Ou aller en ski pulka avec chien ?

merci pour tous ces conseils et photos… il ne me reste plus qu'à partir à la recherche de la grosse peluche ! :-)
Modifié il y a 12 ans
Bonjour à tous,
J'ai abandonné les forums durant l'été pour cause d'emploi du temps chargé :
Travail, ballades à droite et à gauche, travaux d'enclos et de niche pour accueillir la copine à Ilouliak .
Taïga est arrivée à la maison le 21 août, à cette occasion, j'ai mis en ligne le site perso que je suis en train de créer.

Bref, je suis de retour.
Où aller en ski pulka avec chien ?
Oui cette question m'interpelle. Merci Lynx78 d'avoir mis qq liens qui proposent des réponses à cette question.
En cherchant bien, il doit y avoir d'autres…
la réponse n'est pas simple, surtout si l'on est respectueux des interdictions (qui ne sont pas toujours respectueuses de la liberté de chacun). Je ne m'étends pas là dessus pour l'instant.

Pour conseiller A-Dirac, dans ce que tu n'as pas cité, il y a la Margeride, le Mont Lozère, qui abrite un parc national qui est le seul à ne pas interdire les chiens (il est cependant obligatoire de les tenir en laisse), le Vercors (sauf la réserve des hauts plateaux), la montagne de Lure, le Ventoux.
Les Alpes sont moins propices à la pratique du Nordique avec Pulka, mais certaines parties sont accessibles, en préparant bien son itinéraire (Champsaur, Beaufortain).

Pour Mimi qui cherche un compagnon nordique qui pourra habiter en Provence, je répondrai simplement que j'habite Aix en Provence. Il n'y a pas de problème avec des Malamutes, il faut juste être matinal pour les ballades et s'abstenir de leur faire faire des efforts tant que la température est supérieure à 15 - 17 degrés.
Je n'ai pas d'expérience avec les autres races, mais il semble que les Groenlandais craignent d'avantage la chaleur.
Concernant les Samoyèdes, je ne connais pas leur caractère, ils semblent assez affectueux et sont très beaux (les photos de Dirac l'atteste), mais tous ceux que j'ai rencontrés avaient le même défaut : ils aboient énormément.
Si ton choix n'est pas encore établi, je te conseille de prendre de multiples avis pour cerner la race qui convient le mieux à tes attentes, à ta façon de vivre et à ton environnement. N'hésite pas à me contacter par mail perso si besoin.

Pat
Modifié il y a 12 ans
Salut Pat.
Tu as craqué pour un deuxième ! :-D

Les miens sont passés à la pesée, des malamutes de poche : 29kg pour Enock et 33 kg pour Enack (elle qui était si maigre quand nous les avons accueillis).
Ca n'empêche pas Enock de tirer le kart tout seul tout en trainant sa copine (ça en fait du poids).


Ca va être juste la trottinette avec deux malamutes (qui n'aboient que rarement et ça, c'est un vrai bonheur). ;-)
Modifié il y a 12 ans
pat a écrit:


Pour conseiller A-Dirac, dans ce que tu n'as pas cité, il y a la Margeride, le Mont Lozère, qui abrite un parc national qui est le seul à ne pas interdire les chiens (il est cependant obligatoire de les tenir en laisse), le Vercors (sauf la réserve des hauts plateaux), la montagne de Lure, le Ventoux.
Les Alpes sont moins propices à la pratique du Nordique avec Pulka, mais certaines parties sont accessibles, en préparant bien son itinéraire (Champsaur, Beaufortain).

Pour Mimi qui cherche un compagnon nordique qui pourra habiter en Provence, je répondrai simplement que j'habite Aix en Provence. Il n'y a pas de problème avec des Malamutes, il faut juste être matinal pour les ballades et s'abstenir de leur faire faire des efforts tant que la température est supérieure à 15 - 17 degrés.
Je n'ai pas d'expérience avec les autres races, mais il semble que les Groenlandais craignent d'avantage la chaleur.
Concernant les Samoyèdes, je ne connais pas leur caractère, ils semblent assez affectueux et sont très beaux (les photos de Dirac l'atteste), mais tous ceux que j'ai rencontrés avaient le même défaut : ils aboient énormément.



bonjour
dans les alpes,on peut citer également le queyras et l'ubaye ainsi que certains coins des hautes alpes;il y a partout des itinéraires adaptés.
dans les pyrenées,la région du capcir est également interessante.

15 à 17° me semble un peu élevé;pour mon attelage hors hiver,je n'entraine plus au dessus de 10°.

je confirme,le samoy est un bestiau qui fait beaucoup de bruit,
aboiement aigu qui tape sur les nerfs.

bien penser qu'un nordique est un chien de meute,il n'aime donc pas rester seul.l'idéal est de l'avoir toujours avec soi ou de lui adjoindre un compagnon.

attention au husky très fugueur et chasseur.
Modifié il y a 12 ans
mush69 a écrit
15 à 17° me semble un peu élevé;pour mon attelage hors hiver,je n'entraine plus au dessus de 10°.

Tu as raison, il faut être plus précis : quand j'ai parlé effort, je ne pensais pas à traction, que je réserve également pour des températures inférieur à 10 - 12 degrés.
J'ai opposé effort à ballades où le chien est libre de choisir son allure : le plus souvent sans laisse (peut-être un peu plus facile avec un mala qu'avec un husky ?), je le suis en marchant.
Pour effort, je pensais à randonnées de plusieurs heures ou allure imposée si je cours au lieu de marcher.


Chistophe a écrit
Tu as craqué pour un deuxième ! 

oui, ça faisait un moment que ça nous trottait dans la tête. et puis 2, c'est le début de l'attelage, mais il faudra attendre que Taïga grandisse.

Vu leur poids, tes chiens, ça serait pas des husky ?:-D

pat
Modifié il y a 12 ans
Côté "sport" pour les chiens, je me suis limité à des balades en marchant la nuit cet été et quelques sorties en kart dès que le température tombait sous les 14°C.
Au dessus de 15°C, c'est marche dans les forêt (pour l'ombre) ou sieste pour les toutous.
Ce matin, le petit 6°C était parfait pour une belle sortie en kart histoire de se défouler les pattes.

pat a écrit:
Vu leur poids, tes chiens, ça serait pas des husky ?:-D
C'est vrai qu'ils ne sont pas énormes. Par contre quand tu déverrouilles le largueur et que tu cries "ALLEZ", t'as intérêt à t'accrocher au guidon parce que c'est pas 2 huskies qui sont attelés.

Il y a juste un chien malheureux de plus dans mon village : quand je rentre, je passe souvent devant une maison ou traine un husky qui est tout seul, qui ne sort jamais et s'ennuie.
Je vois bien le regard qu'il a quand je passe ; il y a un grand "emmène moi jouer avec toi" dans ses yeux. :roll:
Si mon mâle n'était pas si dominant avec sa tête de mule, j'aurais bien rajouté un câble sur la ligne de trait (sur laquelle j'ai rajouté des tendeurs car elle arrivait vite en "butée"smile.
Modifié il y a 12 ans