Conduire avec des chaussures de SRN

Salut
Je pratique le Telemark en milieu alpin (jusqu'au niveau 4.x). Toutefois maintenant je pratique essentiellement avec ma gamine sur piste forestière. Donc un terrain qui se rapproche plus du SRN que du skirando. Je trouve mes Scarpa T2X un peu surfait pour cette pratique. Du coup je regarde un peu les chaussures plus souples et légères avec quand même un spoiler ou une structure rigide à l'arrière, type Fischer BCX 875, Fischer BCX 675, Alpina Explorer 75. L'idée serait de les acheter d'occasion ou en promo, car je n'en ai pas vraiment besoin, je garderai les chaussures plastiques pour les milieux alpins. Ca serait donc pour plus de confort et de légèrté, et aussi pour tester ce que ça donne en télémark (et en fonction du résultat j'ai aussi comme projet de les modifier pour y renforcer la rigidité si elle est insuffisante). J'aimerai aussi réduire la logistique, donc idéalement partir de chez moi avec les chaussures aux pieds, d'où ma question: peut-on conduire une voiture avec des chaussures de SRN de ce type? Peut-on aussi marcher "normalement" avec? (on peut presque avec des chaussures rigides, mais ça reste assez désagréable, surtout sur du dur). Pour info je n'ai aucun problème pour conduire avec des chaussures de canyon (visibles ici: http://www.bestard.com/ficha.php?idioma=eng&t=465-0880-Canyon-Guide , c'est comme des grosses chaussures de rando pédestre).
Merci!
Bonjour fredi,
Je conduis sans problème avec mes Alpina ( genre BC 2050 ) aux pieds …
La semelle est un peu plus rigide que la normale et demande une petite période d'adaptation pour actionner les pédales.
On a à peu près la même sensation que si on conduisait avec de bonnes grosses chaussures montantes.
Mes Alpina sont à la norme NNN-BC.
Je n'ai donc pas le bec de canard comme sur les N75 à l'avant et ne sais pas par conséquent s'il constitue une gêne…

smile    eria   smile
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Je conduis aussi avec mes Salomon XA, mais qui n'ont pas de bec de canard.
JMC
Bonjour, smile
J'ai toujours fait du ski de rando avec des normes SNS, Salomon (ils ont abandonné le SRN) et depuis 4 ans avec des NNN, d'abord des Fischer et depuis 2 ans des Rossignol. je trouve ces dernières beaucoup mieux conçue et finie. C'est donc le même type de fixations que mentionne eria dans son post. 
Pour marcher ça va bien comme chaussures, mieux que celles typés ski de fond de piste. j'ai même une paire de skis de fond de classique montée avec ces fixations, ça m'évite d'avoir plusieurs paires et type surtout de chaussures. Mais c'est certain que les chaussures de rando nordique sont moins rigides que des chaussures de skating, mais qui ne sont pas du tout adaptées à la marche et la rando en déroulé de pied. Les chaussures de classique du nordique quant à elles sont très "pliables", plus souples au niveau des doigts de pied mais moins rigides que celles de rando nordique. 
Le nordique c'est une alchimie compliquée entre souplesse du déroulé du pied et rigidité en tenue, suivant l'utilisation.
J'ai mes chaussures de rando nordique aux pieds pour effectuer les 15 km qui me sépare de la neige. Après, s'il fallait faire une heure de voiture, ça serait moins agréable.
Comme skis j'ai des Fischer S-Bound 112 donc larges et c'est vrai que les puristes du SRN me disent que je suis un peu fou d'avoir monter ce type de fixations/chaussures sur ce type de skis, mais chez moi dans le massif du Forez où je pratique, c'est un bon compromis en flottabilité du ski et légèreté/déroulé du pied de la chaussure. De plus j'ai un ski de 170 cm qui me permet d'aller dans les parties boisés et parfois touffues voire très encombrées, assez nombreuses, comme si j'étais en raquettes à neige.
Après si je change de skis, je descendrai d'une gamme en largeur, plus sur des 90 en spatule. Mais on a jamais le bon matériel au bon endroit dans les massifs vallonnés. C'est certain que dans les alpes, ça monte ou ça descend raide donc il y a peut-être moins de questions à se poser.smile
Modifié il y a 1 an
Merci pour les infos. Le bec de canard ne doit pas poser de problème, je compte rester en N75 pour pouvoir utiliser mes ski telemark 165cm, 72mm au patin, après peut-être me faire une paire très courte et large (120cm 80 ou 90mm) à partir de mini-ski qu'on trouve pas cher d'occasion avec une fix N75 que j'ai en rab.
Aucun probleme pour conduire ou marcher en swartissen norme 75
forez
J'ai toujours fait du ski de rando avec des normes SNS, Salomon (ils ont abandonné le SRN) et depuis 4 ans avec des NNN, d'abord des Fischer et depuis 2 ans des Rossignol. je trouve ces dernières beaucoup mieux conçue et finie. C'est donc le même type de fixations que mentionne eria dans son post.
Tu as quel modèle de chez Rossignol ?
Mes Alpina commencent à fatiguer un peu et je cherche un peu plus de maintien latéral pour mes prochaines chaussures …
merci.
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Les Rossignol BCX 10.

Jacou a des Crispi Svartisen en norme NNN et c'est vrai qu'elles ont l'air plus rigides avec 2 colliers de serrage (un sur la cheville comme les autres chaussures et un sur le coup de pied) en plus du laçage. Elles sont je pense plus lourdes, plus typées rando encore.
Mais elles sont aussi plus chères. Après elles durent peut-être plus également. Mes Rossignol ont 2 ans, donc un peu plus de 2 saisons et vers la pliure des pieds elles donnent des signes de fatigue. C'est un peu le mal logique des chaussures nordique pour le pas alternatif. Ce pas demande de la souplesse et même si elle est en partie créée par la rotation de l'axe de la chaussure sur la fixation, ça use quand même pas mal à cet endroit. smile

La droite est aussi usée à l'intérieur, le rembourrage au talon s'est crevé dès le début de l'hiver. je l'ai réparé avec une bande de toile collante, collée à l'intérieur sur la tige du tendon d'Achille. Et ça va …

Quand je les ai achetées j'ai bien essayé entre la pointure 40 et 41 (je fais jusqu'à du 42 2/3 pour certaines chaussures de course à pied ou randonnée) et j'ai opté pour le 40. Mon pied est bien tenu mais malgré cela, à force du mouvement de glisse en ski, il faut parfois que je m'arrête pour relacer/resserrer les chaussures afin d'éviter les frottements et les ampoules au talon, fréquentes en début de saison.

L'avantage des Rossignol, comme des Salomon que j'ai eues avant, c'est que le laçage se fait avec un cordon et un bloqueur, alors que les Fischer en étaient encore au lacet traditionnel, plus dur je trouve à serrer correctement.
Modifié il y a 1 an
Moi, c'est les languettes en thinsulate, un peu trop "thin" qui partent en lambeaux et du coup sont beaucoup moins "sulate" …
Mes Alpina, je les ai achetées d'occasion ( presque neuves ) et je termine ma troisième saison avec, sachant que l'hiver dernier, j'ai dû sortir 4 ou 5 fois maximum ….
A part le problème des languettes, elles tiennent le choc.
C'est juste que les renforts latéraux en plastique et la sangle de serrage velcro au niveau de la cheville s'avèrent parfois un peu justes en maintien latéral …
Je me verrais bien avec des renforts carbone et deux boucles de serrage micrométriques aux pieds.
La Rossignol BCX 12 serait parfaite, mais elle n'existe qu'en norme 75 …
Les Svartisen sont une option, mais c'est vrai que le poids, le prix et le surcroît d'entretien me refroidissent un peu …
Il faudra quand même un jour que je me décide à sortir de mon trou pour trouver à louer ce type de matériel et l'essayer !
Maintenant, trouver un loueur qui a du choix dans le genre, ce n'est pas évident …

smile   eria   smile
Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Bonjour,

Ca m'arrive de conduire sur des petits trajets avec mes Crispi Svartissen NNBC.
Autres commentaires sur post Surchaussures
Jacou