Expérience et projet de raid : par quoi commencer ?

Réponse à un email de Baptiste concernant les raids nordiques..comment acquérir de l'expérience, par quoi commencer….si vous aussi vous avez votre idée, n'hésitez pas !

Bonjour,

Merci de bien vouloir lire ces quelques lignes.
Je suis passionné de trekking, de terre nordique et de condition
extrêmes !
J'aurais voulu quelques conseils vis-à-vis de la mise en oeuvre d'un
projet tel que la traversée du Kebnekaise !
J'ai comme projet de traverser la Laponie suédoise en suivant le
cercle polaire arctique et j'aurais voulu profiter de votre
expérience quand à la technique à adopter pour démarcher des
sponsors, du temps de préparation d'une telle expédition (sans
compter la préparation physique), … .
J'aurais également voulu savoir comment vous aviez fait pour arriver
la ou vous en êtes aujourd'hui !
Il me parrait difficile de débuter dans cette pratique sans avoir de
référence et sans l'appui de gens d'expérience !

Merci d'avance de votre attention !
Cordialement Baptiste

Bonjour Baptiste,
Tout d’abord, merci pour ton message…
Avant de répondre plus précisément à tes questions, je tiens à te dire que je suis simplement passionné de ski de randonnée nordique, de pulka, de bivouac hivernal et que je ne fais pas d’exploit. J’essaye simplement de découvrir des contrées qui me passionnent.
J’ai pris l’habitude ces dernières années de raconter mes sorties sur internet…Mais il ne faut pas se fier à la « vitrine »…
Il y a des gens qui sont sur le terrains et qui font des choses plus difficiles et qui ne se racontent pas…
Ceci étant, j’ai envie de partager et transmettre ma passion, c’est pour cela que je suis content de pouvoir répondre à ton courriel !
La Traversée du Kebnekaise est une classique « raid nordique » au nord de la Suède…(Laponie)…L’itinéraire est balisé et jalonné par des refuges…
Cependant, j’avais choisi de dormir sous tente et d’être complètement autonome et seul. En réalité c’est cet aspect des choses qui rend le raid plus « engagé »…
Je ne sais pas quelles expériences tu as…mais avant de rechercher des sponsors, il vaut mieux te tester…tester ton envie, ton mental, ton physique…Parce que traverser la Laponie, c’est un magnifique projet…qui s’étend de Finlande à la Norvège sans balisage avec des terrains très différents. Sans expériences, lances toi sur des parcours, tel que le Kebnekaise ou d’autres…. (Norvège, Finlande…)C’est personnellement ce que j’ai fait… : de nombreuses sorties tout les hivers, des traversées de massifs en France (Vercors, Jura…) Puis le Kebnekaise et dernièrement les montagnes norvégiennes…
Seul, c’est très différent..tu ne peux rien laisser au hasard, il faut t’entrainer physiquement mais aussi te tester et connaître parfaitement ton matériel…
Les sponsors c’est un plus… ça t’aide énormément car ces expériences sont couteuses et le matériel est technique….mais saches que ça prend énormément de temps et que ce n’est pas facile…Ce n’est pas aussi l’essentiel dans ce genre de projet….
A ta disposition pour répondre à d’autres questions.
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 11 ans
Bon je vais juste rajouter une prose concernant les sponsors (j'aimerais bien avoir ton expérience sur le sujet Régis ! ;-) ).

-Tout d'abord un dossier béton : beaucoup de sponsors "potentiels" sollicités, il faut se distinguer de la masse.

-Ne pas oublier ce que vous aller apporter au sponsor (en terme d'image de marque par exemple), c'est vous qui êtes à son service même s'il apporte sa contribution sous forme matériel (forme la plus plausible) ou sous forme financière (forme la plus irréaliste !!).

-Prévoir le budget global de "l'expédition", même un peu plus, mais le total doit être détaillé (un sponsor n'aime pas trop naviguer dans le vide).

-mettre des sous de côté et considérer que l'apport financier d'un sponsor est du bonus mais pas un DÛ !

En clair, il vaut mieux se saigner et partir que de devoir annuler un fabuleux projet parce qu'un sponsor qu'on espère n'est jamais venu. ;-)

—————————————————————————————————
Adepte de la pulka suite à des soucis de dos.
"Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
Modifié il y a 11 ans
Christophe a écrit:
Bon je vais juste rajouter une prose concernant les sponsors (j'aimerais bien avoir ton expérience sur le sujet Régis ! ;-) ).

-Tout d'abord un dossier béton : beaucoup de sponsors "potentiels" sollicités, il faut se distinguer de la masse.

-Ne pas oublier ce que vous aller apporter au sponsor (en terme d'image de marque par exemple), c'est vous qui êtes à son service même s'il apporte sa contribution sous forme matériel (forme la plus plausible) ou sous forme financière (forme la plus irréaliste !!).

-Prévoir le budget global de "l'expédition", même un peu plus, mais le total doit être détaillé (un sponsor n'aime pas trop naviguer dans le vide).

-mettre des sous de côté et considérer que l'apport financier d'un sponsor est du bonus mais pas un DÛ !

En clair, il vaut mieux se saigner et partir que de devoir annuler un fabuleux projet parce qu'un sponsor qu'on espère n'est jamais venu. ;-)

Avant d'avoir un dossier béton, le projet doit être réaliste et cohérent…REA-LI-SA-BLE
Avant de chercher des sponsors, je crois qu'il faut se faire plaisir…puis faire ses preuves et être crédible.
La recherche de sponsors n'est pas un objectif mais un plus.
Personnellement je ne parle pas de sponsors mais de partenaires, une sorte d'échanges gagnant / gagnant.
De mon coté, je dis les choses comme elle sont : Je ne suis pas un aventurier ni un explorateur, seulement un passionné de raid nordique. Je met une partie de mon énergie au service de ma PASSION : la découverte des régions nordiques…
Il n'y a pas d'exploit…d'ailleurs c'est pas l'exploit qui attire mais l'authenticité, la relation à la nature dans mon cas.
La recherche de partenaires n'est pas forcément utile ou bienvenue. Il faut qu'il y ai un sens. Si c'est pour récuper du matos pour du matos…ça ne marche pas longtemps.
Il faut viser le long terme….mais encore faut il avoir un projet long terme.
Le sponsoring, c'est bien mais tu peux facilement perdre en liberté…Le partenariat doux, c'est différent…Je considère pour ma part qu'il y a un rapport humain à tisser entre l'entreprise et le sportif ou le passionné.
En ce qui concerne l'argent il ne faut pas rêver…ceux qui t'en donneront ce sont tes connaissances proches. On peut toutefois demander de l'aide materiel…mais sachez que les entreprises sont très sollicités…
L'important c'est d'apporter un retour : retour d'expérience, photo, presse et média…
En vérité vous ne rapportez pas grand chose à une entreprise…alors inutile de se battre sur ce créneau.
Le meilleur argument est votre passion, votre rigueur et persévérance.

Un conseil : réalisez vous sans trop compter sur autrui…
La recherche de sponsors est laborieuse et exigente mais aussi captivante et passionnante. On fait aussi des rencontres extraordinaires…mais gardez à l'esprit que votre projet, c'est votre projet….

Le raid nordique, ç'est l'aventure…l'aventure c'est aussi la liberté sans contraintes
C'est l'expérience qui vient petit à petit :-)
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 11 ans
Le raid nordique, ç'est l'aventure…l'aventure c'est aussi la liberté sans contraintes

Tout à fait d'accord. Et les sponsors, c'est des contraintes.
Si les objectifs principaux du projet sont la découverte des régions, la relation à la nature (ou les habitants)
S'il n'y a pas de recherche d'exploit… Le mieux, est certainement d'adapter ses projets à son budget.
Modifié il y a 11 ans