Pas de chattons (Vercors)

J'ai trouvé que la passage (depuis Jasse du Play) par le Pas des Chattons + cab des Aiguillettes + Plaine de Queyrie (pour redescendre sur Pré Peyret) fut une très bonne option dans notre traversée Corrençon-vallée de Combeau.
À préciser que le "coup de cul" terminal tire un peu à la montée avec les pulkas.

Autre variante à recommander absolument : la montée sur la montagne du Glandasse pour aller dormir à la cab de Châtillon (en aller et retour pour ensuite reprendre la direction vallée de Combeau).
Un peu sport pour faire grimper et faire redescendre les pulkas (35 et 40 kg + qq bons dévers) mais le secteur est sauvage, de toute beauté et quel panorama !
Modifié il y a 11 ans
Tu crois pas que tu va t'en sortir comme ça….
Déjà commence par quelques images….

Plus sérieusement, toi qui connaît bien le Jura, que penses tu du territoire du Vercors que tu as rencontré…
Quels sont tes impressions ?
Y a t'il des similitudes ?

Ton avis m'intéresse.
Praticien du Ski Sauvage.
Modifié il y a 11 ans
Régis Cahn a écrit:
que penses tu du territoire du Vercors que tu as rencontré…

Pour ce qui est des hauts plateaux, les grandes différences se marquent par des zones nettement plus pré-alpines, une altitude moyenne plus haute, un couvert forestier beaucoup moins dense avec des essences différentes, de plus grands espaces vides et un aspect plus sauvage.
Des similitudes avec le Jura pour ce qui est de l'ambiance d'alpage, de relief doux, de combes et de clairières larges mais aussi de villages et de patrimoine humain bien amochés par la promotion et le tourisme "industriel".

Pour nous, un très très beau territoire !
Modifié il y a 11 ans
Sur la photo Ecrins.jpg c'est plutôt le Dévoluy, avec le Grand Ferrand plein centre.

De là où vous vous trouvez pour la photo, les sommets des Ecrins c'est plus loin, plus à gauche, et 1000m plus haut.
Modifié il y a 11 ans
J'en profite donc pour te demander de confirmer ou infirmer ce que l'on a vu ou cru voir !!!

Bien après Pré Peyret, direction plein W, il nous semble avoir repéré dans les monts d'Ardèche (si c'était bien eux) le secteur du Gerbier de Jonc. C'est possible ?

Depuis la montagne du Glandasse, direction SW, il nous a semblé voir le Mont Ventoux (bosse pelée avec un édifice au sommet).
Sinon, qu'est-ce que ça pouvait être ?

Pour nous qui "traînons" plutôt dans le Valais ou l'Oberland, c'est déjà presque l'Atlas…
Merci pour l'info.
Modifié il y a 11 ans
Bien après Pré Peyret, direction plein W, il nous semble avoir repéré dans les monts d'Ardèche (si c'était bien eux) le secteur du Gerbier de Jonc. C'est possible ?

Oui, quand les monts d'Ardèche sont enneigés, ils sont bien visibles depuis les belvédères du Dauphiné (même depuis la Chartreuse ou Belledonne, plus au nord).
Personnellement, plutôt que le Gerbier de Jonc, c'est le Mézenc avec sa forme caractéristique que j'arrive bien à repérer quand les conditions sont favorables.

Et réciproquement, la vue des Alpes enneigées depuis le plateau Ardéchois peut être spectaculaire.

(je sais, le Mézenc n'est pas en Ardèche, mais en Haute-Loire. Mais c'est le même massif).

Depuis la montagne du Glandasse, direction SW, il nous a semblé voir le Mont Ventoux (bosse pelée avec un édifice au sommet).

C'est très probable.
Modifié il y a 11 ans