Faut-il suivre les topos comme un Ayatollah diplomé d'Etat?

Hello Talon libre !
talonlibre
Cela fait bien plaisir de lire ta prose savoureuse
Si ma prose est savoureuse, la tienne est empreinte d'une grande poésie, voire même d'un certain mysticisme quand tu évoques les blanches contrées scandinaves et les pionniers de l'art de la glisse bipède …
talonlibre
Après tout j'ai appris à skier sur les pentes du Ventoux, passé un an à la section de Renseignements du 159ème RIA et un peu crapahuté ou grimpé dans les Écrins ou le Queyras.
Un an au 15-9 aura fait de toi un bon montagnard/skieur.  Pas comme 25 ans de vie civile dans les Hautes-Alpes agrémentée de quelques épisodes de loisirs sportifs …

Même si je n'y suis pas allé depuis quelques années, j'aime bien Briançon car j'y suis invaincu au tennis !  ( à l'époque où je le pratiquais en équipe au plus petit échelon FFT)  On ne peut pas en dire autant des courts de l'ASPTT Gap où j'y ai pris branlée sur branlée …  smile

talonlibre
Il faudrait que je vienne traîner mes spatules vers chez toi… j'aime bien cet esprit chaleureux, le partage de la liqueur de mélèze ou d'un bon vieux génépi…

De ma jeunesse champenoise, il me reste plutôt des appétences pour le Speyside, l'Islay, voire même le …  Jura smile
Mais ça se partage aussi très bien, sans compter qu'il doit bien traîner une bouteille de génépi quelque part à la maison …

talonlibre
j'ai délaissé Oruxmaps pour AlpineQuest qui intègre la cartographie suisse, ce qui est bien utile dans ma zone frontalière jurassienne.

Après Cartoexplorer, Ozi explorer, Androzic et enfin Oruxmaps, j'en reste là pour l'instant, avec mes dalles IGN qui commencent à dater.
Les cartes Open ont bien progressé, et j'espère qu'elles seront bientôt vraiment utilisables.
J'aime bien l'idée du libre et de l'opensource.
Comme dit l'autre:

Libère ton talon, libère ton esprit, libère ta carte !

smile  eria  smile

Plus belles des traces tu laisseras, meilleur skieur tu deviendras smile
Bonjour à toutes et tous,
la montagne surtout en hiver est un milieu assez dangereux, donc il y a un minimum de connaissance et de préparation avant une sortie. Si les topoguides peuvent rassurer les débutants et permettre d'acquérir de l'expérience pourquoi pas, mais à mon avis il ne faut pas oublier de se former avec des personnes chevronnées. personnellement je fais mes itinéraires beaucoup à partir des cartes (format papier ou avec géoportail). En général je suis pas mal l'itinéraire de montée et improvise beaucoup plus sur la descente en fonction de l'état de la neige, de la météo, de la forme physique… Je me permets de nombreuses variantes pour découvrir de nouveaux passages et bonne petites combes à neiges fraiches ! Pour le moment bien que j'utilise les appli de carto et les gps au niveau professionnel je ne les utilisent pas pour les rando. Il faut dire que je connais pas mal mon secteur depuis le temps que je randonne été comme hiver. j'ai également un bon sens de l'orientation ce qui aide pas mal en cas de brouillard…
De toutes les façon ds les hautes Pyrénées il n'y a pas de topos pour le SRN, mais uniquement pour le SRA donc cela limite les propositions à quelquies petites soties pour débutant alpins et on est bien tranquile hormis quelques raquetteux témeraires
en pj un petit vallon paradisiaque au dessus de Payolle où je n'ai jamais vu personnes en 20 ans