conseil pour débuter.. dans des circonstances particulières

Bonjour,
J'envisage, avec mon épouse, de faire l'hiver prochain un "treck" en ski de randonnée nordique (pour ceux qui connaissent : traversée hivernale de Yellowstone, proposée une fois l'an chez Allibert, ou si ça ne part pas, quelque chose en scandinavie ou Canada).
Problème : nous n'avons jamais pratiqué la discipline et ne sommes pas équipés.
Nous ne sommes tout de même pas totalement inconscients j'espère, car on pratique régulièrement la randonnée à pied, le ski de fond (version skating sur piste bien dammée), et le ski de randonnée alpine (régulièrement pour moi, madame est débutante). Si on n'a pas encore essayé la rando nordique, ce n'est pas par manque d'intérêt, mais le temps manque pour tout faire… et je m'épanoui pleinement en rando alpine, bien adaptée aux pentes des Pyrénées.
Le garage étant déjà plein de skis de skating, alpins, de rando alpine (pour ne parler que du matériel hivernal) on préfèrerais se tourner vers la location.
D'ou mes questions :
- Le projet est-il réaliste (commencer par du long et lointain) ?
- Quel type de matos conviendrait mieux ? (norme de fix, type de chaussures, type de ski et de système anti-recul, bâtons). Il peut faire très froid, c'est à prendre en compte je suppose dans le choix des chaussures.
- Ou louer ? (si possible région Toulouse, sinon secteur Chambéry / Grenoble mais location longue durée dans ce cas)
Merci de vos conseils éclairés.
Modifié il y a 11 ans
laurent-c a écrit :
(…smile
- Le projet est-il réaliste (commencer par du long et lointain) ?
Dans la mesure où c'est une randonnée encadrée, et que vous n'êtes pas  vraiment débutants en ski, ça ne me paraît pas irréaliste.
J'imagine que si une agence sérieuse le propose c'est que c'est possible. Sinon ils vous auraient mis en garde : "attention, réservé aux skieurs nordiques expérimentés".
- Quel type de matos conviendrait mieux ? (norme de fix, type de chaussures, type de ski et de système anti-recul, bâtons). Il peut faire très froid, c'est à prendre en compte je suppose dans le choix des chaussures.
Qu'en pense l'organisateur de la rando ?
Il doit pouvoir te renseigner sur le type de matériel qui convient le mieux sur le parcours prévu.
Autre facteur à prendre en compte : la disponibilité à la location.
En effet les parcs de location n'offrent parfois qu'un choix restreint. Un loueur donné ne proposera qu'une seule norme de fixations, ou qu'un seul type de skis (expérience vécue).
Vous serait-il possible de louer des skis sur place ? vous voulez louer des skis en France pour pouvoir faire des essais avant ?
Ce que je crois pouvoir dire sans connaître les spécificités du parcours envisagé :
1) J'imagine une traversée, donc plutôt de la distance à plat, inutile de choisir des skis larges et paraboliques.
2) J'imagine des neiges froides assez profondes donc il faut aussi éviter les skis trop étroits (<60mm) qui ne porteront pas assez.
3) Vous avez l'expérience du ski de fond en pas de patineur (ce que nos voisins français appellent "skating"smile et de la rando alpine, donc pas la culture du fartage, d'ailleurs je ne crois pas qu'on trouve des skis à farter à la location en France ?
- Ou louer ? (si possible région Toulouse, sinon secteur Chambéry / Grenoble mais location longue durée dans ce cas)
Sur Toulouse, je ne peux pas t'aider.
Autour de Grenoble, j'essayerai en priorité chez Altiplano (voir dans les pages pro du site).
Modifié il y a 11 ans
Salut Laurent-c et bienvenue !
Quelques compléments de réponse :Le lien de la fiche technique Allibert - Yellowstone - USAIl est indiqué dans la partie "itinéraire" : Niveau 3 : En moyenne : étapes de 5 heures par jour nécessitant la maîtrise du pas glissé et du pas tournant à la descente. Itinéraires au relief doux, en général damés.
Si vous skiez régulièrement en fond… vous n'aurez pas de difficultés à tenir le timing (en plus il n'y a pas de portage) ! Le projet est tout à fait réaliste. (Mais c'est bien de s'essayer avant !)
Matos : skis (tout convient) mais des skis polyvalent tels que Fischer Europa 109 ou Fischer Snowbound paraissent bien (uilisable sur piste - sauf dans les traces). (relativement large mais pas parabolique). + chaussures semi-rigide type Alpina BC 2050 (chaussures chaudes ayant une tenue correcte de la cheville en  version NNN BC car plus facile à trouver). Bâtons : ceux que tu utilises en ski de randonnée alpine.
Location : vers toulouse, je ne sais pas… mais il est impératif de tester avant !Pour les magasins de location, tu consultes l'annuaire des professionnels.Et puis si jamais, tu changes d'avis, s'équiper en randonnée nordique, ce n'est pas très cher (à comparer avec une location longue durée) et permet de varier et mixer les plaisirs (Nicolas Masson ne dira pas le contraire ) et c'est une belle activité à partager en couple !
 
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 11 ans
Régis Cahn a écrit :
Le lien de la fiche technique Allibert - Yellowstone - USAIl est indiqué dans la partie "itinéraire" : Niveau 3 : En moyenne : étapes de 5 heures par jour nécessitant la maîtrise du pas glissé et du pas tournant à la descente. Itinéraires au relief doux, en général damés.
(…smile
Matos : skis (tout convient) mais des skis polyvalent tels que Fischer Europa 109 ou Fischer Snowbound paraissent bien (uilisable sur piste - sauf dans les traces). (relativement large mais pas parabolique). + chaussures semi-rigide type Alpina BC 2050 (chaussures chaudes ayant une tenue correcte de la cheville en  version NNN BC car plus facile à trouver). Bâtons : ceux que tu utilises en ski de randonnée alpine.
Même si des skis "polyvalents" sont adaptés à tous les rypes de terrains (forcément !), le terrain décrit par la fiche technique est quand même assez spécifique. Il me semble quant à moi que du matériel plus léger et plus typé "ski de fond" sera mieux adapté à ce parcours en particulier. Dans la gamme Fischer je viserais plutôt E99 ou Outbound.
Pour les bâtons, de même : prendre assez long pour optimiser la poussée sur le plat. Des bâtons de taille "alpine" offrent plus de maniabilité et de versatilité en terrain accidenté : mais ça ne semble pas à votre programme.
Modifié il y a 11 ans
Merci de vos conseils.
En ce qui concerne "la culture du fartage", je l'ai..en glisse, fartage à chaud.  Pour la retenue j'ai pratiqué l'alternatif à farter dans les années 85 avant de bifurquer vers le patineur dès que ça a commencé à se pratiquer : il me reste des bases (poussette, klister). Cependant pour un raid avec neige changeante, non dammée, et pas tout le matériel à disposition il me semble plus facile de tabler sur des écailles : en plus avec la rando alpine et ses peaux de phoques j'ai pris l'habitude d'avoir une retenue à grimper aux arbres, sans comparaison avec la retenue minimale du pas alternatif où je cherchais avant tout la vitesse sur les pistes bien dammées de La Féclaz, à l'époque.
Le niveau physique du circuit ne nous inquiète pas en effet, chez Allibert on fait en général du 4 ou 5, parfois 6 en treck ou ski de rando. C'est juste l'idée de partir sur une discipline nouvelle pour nous qui me fait demander des conseils, même si la neige ça nous connait.
Je retient l'idée de matériel typé fond (sinon autant prendre des skis de rando alpine légers ! sauf qu'il manque les écailles..) non parabolique (de toute façon les skis droits ne m'ont jamais empêché de tourner) , large pour avoir de la portance , les neiges du nouveau monde ayant la réputation d'être plus légères et poudreuses que celles des Alpes ou des Pyrénées. C'est sûr que je vais choisir les skis en fonction des passages non dammés du circuit, même s'ils ne sont pas majoritaires, sinon je prendrait les skatings ! S'il y a beaucoup de plat dammé, le pas de patineur va d'ailleur surement nous démanger.
J'irai voir à l'automne au Vieux Campeur à quoi ressemblent les modèles de ski et chaussures que vous conseillez. Je ferai un tour à Altiplano quand je passerai dans mes alpes natales pour voir la famille.
Pas de location sur place car il est impératif pour moi d'essayer les chaussures avant (en ski de rando alpine je n'ai encore pas trouvé de modèle qui convienne vraiment à mes pieds larges, concours d'ampoules garanti à chaque raid, et en skating j'ai eu du mal à m'équiper aussi).
Je vise le standard NNN compte-tenu de vos réponses (ça nous changera, en skating on est équipé SNS pilot). Le matériel "norme 75" plus alpin n'est sans doute pas nécessaire pour ce trajet et ferai presque double emploi avec du matériel de rando alpine léger (type TLT).
Merci encore.
Modifié il y a 11 ans