materiel rando telemark polyvalent

Si tu fais du skating, tu as déjà une certaine expérience du talon libre. Si tu n'as pas envie de prendre le temps nécessaire pour l'adaptation: prends du plastique, c'est idéal pour de la rando TK légère, c'est une bonne solution pour mettre à l'aise en descente un débutant en ski dans du SRN, et ce n'est selon moi pas très adapté à ce que je pense être le SRN.
Jérômegre a fait l'effort l'an passé de tester le cuir, il ne semble pas être déçu. Le mieux avant d'acheter c'est toujours d'essayer.
Sinon une chaussure légère en TK ça peut donner ça:
http://www.youtube.com/watch?v=gM8vWlii20M

ou çà sur piste:
http://www.youtube.com/watch?v=T46HGXpXirE

C'était avec une bcx875, qui apporte moins de maintient et de précision qu'une svartisen.

Après c'est mon métier, je suis dedans tout le temps, du coup pour m'adapter d'une pratique de tk piste en coque plastique à une pompe et un ski léger, ça m'a pris au moins 7 à 8 virages.
Depuis je ne suis remonté dans des coques plastiques à 4 crochets que pour enseigner sur piste. Dans ma pratique personnelle, je reste en cuir, pour cause de claustrophobie du peton, d'absence de sensations, et de crise légère d'agoraphobie à la vue d'une queue de remontée mécanique. :-D :-D :-D
Modifié il y a 5 ans
pareil je hai les stations, et pour ce qui est du cuir, c'est vrais qu'on a des sensations particulières, même quand on les entrtient, il y a une complicité avec les pompes, j'ai gardé mes crispis a 3 crochés, helas les chaussons sont hs, c'est pour ça je j'ai acheté les t4.
skieur randonneur en télémark depuis 1975, environ 50 sorties par saisons
Modifié il y a 5 ans
3 crochets ou 2 crochets et un scratch, tes anciennes crispi?
Pour moi ce genre de modèle cuir à tige assez haute constituent le chainon manquant entre une T4 et une svartisen.
Autant les marques sont capables de développer 48 modèles de chaussures qui n'ont guère d'autre intérêt que le design, autant ce sont de véritables boulets pour réfléchir à des produits qui apportent un réel intérêt entre la pompe basse gamme complètement daubée et la pompe de compétition.
Salomon développe près de 25 chaussures de ski de fond différentes, avec 6 modèle tu a fait le tour des modèles intéressants: le reste c'est de l'attrape pigeon marketing, voir du godillo à te couper l'envie de faire du ski.
Modifié il y a 5 ans
volcan15 a écrit :
…., helas les chaussons sont hs, c'est pour ça je j'ai acheté les t4.


C'est bien ce que je me disais : des pompes cuir , foutues ? qu'est ce qu'il a bien pu faire avec ?
Ca n'est que le chausson ! C'est rien ça : Fouille ton grenier ou les brocantes et tu trouvera bien une veille paire de godasses de montagne plastoc avec chausson … Tu vire la grolle et tu garde le chausson qui a de fortes chances de s'adapter a tes Crispi . Autre piste : tu utilise comme chausson pour tes Crispi des chaussons duvet de bivouac . C'est la solution que j'ai retenu .
Tu peux aussi essayer de te procurer du feutre assez épais et te faire toi même des chaussons ; c'est pas bien sorcier
Modifié il y a 5 ans
Autre solution : offrir des chaussons thermoformables à tes cuirs en contactant une marque française : palau

J'offrirai un jour ce cadeau à mes crispi d super. En plus cela allège le poids de la chaussure.

Talon libre
Libère ton talon, libère ton esprit…
http://www.montagn.com
Modifié il y a 5 ans
mes pompes crispi en cuir (indestructible)ont 3 crochés, bonne tenue sur le tibia et le mollet,elles sont 5 cm plus haute que les t4, avec le temps elles sont devenu assé souple au niveau de la cheville, lourde quand même 2 kg la pompe, avec les t4 je gagne en poid et en rigidité niveau semelle et cheville en les sérrant pour la descente, mais j'ai fais une modif pour retrouver un peut cette tenu sur le tibia "une sangle de 4 cm avec velcro en haut du chausson, cousu derrière pour qu'elle ne glisse pas " en fait j'ai copier l'idéee sur mes vielles crispi, on retrouve la chose sur les scot je crois, ceci dis pour ce que je fais moi ça me vas, je descent avec aisance les pentes raides en virage télémark ou godille "quand la neige est bonne et pour les jours ou j'ai plutôt envis de faire de la distance les t4 sont pas mal, ceci dit on a quand même le pied dans du plastic. Merci pour le tuyau pour les chaussons il faut des chaussons assé haut, pas facile parce que les originaux sont en cuir rigides sur la partie du haut. Excusez moi il y a trop d'érreurs de frappe, mes doigts sont dyssynchroniques avec mes méninges, mais je suis fier d'avoir un hypothalamus :
skieur randonneur en télémark depuis 1975, environ 50 sorties par saisons
Modifié il y a 5 ans
volcan15 a écrit :
ceci dis pour ce que je fais moi ça me vas, je descent avec aisance les pentes raides en virage télémark ou godille "quand la neige est bonne et pour les jours ou j'ai plutôt envis de faire de la distance les t4 sont pas mal, ceci dit on a quand même le pied dans du plastic. :

A aucun moment je ne remets en question le fait qu'on puisse avoir énormément de plaisir à pratiquer comme tu le fais.
C'est bon de se sentir à l'aise en pente raide. Je trouve juste dommage que quelqu'un qui a le niveau de se sentir à l'aise en pente raide avec des T4, n'aie pas la curiosité d'explorer tout le champ des plaisirs que le plastique lui interdit et que le cuir léger est à même de lui apporter. Car quelqu'un qui est à l'aise en pente raide avec des T4 a à gagner un plaisir et une liberté quasi instantané en montant sur un ski écaille de type annum ou sbound 112 avec une svartisen et une hard-wire, dans du terrain moins raide. Je dits que les plaisirs du SRN qu'il pourrait découvrir sont potentiellement suffisants, pour l'amener à mettre de côté la pente raide temporairement: juste le temps de s'adapter avant de pouvoir y retourner de façon plus libre.
Attention, tout le monde n'a pas le potentiel pour aller dans du raide avec une svartisen, en revanche quand on l'a déjà avec une T4, il n'y a sans doute plus beaucoup d'efforts à faire pour goûter à une autre dimension de la liberté de glisser.
Au moins pour tous les jours où le raide n'est pas en condition et pour tous les jours où l'on peut avoir envie de faire de la distance : je regrette le fait de se priver de cette expérience un peu peut être par suffisance ("pour ce que je fais moi ça me vas"smile, mais également surtout par difficulté de trouver ce type de matériel à essayer dans une location de ski.
Pour en revenir au sujet initial de Brup: la T4 en comparaison d'une svartisen, c'est un peu une paire d'enclume sur toute la longueur du plateau et l'ascension du Veymont, mais c'est l'assurance d'avoir du plaisir dans les 20 virages de la descente de ce dernier. Une svartisen, c'est le matos idéal pour toute la première partie, mais ça peut nécessiter un petit temps d'adaptation pour optimiser le plaisir dans les 20 virages. Pour se faire une opinion objective, c'est quand même bien d'essayer les deux avant d'acheter.
Modifié il y a 5 ans
En fait je n'en ais jamais vu de svartisen, a part sur internet, alors je ne peu pas critiquer, je formule juste le vecu de mes crispi "trop lourde" et des t4, je skis avec des freerid, lourd en monté mais en descente il vont tres bien, le bon compromis existe surement, ça dépend aussi un peut de ça morphologie, je me souviens quand je skier avec les alpina en cuir, c'est vrais il y a le touché de la neige avec les pieds qu'on ne ressent pas avec des chaussures lourdes et rigides. faut essayer, mais chez nous ils n'ont pas ça en location. Ce site n' est pas mal, on échange nos vecu et ça fait avancer Le Schmilblick. Maintenant que j'ai les t4 il vas falloir faire avec, elle ne résisteront pas comme les crispi.
skieur randonneur en télémark depuis 1975, environ 50 sorties par saisons
Modifié il y a 5 ans
Au final, je suis en train de m'apercevoir, que tu ne fais pas de la rando nordique volcan15 mais de la rando TK.
Ce qui se rapproche sur plein de points, même s'il demeure un certain nombre de différences.
En somme tu skies sur des skis de tk typés bien freeride qui n'ont pas d'écailles, assez lourd, et avec une fix qui a surement une pivot de type G3 ascent (donc pas de problème de plantage de spatule)
Je ne sais pas ce que tu as comme skis, mais ça m'intéresse. Cependant si c'est un ski de TK bien typé freeride, il y a bien peu de chance qu'il soit emmenable avec une chaussure aussi légère et souple que la svartisen.
Il y a un ski de SRN qui pourrait bien t'intéresser: c'est le vector bc avec des écailles: un mid fat, 118 en spatule 94mm au patin, qui a déjà séduit un très grand nombre d'adeptes de la rando TK aux US. Il n'a pas été conçu pour du SRN, mais en revanche il est terriblement agréable pour l'une et l'autre des 2 pratiques. Il est agréable et efficace à skier tant avec une svartisen qu'avec une T4. A l'exception des neiges béton lorsque l'on tourne sur la svartisen.
Modifié il y a 5 ans
les frireed (j'ai acheté en promo. provisoirement et je m'y suis habitué, mais trop lourd), j'ai cassé les madshus télémark, les fix des chilis, pas d'axe, comme j'ai dit je ne plante pas la spatule parce que j'ai de la chance d'etre tres souple des aducteurs ce qui me permet une certaine aisance dans les convertions, ma pratique tu a raison n'est pas que rando nordique, a défauts d'avoir deux équipements, j'essais de trouver le bon compromis, je vais faire cette année avec mes planches actuelle et plus tard, Rossignol BC 125 Positrack et g3 avec l'axe, et quand même des peaux pour les gros dénivelés. Je vais quand même regarder les skis que tu cites ici
skieur randonneur en télémark depuis 1975, environ 50 sorties par saisons
Modifié il y a 5 ans