n'ai pas d'à priori, j'observe.
Je trouve le monde du telemark très vivant, très novateur.
Certaines petites entreprises se bougent pour faire avancer le truc.
Je constate, c'est tout.

J'ai lu pendant des heures et des heures, tout épluché, même des trucs que je ne toucherai jamais, et j'ai vu/lu des jeunes qui foncent, des vieux qui ne lâcheront jamais leur Voile 3-Pin, des qui crachent sur les gros skis, des qui ont fait de belles ballades avec des fixs pas prévues pour ca mais qui ont bricolé quelque chose "en plus", des qui adaptent une fix ultra moderne avec leur ski préféré qui a déjà 15 ans…

Bref, il y en a pour tous les gouts, et ca bouge…

Comme tu le dis, du matos purement alpin ferait peut-être l'affaire.
Oui, un ski léger ( à peine plus que les skis nordiques), une fix Dynafit TLT, elle aussi ultra légère.
Oui… sauf que je n'ai que très rarement lu de récits de gens qui font de la rando "légère" avec ce genre de matos.
Et ceux qui l'ont essayé essaient d'en dissuader les autres!

En Telemark, tout au contraire…
L'évolution des fix va justement dans ce sens-là.

Je ne doute pas qu'un ski idéal pour la rando soit léger, parabolique mais pas trop (et surtout pas autant que la tendance actuelle), avec des fix simples, polyvalentes.

Mais je dois trouver un compromis entre alpin, nordique et ski de fond…

N'est-ce justement pas le Challenge que risque d'atteindre le télémark d'ici à quelques années?

- Des fixations articulées à la montée que je bloquerais à la descente?
Oui, un simple clic.

- Des peaux dès que c'est plat ou ça monte?
Les peaux à colle, dans 5 ans, c'est fini.
Y'a par ci par là des gens qui ont trouvé des alternatives viables, soit avec d'autres matériaux, soit avec des méthodes de fixations différentes, et la colle va disparaitre.
En ce qui me concerne, par chez moi, ca monte légèrement, parfois beaucoup, sur tout le retour vers la maison, je ne monterais donc les peaux qu'une fois et les démonterais devant la porte en arrivant.

- des skis larges, lourds et pas cambrés?
Des skis pas trop larges, ou du moins pas autant que les monstres qui se font en ce moment, des skis plutôt lourds, oui… mais seulement parce que je n'ai pas les moyens de me payer de l'ultra léger et que ca passe quand même avec certes un peu plus d'effort.
Et encore, relativisons… nous parlons ici d'une différence de poids d'un peu moisn d'un Kg…
Quant à la cambrure, c'est certainement un compromis de plus à faire…

Une fois de plus, je n'affirme rien, je fais le point sur mes réflexions, mes besoins, et ce que j'ai pu glaner comme infos.
D'ailleurs c'est très étonnant de voir comme les opinions divergent d'un pays à l'autre….
Modifié il y a 8 ans
piquepique a écrit :
D'ailleurs, personne n'a réagi à ma question:
Faut-il vraiment investir 500€ pour avoir un ski de randonnée de qualité?!

Non.

Chez Telemark-Pyrénées :
(pardon, Régis, mais Aventure Nordique vend du matériel que je ne connais pas encore…smile

Skis Fischer Snowbound 229€
Fixations Voilé Heavy Duty Mountaineer 59€
Chaussures Scarpa T4 219€
Demi-peaux Black Diamond 69€
TOTAL 576€

(c'est ce que j'ai)


Ou alors

Skis Fischer Outbound 195€
Fixations Rottefella NNN BC Auto 55€
Chaussures Fischer BCX6 175€
Demi-peaux Black Diamond 69€
TOTAL 494€

(c'est un autre ensemble que j'ai eu la chance de tester l'hiver dernier, et qui m'a bien plu, dans un registre plus "nordique" et moins "telemark"smile
Modifié il y a 8 ans
"Mais je dois trouver un compromis entre alpin, nordique et ski de fond…"

….en espérant que tu trouveras un terrain adapté a
ce ski idéal !

En fait, suis les conseils de Nicolas :
les deux panoplies qu'il te propose sont des options
sérieuses et couvrent une large gamme de randos . Le
matériel est important en rando nordique mais sa seule
vraie valeur est de te permettre d'aller dans des endroits
ou tu n'iras jamais en ski de fond ni en ski de rando
alpine et, dans ces endroits , il y a des petits lapins, des petits oiseaux , des arbres , des tas de trucs…
Garde la rando alpine pour plus tard et regarde passer les skieurs de fond ( c'est relaxant comme tout de
les regarder tourner en rond , c'est un spectacle qui
m'apaise… )
Modifié il y a 8 ans
piquepique a écrit :
Mais je dois trouver un compromis entre alpin, nordique et ski de fond…

N'est-ce justement pas le Challenge que risque d'atteindre le télémark d'ici à quelques années?

Je pense au contraire que l'histoire récente du "telemark" indique plutôt la tendance inverse. On ne va pas vers la synthèse mais vers la spécialisation : un certain "telemark" s'éloigne du ski nordique avec les chaussures rigides, les fixations actives, les fixations articulés et la NTN…

Je mets des guillemets autour de "telemark", parce que, comme je viens de le dire par ailleurs, ce n'est pas un discipline ni une pratique en soi. C'est juste une technique de virage.

A ce titre le "telemark" ne risque pas plus que le "chasse neige" ou la "conversion aval" de réaliser un compromis entre nordique, fond, rando, alpin etc.

Pour t'aider dans ta réflexion, en m'appuyant sur mon expérience de plusieurs pratiques, je pense que le matériel le plus polyvalent qu'on puisse trouver dans le monde du ski actuellement se trouve au rayon "randonnée nordique", et pas au rayon "telemark". Et que si le secret de la polyvalence existe il ne se cache pas à mon avis dans un ski ou dans une fixation, mais plutôt dans une chaussure - c'est le choix déterminant.
Modifié il y a 8 ans
Robert, je voudrais rendre hommage à ton obstination qui force le respect à ne pas utiliser la fonction « citation ».

J'y vois comme un mantra destiné à l'élévation des jeunes générations : « Oui l'informatique fait partie de mon quotidien mais, en tant que sujet pensant et agissant, c'est moi qui commande sacré bordel ! ».
Modifié il y a 8 ans
un mantra destiné à l'usage des jeunes générations ?
L'hypothèse est séduisante …Je te remercie de tout
coeur de l'avoir échaffaudée …
Mais une telle hypothèse a aussi le mérite d'écarter ( peut-ètre un peu vite ) l'hypothèse plus probale d'une sénilité
bien établie …L'Histoire jugera! :-D :-D :-D
Modifié il y a 8 ans
Petit update après quelques jours de réflexion:

finalement, tout se précise, je viens d'acheter une fix Rottefella Super Telemark d'occasion, ce qui me permettra de me faire une idée de ce type de fixation.

Je vais la monter dans un premier temps sur les skis Rossignol Pow'air dont j'ai parlé au début de ce sujet, avec des bonnes vieilles Crispi montantes, en cuir.
Un ski lourd (boooo quoi, 3200gr la paire :-D ) et des chaussures en plomb (je frôle les 4kg avec), j'ai intérêt à soigner le vissage de la fix…
Des conseils à ce sujet (le vissage)?

J'ai bien conscience que ce ne sera pas l'idéal, mais je n'ai pas l'opportunité de tester du matériel dans un magasin ou dans une station de ski… ne reste plus que le TIY (Test It Yourself :-D )
Au final, je finirai bien par le trouver, LE trio ski-fix-chaussures idéal (pour mon cas).

Merci en tout cas pour vos contributions!
Modifié il y a 8 ans
Tiens nous au courant de ce fameux montage !!!
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
tu as parfaitement raison il faut experimenter et se faire une idee par soi meme.Evidement le poids c'est pas un cadeau.
Et j'aime bien le bricolage un peu trop meme,alors bonne chance et surtout pour suivre Regis donne nous tes impressions.
Modifié il y a 8 ans