comparaison ski

Bonjour,
je suis intéressée pour avoir des infos sur le ski de rando nordique.
Je suis une adepte du ski alpin en poudreuse et je m'ennuie sur les pistes. J'ai testé le ski de rando mais je trouve frustrant de monter pendant des heures pour une descente trop courte au final.
Gamine j'ai fait un peu de fond et il y a peu je me suis initiée au skating. Je trouve ça très sympa mais je me suis prise des gamelles mémorables en descente.
On m'a parlé du ski de rando nordique et ça m'a donné envie de tester ça en lozère. DU coup, j'ai quelques questions:
Est-ce qu'on peut se faire plaisir en descente comme en ski alpin hors piste malgré le fait que les talons ne soient pas tenus?
Est-ce que le ski glisse suffisamment sur le plat et n'est-ce pas lourd en montée comme le ski de rando?
Merci pour vos avis.
Kris
Kris
Est-ce qu'on peut se faire plaisir en descente comme en ski alpin hors piste malgré le fait que les talons ne soient pas tenus?
Avec le talon libre, tu vas pouvoir te faire plus encore plaisir en descente, en découvrant une autre façon de skier, un autre rapport à la glisse, à la neige… bref, tu vas découvrir de nouvelles sensations qui feront que tu ne voudras plus jamais attacher ton talon smile
Kris
Est-ce que le ski glisse suffisamment sur le plat et n'est-ce pas lourd en montée comme le ski de rando?
Le fait d'avoir des écailles sous la spatule (et pas des peaux) te permet justement de véritablement glisser avec tes skis sur le pas, plus encore si tu maîtrise bien le pas alternatif… et le matos en SRN (tout dépend quand même des skis que tu choisis) est relativement léger et sait se faire oublier en montée !
0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Bonjour Kris,
Bienvenue sur le forum du Ski de Randonnée Nordique !

En ski de randonnée nordique, tu prend un grand plaisir à la descente, mais si c'est uniquement cela que tu recherches, alors il est possible d'être frustré. En SRN, on progresse souvent dans une alternance de montées / descentes / plats, etc… Si on compare avec le ski de rando, la plupart du temps, les descentes en rando nordique sont moins longues, mais elles sont plus nombreuses ! Parce qu'après la descente, on remonte, on va sur du plat qui nous permet d'accéder à une autre descente, etc… 
En clair, le SRN est un ski de déplacement, d'immersion qui ensuite te permet de profiter des joies de la glisse. Mais tu risquera toujours d'être frustré par rapport au ski alpin mécanisé qui te permet de faire X descente à la journée.
Toute la difficulté et la force du SRN, c'est d'avoir le talon libre. Avec le matériel moderne et un peu de persévérance au début, tu constateras tout l'intérêt d'avoir toujours le talon libéré… Tu pourras avaler les reliefs sans interruption, en optimisant…. la glisse… pour ton plus grand plaisir ! C'est les états de neige qui peuvent rendre les descentes compliquées. Le plus du skieur de randonnée nordique, c'est qu'il est capable de skier en toute neige. Quelque soit l'état de neige, il ira skier…
La glisse sur le plat ? Il n'y a pas mieux que des skis de randonnée nordique en progression, hors des traces. Le déroulé de pied permet d'aller vite et loin sans se fatiguer. Même remarque pour la montée. Le ski de rando nordique est un ski efficace et léger.
Tiens nous au courant et bons préparatifs !
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Kris
On m'a parlé du ski de rando nordique et ça m'a donné envie de tester ça en lozère.
Je n'ai jamais pratiqué le ski de rando alpine, mais je pense en savoir suffisamment pour dire qu'il n'est pas adapté à la Lozère. Par contre, le ski de rando nordique, oui, et la Lozère en est un petit paradis ! smile
Tu peux faire une recherche sur le forum avec des mots comme Aubrac, Margeride ou Mont Lozère !
Aux réponses précédentes, je rajouterai que contrairement au SRA qui impose des chaussures en plastique rigide, en SRN, tu peux choisir des chaussures en cuir, ce qui fait que tu te déplaces comme si tu marchais (rapport au fait de pouvoir plier les arpions), et en plus tu glisses smile
Modifié il y a 4 ans
Bonsoir à tous et surtout merci pour vos infos. ça me donne franchement TREEEES envie d'essayer !
Reste à trouver où et à qui louer le matériel.
J'imagine qu'il doit y avoir des sorties prévues aussi par le CAF ou autres asso….?
Kris
Est-ce qu'on peut se faire plaisir en descente comme en ski alpin hors piste malgré le fait que les talons ne soient pas tenus?
Est-ce que le ski glisse suffisamment sur le plat et n'est-ce pas lourd en montée comme le ski de rando?
En venant sur un site dédié au ski de randonnée nordique, ne soit pas surprise de lire que le SRN c'est super et qu'il n'y a pas mieux.
Si tu cherches avant tout le plaisir en descente, au point que tu trouves le ski de rando alpin frustrant parce que la descente est trop courte, tu risques d'être déçue par le SRN.
C'est vrai qu'en début de saison, nous sommes toujours très enthousiastes (et le reste de l'année aussi)… Le SRN est loin d'être le meilleur ski en descente.
Il faut l'envisager autrement.  Comme indiqué plus haut. Ensuite, lorsqu'on perçoit le plaisir qu'il procure, on ne se focalise plus uniquement sur la descente qui est un plaisir parmi tant d'autres.
Ceci etant, la rando Nordique est diverse et variée… Elle peut être très orientée vers une pratique de descente… 
Praticien du Ski Sauvage.
Je me doute bien que ce n'est pas un ski orienté exclusivement descente. Le sens de ma question était plutôt de savoir si on se fait plaisir en descente parce que, pour ma propre expérience:
- que ce soit en skating ou en alternatif, les descentes, c'est juste la galère (difficile à contrôler) avec des mauvaises chutes (alors que malgré le nombre de chutes que j'ai faites en ski alpin, je ne me suis jamais faite mal); cependant, en skating, j'aime le plat (j'adore le mouvement) et quand ça ne monte pas trop sinon, point de vue cardio, je ne suis pas;
-en ski de rando, le matériel étant lourd et rigide avec en général des montées très raides et physiques, je trouve que la récompense de la descente n'est pas à la hauteur de l'effort que ça nécessite.
- j'aime beaucoup la rando en raquettes et je regrette à chaque fois de ne pas avoir de ski quand une descente se présente.
Donc si la montée en SRN est plus légère et plus souple qu'en SRA et qu'en descente il est possible de se faire plaisir malgré le talon non tenu, ça me va! smile Que demande le peuple?!
Bonjour Kris !
Pas très malin un clavier dans les mains, je tente une réponse point par point entre tes lignes
Kris
Je me doute bien que ce n'est pas un ski orienté exclusivement descente. Le sens de ma question était plutôt de savoir si on se fait plaisir en descente parce que, pour ma propre expérience:
la réponse est oui !
- que ce soit en skating ou en alternatif, les descentes, c'est juste la galère (difficile à contrôler) avec des mauvaises chutes (alors que malgré le nombre de chutes que j'ai faites en ski alpin, je ne me suis jamais faite mal);
Le matériel de ski de fond n'est pas conçu pour tourner, mais pour tirer droit et vite, d'autant plus que les pistes sont damées. Après c'est l'expérience du skieur qui fait qu'il tient debout. Mais le matériel de SRN est plus stable, et tourne plus facilement.
cependant, en skating, j'aime le plat (j'adore le mouvement) et quand ça ne monte pas trop sinon, point de vue cardio, je ne suis pas;
-en ski de rando, le matériel étant lourd et rigide avec en général des montées très raides et physiques, je trouve que la récompense de la descente n'est pas à la hauteur de l'effort que ça nécessite.
Le matériel de SRN est souple (dans le sens agréable) en choisissant des chaussures en cuir. Il existe des coques plastiques avec les arpions articulés, mais je ne connais pas.
Question poids, je ne peux répondre…

- j'aime beaucoup la rando en raquettes et je regrette à chaque fois de ne pas avoir de ski quand une descente se présente.
Donc si la montée en SRN est plus légère et plus souple qu'en SRA
C'est l'intérêt du SRN de proposer des écailles sous les skis qui permettent d'arpenter des terrains doux, sans être obligé de "râper" la neige avec des peaux de phoque
et qu'en descente il est possible de se faire plaisir malgré le talon non tenu, ça me va! smile
Suivant ton passé, il y aura peut-être une phase d'apprentissage. Mais comme il est possible de se faire plaisir partout suivant le niveau, tu pourras y aller progressivement.
Comme écrit plus haut, on se focalise pas que sur la descente, et on prend du plaisir partout.

Que demande le peuple?!
de la neige ! smile

Modifié il y a 4 ans
Bonjour,

Mon petit avis comme ça (qui ne vaut que ce qu'il vaut : j'ai peu d'expérience), c'est que le SRN est avant tout un ski de balade.
Si le but est vraiment de tracer des belles descentes, il vaut sans doute mieux opter clairement pour des SRA.
Donc pour moi le SRN est avant tout le remplaçant de la raquette, quand tu n'as plus envie de subir la neige et qu'au contraire tu souhaites en tirer parti en te faisant plaisir avec les petites descentes et l'intérêt de la glisse.
Je dirais aussi qu'il ne faut pas négliger que ça demande de l'apprentissage (je suis toujours très loin de manoeuvrer comme à la parade avec le talon libre) : aussi bien sur la technique de ski que l'apprentissage sur des neiges très diverses…  (donc je ne conseillerais pas à un raquettiste qui n'a jamais skié de passer au SRN sans se poser de questions et essayer)…
4981875N - 0698785E - 1761m
http://cedricleclercq.wordpress.com/