On commence par quoi ?

Bonjour

Je voudrais tenter du ski nordique d'ici un an ou deux (ou trois ou quatre). Ma pratique du ski remonte à 33 ans (une semaine), et à 25 ans (un autre semaine, qui s'est mal terminée). Je n'en ai donc aucun souvenir pratique.

Pourriez-vous m'indiquer le niveau nécessaire pour un début dans cette discipline ? Faut-il s'entrainer en ski de fond ou du ski alpin ? Jusqu'à quel niveau ?

Quand je regarde les propositions chez Grand Angle, par example, beaucoup référencent un niveau 2 ou 3. Je n'ai pas pu trouver de définition de ces niveaux. À quoi correspondent-ils ?

Merci pour vo(tre/s) réponse(s)

Vincent De Groote
Modifié il y a 10 ans
Bonjour cher compatriote, :lol:

Parles-tu du ski nordique ou du ski de rando nordique ? Ski de fond et ski nordique c'est synonyme. En gros, le skis de randonnée nordique, c'est du ski de fond "hors piste" avec des skis plus larges, souvent à carres, à écailles ou pas, avec utilisation de peaux de "phoque" suivant le relief du terrain. C'est en ski de randonnée nordique que l'on tracte une pulka (cf. raids nordiques).

Comme entraînement, c'est le ski de fond qui se rapproche le plus du ski de rando nordique. Avant d'avoir des vrais skis de rando nordique, j'avais des skis de fond avec lesquels j'utilisais des peaux de phoque étroites. Le ski alpin ? Rien à voir, c'est comparer le vélo de trekking (cyclocamping, d'ailleurs la comparaison n'est pas anodine, beaucoup d'adeptes du ski derandonnée nordique aiment le bivouac hivernal) avec le vélo de descente (qui, comme le skieur alpin, est tributaire du remonte-pente pour exercer son sport alors que le skieur nordique est autonome)… Bon, est-ce clair ? :-?

A vot service !
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 10 ans
Merci pour la précision. Je voulais effectivement parler de ski de randonnée nordique.

Qu'en est-il de l'entraînement nécessaire avant un premier essai, sachant qu'ici, en Belgique, les possibilités de faire du ski sont plutôt rares ?

J'imagine qu'il est intéressant de profiter des périodes de sport d'hiver. Mais quel type de cours prendre ?


Merci
Vincent
Modifié il y a 10 ans
vdegroote a écrit:
Merci pour la précision. Je voulais effectivement parler de ski de randonnée nordique.

Qu'en est-il de l'entraînement nécessaire avant un premier essai, sachant qu'ici, en Belgique, les possibilités de faire du ski sont plutôt rares ?

J'imagine qu'il est intéressant de profiter des périodes de sport d'hiver. Mais quel type de cours prendre ?


Merci
Vincent

Toute l'année, pourvu que le temps soit sec, tu peux pratiquer le roller sur les trottoirs, et sur les pistes cyclables. Un poil moins bien, le patin à poulettes, oups ! à roulettes (c'était un lappe-pré). Les rollers vaguement "tout terrain", à roues gonflables, ont disparu du marché, trop chers comparés aux services d'un vélo.

On peut pratiquer le roller avec des cannes, comme si c'étaient des skis à roulettes. Pour le bitume, prendre des pointes carbure : les pointes d'acier morflent à grande vitesse.

Niveau de dépense au dessus : les skis à roulettes.

Je n'en dirai pas plus car les miens sont archi-vieux, et je ne m'en sers pratiquement plus.

Le roller, et un peu en dessous le patin à roulettes à deux essieux, est un excellent entraînement : musculature et articulations, équilibre. Choisir ceux aux roulettes les plus grandes possibles : 80 mm, voire 90 mm ou 100 mm si disponible. Le service est incomparable, en acceptance de revêtements imparfaits. Et si en plus tu as cinq roulettes au lieu de 4, la stabilité et la roulance en seront encore améliorées.

N'oublie ni ton casque, ni les genouillères, coudières, et protections de poignets. Gants souhaités. Les gadins, ça n'arrive pas qu'aux autres.
Modifié il y a 10 ans
Ha oui, c'est vrai, il y a les rollers et le ski-roue pour l'entraînement. J'en ai mais j'avoue que l'été je préfère faire du vélo. Le problème c'est de trouver des voies vertes "lisses". Des RAVeL si tu préfères. Si tu veux des infos pour le ski-roue, demande. L'avantage du ski-roue est aussi que l'on peut y mettre des fixations de ski de fond (SNS) et donc utiliser les mêmes chaussures que celles qui servent pour le ski. Je n'ai jamais essayé d'y mettre des fixs de rando nordique (NNN-BC, 75mm), mais rouler en été avec des grosses chaussures d'hiver, bof… en règle générale les chaussures de ski de fond sont plus légères que celles de ski de rando nordique.
"Personne ne nous oblige à prendre notre voiture là où il est plus facile d'aller à vélo/ski." (Bernard F., philosophe du 21ème siècle)
Modifié il y a 10 ans
Salut,

Je te conseille d'aller sur les actu/récits d'aventure. À défaut d'avoir directement des conseils techniques, tu en apprendra beaucoup sur le contexte de randonnée et voir sur certains aspects qui entourent la pratique; conditions de neige, parcours, bivouac, utilisation de peaux de phoque.
Le petit texte que j'ai pondu ( par monts et par vaux) donne une idée d'un ski de proximité et des gens ont fait paraitre des textes sur leur voyage en Laponie ou dans certaines régions de France.
Sur ce site, tu trouveras beaucoup de choses à travers les différentes rubriques notamment sur le matos.
Modifié il y a 10 ans
Merci à toutes et à tous

Vincent
Modifié il y a 10 ans
Salut Vincent,

Bienvenu sur le Forum !
Tu peux trouver des éléments de réponses dans ce fil de discussion.

N'hésites pas…

Nordiquement
Régis
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 10 ans