Echange d'expérience technique

Bonjour à tous!

Après une deuxième sortie avec mes SRN, je me dis qu'en tant que grand débutant sur skis hors-piste je vais avoir besoin de conseils de pratiquants plus expérimentés pour progresser. Du coup j'ouvre ce poste qui pourrait être un lieu d'échange sur les pratiques de chacun du point de vue technique. Autant pour les débutants que pour les plus expérimentés!

Alors je lance l'affaire (smile):

+++ j'avais déjà posé la question "comment ne pas se tuer sur une piste étroite damée par les raquettistes en forêt en descente?!" On m'avait suggéré de prendre les 2 batôns dans 1 main et de faire frein à main : en effet j'ai testé et je pense qu'il y a du potentiel. En couplant ça avec un petit chasse-neige par exemple. Et en se baissant très bas pour tombe de pas si on doit tomber (!!!), et pour ne pas risquer la casse des bâtons si jamais on les prenait trop haut.

— lors de ma première sortie avec mes skis, la neige était poudreuse sur 3 cm sur une croûte assez dure, ce qui empêchait les skis de s'enfoncer. Du coup j'étais assez proche des conditions sur piste. Aujourd'hui c'était pas la même : neige profonde, plus ou moins légère suivant le versant (au sud, ça fond=humide et très lourd ; au nord, poudreuse lourde). Les skis s'enfoncent de 10 - 15 cm : en montée ça force -> une technique pour facilité la progression?!! (j'ai peu d'espoir d'améliorer ça malheureusement… Sauf changer de skis! J'ai des Sbound 98 au passage)
Et en descente, dans cette même neige, impossible de virer, de prendre ne serait-ce qu'une amorce de courbe (notamment côté sud où la neige était plus lourde ; mais côté nord avec une neige plus poudreuse ça n'a pas changé grand chose). Et dès que je prends un peu de vitesse, je "flotte" un peu plus, j'essaie de tourner, je mets un peu plus de poids sur un ski, il s'enfonce, l'autre continue à filer, et paf… J'vous laisse imaginer! Donc la je me demande bien c'est quoi la technique… A la fin je m'en sortais en chasse-neige, mais c'est un peu frustrant de ne pas profiter d'une glisse avec un peu plus de sensation. Quelqu'un peut commenter, conseiller?!! J'imagine que les rando alpins ont le même "problème" (qui ne doit certainement pas être un problème quand on connait la technique!).

Merci pour l'aide!!!
Ren
Modifié il y a 7 ans
Bonjour Ren.

Mon meilleur conseil : prend des cours, quelques heures pour te "débloquer" et ensuite pratique en t'analysant (plus facile à dire qu'à faire).

Sinon, achète le livre Le télémark : Du virage à l'élégance
de Lionel Condemine, c'est une bible qui répond à la plupart de tes questions.

Bon courage !
JMC
Modifié il y a 7 ans
Ren a écrit :


… Et dès que je prends un peu de vitesse, je "flotte" un peu plus, j'essaie de tourner, je mets un peu plus de poids sur un ski, il s'enfonce, l'autre continue à filer, et paf… J'vous laisse imaginer!

Ren

Bon …on imagine :-D
Dans ce cas de figure : vitesse lente , neige qui porte pas
T'avance un ski , tu baisse ton centre de gravité , tu t'équilibre tant bien que mal entre le ski avant et le ski arrière , comme on dit sur la notice et …et il ne se passe rien .
As tu pensé à pencher ton ski avant ?
Ben oui : faut aussi pencher ton ski avant vers l'intérieur , sourtout quand on ne va pas vite ….C'est comme un skate bord , un ski par certains cotés . Et la , miracle ton ski va tourner au lieu de s'enfonçer comme un plouc .. Il va tourner et tu vas peut ètre te retrouver par terre . Pas grave , tu recommence 100 ou 200 fois ….
Modifié il y a 7 ans
Merci pour les commentaires!
Petite précision : j'essayais de passer uniquement en virage dérapé! Pas de télémark encore! ça avait bien passé lors de ma première sortie, alors je pensais…

@Ducky63 : j'aimerais bien! Mais des cours de quoi? Télémark sur piste? -> peu développé à mon avis, et pas forcément adapté aux problématiques SRN? Ou ski rando alpin? Ou SRN? (peu d'offre de cours… Sauf dans le Jura!)

@Robert : J'aurais peut-être du essayer en télémark alors!!! Mais je ne me suis pour l'instant pas assez renseigné sur ce virage pour le tenter sur des neiges non damées. Mais effectivement tu as bien identifié mon problème : un de mes skis (l'intérieur je pense) se plantait systématiquement!!!
Modifié il y a 7 ans
Bonjour,

Apres avoir tenté comme toi, je me décide à prendre un cours demain: objectif maitrise de la descente. Un moniteur de ski nordique m'emmene sur les pistes d'alpin avec mes SRN…
Je te dirai si cela m'a été utile.
Il n'y a pas de mauvais temps que des mauvais vêtements. (proverbe norvégien…je crois..)
Modifié il y a 7 ans
Alors Vanauslo, ça a donné quoi? Utile?
Modifié il y a 7 ans
Je ne sais pas ce que ça a donné pour Vanauslo, un peu de descente sur piste ça ne peut pas faire de mal. Ceci dit ce n'est pas sur piste damée qu'on apprend à skier dans la profonde.
Pour Ren, tout est une question de finesse de dosage, dans la répartition du poids de ton corps sur tes deux skis.
S'il n'y a pas assez de charge sur ton ski intérieur, il part forcément en vrille, et en même temps ton ski extérieur devient inconduisible car avec trop de charge sur ce dernier, cela devient compliqué de ne pas subir le terrain (décélération, accélération liées au terrain, enfoncement et déjaugeage intempestif lié également à une qualité de neige pas forcément homogène)
Pour tourner efficacement dans de la fraîche lourde, légère ou de la croûtée, il faut du poids sur les deux skis avec une légère prédominance de répartition sur le ski extérieur, donner de l'angle à ses skis et avoir le sentiment de coller au terrain avec légèreté.
Le mystère réside dans le dernier point: il faut se configurer en mode amortisseur réactif, qui colle homogénément au terrain sans le labourer, qui digère avec souplesse toutes les accélérations et décélérations.
Il faut optimiser la répartition de la charge sur les deux skis, et surcharger le ski extérieur du minimum nécessaire pour que ça tourne bien. Les skis sont paraboliques, juste en leur donnant de l'angle, ils veulent déjà tourner.
Modifié il y a 7 ans
Bonjour,

Et bien le cours de 3h avec un moniteur (Benoit MARTINEAU super), a été bénéfique.
On a pris des ski de rando nordiques (type SALOMON XADV89 / Madshus Epoch fx salomon xa) et on a utilisé les teleskis des pistes vertes, bleues, rouges de Autrans. Villard ne permet pas à priori l'accès aux pistes d'alpin avec ce type de materiel..

Mon but était d'entendre les bases techniques du virage telemark. Et je n'avais aucun autre espoir meme pas reussir un virage ou deux ainsi en 3h smile
Et bien si c'est possible. Bon cela n'a pas vraiment de style mais les cours ont été vraiment utiles. Grace à 10cm de poudreuse fraiche les conditions étaient impec pour débuter. L'apres midi sommes partis seuls avec ma femme et ont été beaucoup plus à l'aise dans les descente en pleine poudreuse hors des pistes.
130e pour le cours à deux en 3h.
Je vous conseille. Ou alors allez sur les pistes seuls avec ce matos et entrainez-vous.

Sommes encore sur le plateau jusqu'à samedi et les conditions de neige sont géniales.
Il n'y a pas de mauvais temps que des mauvais vêtements. (proverbe norvégien…je crois..)
Modifié il y a 7 ans
vanauslo a écrit :
Villard ne permet pas à priori l'accès aux pistes d'alpin avec ce type de materiel.

Espérons que Montagnol pourra nous expliquer ce nouveau délire !!!
Où ce situe le curseur pour dire "ça c'est du matos Telemark" et "ça c'est du matos SRN"
Il y a un pied à coulisse aux pieds des tire-cul, une balance…?
Le matériel SRN 2014 > ou = le matériel Telemark 1994 !
Ils feraient mieux d'installer leur radars sur les pistes, et flasher les connards qui s'illusionnent être sur un circuit automobile !

Ceci dit, Autrans ou Méaudre c'est sympa !
Modifié il y a 7 ans
Il m'ont fait le coup a Serre Chevalier (Le Monetier) : On ne peut pes prendre une remontée avec de ski de fond !!!

Je leur ai dit que ce n'était pas du fond, mais du TELEMARK : grand sourire et OK allez-y !

Idem au Mont Dore.
JMC
Modifié il y a 7 ans