N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Intérêt des rehausses en SNR?

Bonjour,

une p'tite question me turlupine…

Quel est à votre avis l'intérêt de monter des rehausses (par exemple 10mm) au dessous de fix 75mm?

Serait-ce un moyen d'éviter l'arrachement des fixs, problème que j'ai pu lire ici-même à plusieurs reprises?

Merci pour vos contributions!
Modifié il y a 8 ans
Surtout pour augmenter l'angle de prise de carres sans frotter la neige dure avec la fix et la chaussure.

Avec mes Majalp de 1969, j'ai eu ce problème quand j'ai vissé sur les chants les pontets de fixation des couteaux. J'aurais dû poser ces pontets 5 mm plus haut. Depuis j'ai légèrement limé l'angle bas.

Depuis, plus aucun couteau n'est vendu avec la première géométrie. Les skis n'ont plus de chants verticaux non plus.
On aperçoit ces pontets sur la photo
Modifié il y a 8 ans
Jacques vient de donner la réponse.
Par contre cela ne change rien concernant l'arrachement des fixations… C'est sans doute le contraire… plus il y a de contraintes et plus il y a d'arrachements.

D'ailleurs, je ne vois pas bien de quels arrachements tu parles ?
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
Jacques a écrit :
Surtout pour augmenter l'angle de prise de carres sans frotter la neige dure avec la fix et la chaussure.

A priori, la grosse prise de carre en neige dure ne fait pas partie de la pratique du SRN.

Je n'ai d'ailleurs jamais vu de telles rehausses montées sur du matériel de SRN et je n'ai jamais été gêné par l'absence de rehausse sous mes N75.
Modifié il y a 8 ans
Soyons factuels :
Les Rottefella Chili rehaussent d'environ 11 mm,
Les Telebulldog rehaussent d'environ 28 mm,
Les 7 TM Tour rehaussent d'environ 30 à 32 mm.
Modifié il y a 8 ans
Régis Cahn a écrit :
D'ailleurs, je ne vois pas bien de quels arrachements tu parles ?


Et bien… justement… il me semble avoir déjà lu ici un tel témoignage de ta part, à propos d'un arrachement de fix super Telemark sur un ski Salomon, mais peut-être me trompais-je… :-?
Modifié il y a 8 ans
piquepique a écrit :
Régis Cahn a écrit :
D'ailleurs, je ne vois pas bien de quels arrachements tu parles ?

Hé bien… justement… il me semble avoir déjà lu ici un tel témoignage de ta part, à propos d'un arrachement de fix super Telemark sur un ski Salomon, mais peut-être me trompais-je… :-?
Non, il a donné le lieu où il cassé deux fourchettes de la STlk Rottefella.
Les arrachements, il en parlé pour les vis trop courtes de la Hagan X-Trace.
Nicolas Masson m'a aussi prédit des arrachements de vis sur des skis de compétition alpine ultra-légers, Hagan Tour Expert, TX-R, carbone et titane. L'épreuve de réalité n'a pas encore eu lieu : ces skis ne sont pas encore sortis de chez moi. J'ai pensé après coup qu'ils sont peut-être trop peu porteurs en 160 cm pour mon poids, et je suis sorti sur de plus grands, des Blizzard.
Modifié il y a 8 ans
Ce débat a déjà eu lieu là :
http://www.skirandonnenordique.com/modules/guide/item.php?itemid=120
Modifié il y a 8 ans
piquepique a écrit :

Et bien… justement… il me semble avoir déjà lu ici un tel témoignage de ta part, à propos d'un arrachement de fix super Telemark sur un ski Salomon, mais peut-être me trompais-je… :-?

Oui mais tous mes exemples d'arrachements ou de soucis techniques sont à prendre avec des pincettes :
- j'ai fendu des fixations Voilé 3 pin lors d'un raid avec une pulka très lourde.
- j'ai arraché des fixations X-trace avec des skis tests (la visserie était trop petite)
- j'ai arraché à 2 reprises mes fixations Super Telemark sur les Salomon parce que j'ai abusé dans les descentes et les montées avec une pulka. Les skis étaient totalement pourris intérieurement alors qu'ils étaient quasi neuf.

Je ne fait aucun cadeau à mon matériel. Le matos, n'est qu'un moyen d'usage et je ne veux pas me soucier de la solidité. Il doit être efficace et solide ce qui à 3 reprises n'a pas été le cas ! Mais ceci n'a pas de rapport avec les rehausses.

@+

Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 8 ans
J'ai monté une cale de 10 mm sur ce ski. L'intérêt est pour moi surtout un gain de sécurité lors de traversées exposées sur neige dur, pour ce ski utilisé en haute-montagne. Pour de la promenade dans le Jura, l'intérêt est moindre.

Voir aussi l'argumentation pro-cale de Sancho.
Modifié il y a 8 ans