N'hésitez pas à fermer ce message à caractère informatif X

Où et comment débuter le SRN ?

Bonjour à tous, ce forum a l’air d’avoir des membres très pointus, alors je me lance dans les questions !!
Je me présente : à bientôt 45 ans, je recherche avec mon mari du même âge à m’initier au ski de randonnée nordique. Nous habitons en Haute-Saône, près du massif des Vosges. Nous pratiquons le ski alpin, avec un petit niveau, enfin surtout moi … mais la foule des pistes m’agace de plus en plus. J’ai fait un tout petit peu de ski de fond en étant jeune. J’adore également les randos raquettes.
L’an passé, j’ai eu l’occasion de tester le ski-raquettes, une révélation pour mon mari qui adore glisser ! Allier la randonnée au plaisir de la glisse, le tout dans les grandes étendues sauvages, voilà ce qui nous intéresse. C’est donc tout logiquement que je m’intéresse au ski de rando nordique pour voir quel ski nous conviendrait le mieux. Dans ce que j’ai pu lire, j’en ai conclu (vous me direz si je me trompe) qu’il nous faudrait un ski large, avec système d’écailles ou des peaux courtes (intégrées ou pas), mais je suis perdue au niveau des chaussures et des différentes fixations. Nous souhaitons évoluer sur tous les types de neige (poudreuse ou dure) dans des alternances de montées-descentes raisonnables.
Nous avons eu l’occasion d’essayer dans les Vosges il y a 15j du matériel de SRN, mais bien ratatiné (je ne ferai pas de pub à ce loueur) et skis étroits, sur de la neige très dure, ce qui ne nous a pas du tout convaincu….
Nous avons le WE du 15 mars en vue pour essayer de nous faire une idée plus précise, dans le massif de la Chartreuse ou dans le Vercors. Merci de me dire si vous connaissez des loueurs fiables, pour quel type de matériel précisément, et pourquoi pas des personnes capables de nous initier, sans y laisser un bras !!
Merci beaucoup aux personnes qui me répondront.
Bonjour,
Je faisais en 2011 exactement le même constat que vous : énorme plaisir de  vagabonder l'hivers dans les grands espaces naturels, niveau à ski alpin très modeste (c'est un euphémisme) et aucune envie de passer du temps en station. Du coup je me suis lancer dans le SRN en m'équipant avec des Madshus Epoch en norme 75 (qui me semblait plus robuste car plus élémentaire que l'autre standard). Par les chaussures des Crispi en croute de cuir. Et c'est le top !!!! Je ne peux pas comparer avec d'autres matos, mais en tout cas, je me régale et cela correspond parfaitement à mes attentes. 
Voilà, juste un bref témoignage pour vous dire que si cela vous démange (l'immersion dans les grands espaces, le silence, l'isolement…smile n'hésitez pas vous ne serez pas déçus.
Xtof
undefined
xtofpol
(l'immersion dans les grands espaces, le silence, l'isolement…


smile  : je crois que c'est bien là la philosophie des pratiquants SRN ……..

quant au matériel , j'aime bien le site aventure nordique : choix , explications ..
quant au lieu , on a toute une gamme ….c'est une question de goût ..ou d'altitude et de neige…
pour tout dire , sur ce site , on a beaucoup d'infos , il faut fouiller .merci à Régis pour l'avoir créé !!!!! ça m'a donné énormément de tuyaux .
si , par hasard , annefrance70 , vous passez par le massif central la saison prochaine , me contacter : j'aurai plaisir à vous faire connaître la margeride .( suis cool : favorise la découverte )
bon weekend de mars ( avec peut être de la poudreuse )
clo34
Bonjour,
au niveau du matériel, le choix commence à être important.
Juste quelques remarques tirées de mon expérience liée à une pratique assez similaire à la votre :
- pour les skis des cotes moyennes me paraissent le mieux. Les skis trop larges sont plus difficiles à utiliser en toute neige (Madshus epoch, Fisher sbound 98…, Rossignol BC 90). Au niveau de la longueur du ski vu les largeurs des skis actuels qui assurent un bonne portance (je compare avec mes skis des années 90 de 70 mm de large), on peut facilement prendre 15 à 20 cm en dessous de sa taille. Toujours pareil, on y gagne en légèreté sans perdre grand chose en portance. Pour ma pratique (je vais dans de bonnes pentes quasi alpines) et les conditions de neige souvent glacées de mon coin (le 65), je ne suis pas convaincu par les skis raquettes qui semblent assez typés pour la poudreuse et les pentes faibles ; mais c'est peut-être un à priori car je ne les ai pas essayé.
- Pour les fix je privilégie la norme 75 plus efficace dès que l'on veut vraiment aller partout (dans les limites de pente liées à son niveau…smile. A mon avis choisir la légèreté  : avec des voilé basiques ou des super telemark on passe déjà partout (si le ski n'est pas trop lourd)
- pour les chaussures il faut commencer avec des cuirs genre crispi Svartissen ou Alpina alaska… Il faut absolument essayer car en fonction des morphologies de pieds il faut adapter la chaussure! Prévoir un achat ultérieur (ou concomitant si on est assez riche) pour des Scarpa T4 ou Scott escursion pour les rando plus engagées ou avec une neige plus dure.
Voila mon analyse tout à fait personnelle mais qui pourra te donner matière à réfléchir.
Pour les lieux de rando, il y a de quoi faire dans tous les massifs (voir dans le site).
Bona pasejada
Ronan
Modifié il y a 4 mois
Quand le ski de fond s’est développé par chez nous, la randonnée nordique s’est trouvée enfermée dans une pratique dictée par le format des skis calqué sur celui des skis de fond conçus pour aller tout droit, c'est-à-dire à bords parallèles et bien cambré. Les descentes se résumaient à un passage obligé pour aller d’un point A à un point B, ou alors seuls les plus audacieux y cherchaient en vain un quelconque plaisir, qui se résumait pour beaucoup à être parvenu en bas !

Il y a une quinzaine d’année, l’offre s’est élargie, les SRN ont pris une forme parabolique, puis le forum a été créé (au passage merci à son créateur), et j’ai un peu le sentiment que beaucoup ont choisi ces nouveaux skis larges (Fischer S Bound 112, Madshus Annum puis Voilé Vector) permettant d’élargir le terrain de jeu, et d’enfin pouvoir prendre son pied en descente. Le Telemark me paraît s’être démocratisé, et désormais la palette du SRN balaie du ski de fond à la randonnée alpine.
A lire le forum, si j’ai l’impression que ces skis ont toujours leurs heureux possesseurs dans les Savoie et le Jura, pays où la neige est globalement de bonne qualité, où les gens ont des gênes de chasseurs de descente, ce n’est plus forcément le cas dans les pays de plateaux balayés par le vent, où la neige n’est poudreuse qu’après les arbres et les piquets de clôtures, ou alors en forêt le temps que les températures remontent.

Pour avoir croisé une fois un vosgien qui m’avait dit, qui sait skier dans les Vosges, sait skier partout, je pense que les Vosges font partie du deuxième cas que je cite, et un Rossignol BC90 devrait être à son affaire, de même qu’un Madshus Eon ou Epoch, ce dernier procurant déjà du plaisir à descendre, et ne nécessitant pas encore de chaussures trop rigides pour les tenir. Plus les skis sont étroits, plus ils sont agréables à conduire au plat…et plus il faut s’employer pour tourner. Le ski qui va bien tout le temps n’existe pas et il faut se contenter de compromis en privilégiant  les conditions les plus fréquemment rencontrées ou alors le plaisir recherché.

Côté chaussures, le seul inconvénient d’une chaussure trop rigide est son confort moindre, et la perte de légèreté et de mobilité pour quelqu’un qui vient du ski de fond, et qui aurait envie de conserver la sensation de filer.
Modifié il y a 4 mois
Bonjour,
Je vous remercie pour vos réponses, j’ai trouvé un loueur qui m’a l’air fiable, avec du bon matériel (madshus epoch). J’aimerais bien qu’il reneige d’ici mi-mars pour pouvoir faire des bons tests avec de la bonne neige !