N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Histoire de peau

Bonsoir à tous,

Je souhaiterais acquérir une paire de peaux pour ma paire de Sbound 88 (1,69m). J'ai eu de bon retour d'expérience pour les peaux mohair. Par contre je m'interrogeais sur la largeur adéquate. Y en-a-t-il (à part le fait qu'il faut que les carres ne soient pas recouvertes par la peau) ou bien faut-il plutôt raisonner en surface couverte par le ski ? Je suis preneuse de tout conseil à ce sujet.

A +

Sophie
Modifié il y a 7 ans
Salut Sophie,

Bien vu pour le mohair !

Le combiné mixte mohaire/synthétique est très bon car il allie bonne accroche et bonne glisse tout en étant durable dans le temps.

Cela peut paraître bizarre de parler de glisse pour des peaux, mais sur de nombreuses portions plates ou de petites descentes, il n'est pas rare de conserver les peaux de phoque sous les semelles des skis. C'est à ce moment précis qu'il est important que la peau glisse et qu'elle ne retiennent pas.

En effet, il faut laisser les carres libres pour ne pas entraver leurs fonctions d'accroche…

Si tu optes pour une paire de peaux à la longueur de tes skis (à l'inverse des demi-peaux), il faut les découper en coupant à 5 cm du bord (extrémité arrière). Il est préférable d'arrondir le bord des peaux afin d'éviter qu'elles ne se décollent lors de la progression à ski.
Exemple : dans ton cas (169 cm) - Achat d'une paire en 180 cm (standard) - Il faudra la recouper à 164 cm - A faire sur le ski.

Pour ta paire de SBound 88, tu peux opter pour une paire de 50 mm de large ou 60 mm de large sachant que ton ski fait au patin 68 mm. Les carres seront totalement libres !

Si t'as question est : 50 mm ou 60 mm ?
Ma réponse est : sur le terrain, il n'y a pas de réelle différence car le tout c'est que la partie centrale (dans la longueur et sur la zone des écailles) soit bien couverte.

@+

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
Tu peux aussi opter pour le système avec tendeur a l'avant
et un crochet coinçé à l'arrière du ski . Pour les peaux
complètes c'est le système que je préfère : Trois avantages : Le système tiens plus longtemps mème si la colle est ancienne / Il n'y a pas de décollage de l'arrière / On peut dépeauter facilement sans retirer les
skis .
Modifié il y a 7 ans
Robert a écrit :
Tu peux aussi opter pour le système avec tendeur a l'avant
et un crochet coinçé à l'arrière du ski . Pour les peaux
complètes c'est le système que je préfère : Trois avantages : Le système tiens plus longtemps mème si la colle est ancienne / Il n'y a pas de décollage de l'arrière / On peut dépeauter facilement sans retirer les
skis .

Tout à fait d'accord !
Ce qui gène à la longue c'est que le tendeur à tendance à vite se détériorer.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
…Tu veux dire le machin chose en caoutchouc de l'avant .
Je commence a me demander s'il n'y a pas une espèce de
caoutchouc transgéniquequi circule de pars le monde : J'ai eu une paire de ce type de tendeur qui m'a tenu a peine 2 ans : des fentes sont apparues très vite et j'ai préféré changer avant la casse . Depuis , j'ai les mèmes tendeurs depuis 5 ou 6 ans et il n'ont pas pris une ride . C'était pourtant le mème modèle !
Modifié il y a 7 ans
Robert a écrit :
…Tu veux dire le machin chose en caoutchouc de l'avant .
Je commence a me demander s'il n'y a pas une espèce de
caoutchouc transgéniquequi circule de pars le monde : J'ai eu une paire de ce type de tendeur qui m'a tenu a peine 2 ans : des fentes sont apparues très vite et j'ai préféré changer avant la casse . Depuis , j'ai les mèmes tendeurs depuis 5 ou 6 ans et il n'ont pas pris une ride . C'était pourtant le mème modèle !

Oui du machin à l'avant qui se déchire très rapidement.
En fait pour ne pas l'abimer, il ne faut pas le tendre, donc ce n'est pas un tendeur :-) C'est pour cette raison que j'ai changé de système.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
Merci Régis et Robert pour ces précisions.

Il est préférable d'arrondir le bord des peaux afin d'éviter qu'elles ne se décollent lors de la progression à ski.

Qu'est-ce que cela signifie concrètement arrondir le bord des peaux ? Il s'agit d'arrondir la découpe à l'arrière ?

Si tu optes pour une paire de peaux à la longueur de tes skis (à l'inverse des demi-peaux)…
Exemple : dans ton cas (169 cm) - Achat d'une paire en 180 cm (standard) - Il faudra la recouper à 164 cm - A faire sur le ski.

Concernant la longueur de la peau, j'ai l'impression qu'il y a deux écoles : les peaux à la longueur des skis ou des peaux plus courtes. J'ai eu l'occasion d'utiliser des peaux plus courtes et j'avoue que j'ai été satisfaite du ressenti. Donc je serais plutôt partie pour ces peaux courtes du style 1,40 m (= demi-peaux ??).

Dernière question : une idée du délais de livraison via Aventure Nordique ?

A +

Sophie
Modifié il y a 7 ans
Oui, faut arrondir la découpe a l'arrière .
L'appellation demi-peau n'a pas une définition bien précise . Ce qu'il faut retenir c'est, d'une part que la partie de la semelle située entre l'arrière de la chaussure
et le talon du ski participe moins a l'accroche que
la partie avant et , d'autre part que certains skieurs
ne ressentent pas la nécessité d'attaquer des pentes
très fortes . D'ou certains types de demi-peaux :
Celles qui ne recouvrent que la partie du ski sous la chaussure : Elles sont fixées un peu en avant de la chaussure et s'arrètent un peu a l'arrière ( un peu comme les écailles ) . Celles encore qui sont fixées a l'avant du ski , s'arrètent un peu avant le talon du ski mais sont très étroites par rapport a la largeur du ski ( ex 3 cm de large )
Dans ton exemple tu serais a la frontière entre
peau et demi-peau .
Modifié il y a 7 ans
sleguedois a écrit :


Dernière question : une idée du délais de livraison via Aventure Nordique ?

A +

Sophie

48 heures (délais de la poste)
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 7 ans
A propos du tendeur avant qu'il faut tendre ou ne pas tendre: c'est vrai que s'il est toujours tendu il se craquelle vite. Le caoutchouc prend de bonnes claques de différences de températures entre la journée par -20 et l'endroit où vous le mettez à sécher au retour…

Le truc c'est que la peau devrait être judicieusement réglée (entre le crochet arrière et le tendeur avant) pour que vous n'ayez besoin de tendre le tendeur QUE pour le passer par-dessus la pointe du ski. Ensuite, quand la pointe du ski est enfilée dans la boucle métallique le tendeur devrait se retrouver "au repos". Il se conserve ainsi plus longtemps.

Me suis-je bien fait comprendre ou est-ce qu'un petit croquis s'impose? (Si vous avez un tendeur avec boucle métallique étroite et un ski avec une large pointe bien arrondie, c'est pas de bol, cette théorie s'applique plus difficilement…smile
Marc
Papa pulkeur depuis 2005
Webmaster et communication pour Nordic Spot
Illustrations pour Ski Randonnée Nordique
Modifié il y a 7 ans