Le SRN et la technique du pas du télémark...

Robert a écrit:
J.C….On ne voit plus que toi sur le net :

http://www.youtube.com/watch?v=DgyAVJdXn_k&source=video&vgc=rss&usg=AFQjCNGQeo3z51w-FkJ5OUTA84g3dLWK1g

Inutile de parler norvégien avec un énorme accent : on t'a
reconnu !
Où entends-tu du norvégien, toi ?
J'entends de l'allemand sous-titré en néerlandais.

Ou alors tu nous envoies sur une autre vidéo ?
Modifié il y a 9 ans
…oui-da , l'ami ! et quel accent ! des Grisons, peut-ètre ?
Modifié il y a 9 ans
Décidément J.C c'est vrai que t'es vraiment partout, mais je trouve que les vidéos que tu as mis sur ton blog, montre bien le pas du télémark. La vidéo de l'Aiguille de l'épaisseur est marrante car c'est presque avec le meme matos que celui du ski de randonnée nordique d'aujourd'hui (mais sans les écailles, quoique les faut il vraiment, et sans le cambre des skis de SRN..)
Rando à l'Aiguille de l'Epaisseur
Bon la deuxième est vraiment axé télémark de rando, mais l'état d'esprit est sympa. A voir pour les amateurs de grosses pentes!
télémark de rando

Lien vers le blog de talon libre pour les explications sur les vidéos.
Modifié il y a 9 ans
Information confidentielle classée niveau 1 SRN - Stop - Le jeune Cyrille M., amateur de sommets provençaux s'est mis au pas de telemark hier après midi dans les Bauges. Peut-être voudra-t-il donner ses impressions et difficultés rencontrées au retour de sa rando dominicale.

Signé : un ignoble délateur anonyme. - L'appareil photo est hélas resté dans la voiture.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 9 ans
talonlibre a écrit:
Information confidentielle classée niveau 1 SRN - Stop - Le jeune Cyrille…
Signé : un ignoble délateur anonyme. - L'appareil photo est hélas resté dans la voiture.
J'vois que pendant ma rando, certain s'amuse à me balancer sur la toile :-D :-D 8-) . Et oui hier grande première en télémark, j'en avais assez de suivre Régis sur nos rando de SRN en utilisant la méthode du ski parallèle :-? :oops: :roll: . Et c'est là qu'intervient notre ami talonlibre S^i , rdv est pris hier après midi pour 2h de télémark au Semnoz (au dessus d'Annecy) o^k .
Et bien franchement c'est vraiment super d'attaquer avec un bon prof (bon j'vais peu etre pas lui envoyer des fleurs ici, il va nous chopper la grosse tete :-D ;-) ), mais c'est vrai que les bon gestes doivent pas etre faciles a trouver tout seul :-? . Bref on c'est bien éclater (lui en télémark et moi par terre :-D :-D ), mais au bout de la première heure j'ai vraiment commencé à me faire plaisir!..
C'est un coup à prendre, et y'a pas mal de chose à penser, pas facile de trouver la bonne position.
Merci J.C pour cette après midi, et rdv pour une rando dans les Aravis avant la fin de la saison ;-) ^^
Mais bon aujourd'hui c'était quand meme sur les skis (ouais je sais ;-) ^^ ), et la neige dans le Beaufortain était bien bonne, meme si ca manquait un peu de soleil pour qu'elle soit parfaite…
Modifié il y a 9 ans
talonlibre
Le telemark est le meilleur virage dans les neiges douces, profondes et dans les neiges humides.

Sur neige dure ou tôlée, le virage parallèle est incontestablement le meilleur.

Le stem est très sûr, surtout avec un gros sac.

D'ailleurs, le premier virage a essayer en telemark est le stem telemark ou virage telemark de base. Un virage gouverné qui date des origines du ski moderne.
Bonsoir
intéressant
de retour de station , j'ai constaté que le telemark a été plus difficile sur piste qu'en poudreuse lors d'une récente sortie ; les passages un peu glacé ca craint je trouve
déja je suis en crispi svartissen ; j'ai remarqué en traversant la pente que le ski aval, du fait de la non rigidité de la chaussure ne peut jamais etre sur la carre (la chaussure se tord un peu et le ski  se met sur la semelle) ; c'est uniquement sur le ski amont qui accroche la carre ; ca fait que je ressens une sorte de déséquilibre permanent
j'imagine qu'avec des chaussures rigides le ski aval appuie aussi sur la carre et que ca stabilise mieux
en chaussures non rigides et sur piste, vous avez de bonnes sensations ? vous avez pu voir la différence avec le matériel telemark de piste ?

Modifié il y a 4 ans
en ski talon libre, il faut craindre la chute avant et on peut être vite déstabilisé en restant les pieds parallèles
la position telemark est très sécurisante pour amortir les mouvements du terrain, pour passer un trou par exemple
Sinon mieux que la sorcière ,il y a la ramasse en telemark (comme les mongols de l'altai) pour faire descendre en traversée, avec les deux batons rassemblés sur le coté, prêt a faire béquille et ancrage
le telemark c'est une gestion fine de son équilibre avant arrière et de sa prise de carre.
Petit chasse neige puis transfert de poids (50%) sur le pied qui va partir vers l’aval, en fléchissant le genou, il va être sollicité sur le gros orteil(donc carre interne) pour que le ski glisse et ne bloque pas. Il y a un travail important au niveau du bassin qui suit le genou pour mettre la pression sur le carre interne Le ski amont, avec le talon relevé, va être en V et avec un appuis sur le petit orteil (carre externe).

allez suivez votre gros orteil , attention c'est addictif !!




gervais
allez suivez votre gros orteil , attention c'est addictif !!
la je viens de suivre mon index droit via des clics de souris pour acquérir le livre de lionel Condemine ; ca sera plus simple avec les images
Manu, c'est une excellente idée smile

Déjà à la fin des années 70, on expliquait la technique du télémark… dans les magazines de ski de fond ! Une même technique, mais une autre époque, un autre style…


0sâ sôtre de la rài ! / Osez sortir des sentiers battus !
Modifié il y a 4 ans
telemark hier dans les pentes du sancy au puy de paillaret
neige de printemps molle ,mais pas trop avec fond dur
Chaussé de swartissen 75 ,j'ai fait 2 rando .La premiere avec Voilé Vector bc et l'autre avec Madshus Eon
J'ai bien mieux aimé avec les Eon (a la montée : léger ,rapide, excellente prise de carres en traversée) et a la descente virage coupant et cour 
j'imagine qu'un madshus EPOCH aurait été le must dans cette neige, avec ces godillots. et je croit bien que si il y a une seule combinaison a avoir c'est bien celle la la meilleur.
Les Voilé dans cette configuration sont lourd ,plus difficile a mettre sur le carre en montée et en descente . Ils sollicitent beaucoup le chaussure cuir et la cheville. Les scarpa T4 auraient été idéal et auraient aussi permis d'engager dans des pentes bien plus inclinées.
( les voile sont des skis de poudre, polyvalent tout de même avec t4, mais fatiguant sur neige béton  . Surement moins avec des T1, 4 boucles) 
on peu pas tout avoir, mais avec le minimum, on arrivera bien a télémarker avant la débâcle !!